Publicités

Des roquettes palestiniennes plongent les colonies israéliennes dans le noir

Dans une évolution inédite, des roquettes palestiniennes tirées sur des colonies israéliennes près de la bande de Gaza ont ateint une centrale d’énergie électrique, plongeant les localités de Magdel et de Sderot dans le noir depuis deux heures.

Dans un autre développement, des chars lourds israéliens ont pénétré pour la première fois dans le nord de Gaza à partir du passage d’Erez, provoquant un début d’exode de populations civiles déjà durement éprouvées par des bombardements et des pilonnages intensifs dont certains avec des bombes au phosphore.

Au niveau du front Nord avec le Liban et la Syrie, des mouvements inhabituels de troupes est signalé. Avec des tirs d’obus de sommation.

Sur le plan diplomatique, c’est les grandes manoeuvres. simultanément  à la mission de sauvetage du Secrétaire d’Etat US, John Kerry, une âpre rivalité oppose le Qatar soutenu par la Turquie au trio formé par l’Egypte, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. Le Président Abbas, soucieux de ménager les uns et les autres, tente un périlleux jeu d’équilibriste. D’autant plus que les populations palestiniennes de Ci-Jordanie commencent à montrer des signes d’exaspération.

L’un des principaux chefs du Djihad Islamique a résumé la situation en affirmant que Gaza est confrontée à deux problèmes majeurs: l’agression terroriste israélienne et l’attitude hostile du Caire à l’égard du Hamas. Ce dernier, par la voix du Premier ministre  Henya a déclaré soutenir tous les efforts de médiation visant à mettre un terme au siège de la bande de Gaza depuis huit années.

De son côté, le Hezbollah libanais a pris contact avec le Hamas via d’autres factions de la résistance palestinienne après un froid total causé par la prise de position de ce dernier contre la Syrie, laquelle a pourtant été l’un des plus grands soutiens de ce mouvement. Le Secrétaire général du Hezbollah a assuré les palestiniens d’un soutien logistique total dans la guerre en cours.

Publicités

2 thoughts on “Des roquettes palestiniennes plongent les colonies israéliennes dans le noir

  1. LA FAMILLE ROTHSCHILD
    http://catholiquedu.free.fr/cultes/Octopussy/CARL.htm

    Beaucoup d’énigmes entourent le centre secret du négoce bancaire international : la maison ROTHSCHILD.

    En 1750, MAYER AMSCHEL BAUER acheta la banque de son père à Francfort et troqua son nom pour celui de ROTHSCHILD. Mayer se maria. Il eut cinq garçons et cinq filles.

    LA VERITE :

    Ayant compris que le plan divin passerait par la postérité de Benjamin, 12° fils de Jacob, Mayer Bauer se créa une identité truquée.

    ROTH est un fils de Benjamin qui n’a pas fait de tribu. On pense donc qu’il n’eut pas de descendance

    MAYER AMSCHEL BAUER lui en créa une…

    ROTH’s CHILD = enfant de ROTH

    C’est ce que Benjamin FULFORD appelle la Cabale ou la « contre bible »

    ET LEURS COMPLICES :

    L’ELITE ANGLO AMERICAINE PAR EXCELLENCE: LA PILGRIM SOCIETY

    http://www.isgp.eu/organisations/Pilgrims_Society02.htm

    Groupe fondamental également dans la finance!
    (voir la liste dans l’article de l’ isgp.eu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :