Publicités

Conflit au Moyen-Orient/Gaza: une trêve fragile et une impasse militaire

Char Merkava IV israélien en feu après avoir été touché par un missile antichar Kornet de fabrication russe, lancée par la résistance palestinienne.
Char Merkava IV israélien en feu après avoir été touché entre la tourelle et le châssis par un missile antichar Kornet de fabrication russe, lancée par la résistance palestinienne. L’usage par les factions palestiniennes de missiles AT fournis par la Syrie et le Hezbollah libanais a mis en échec l’agression israélienne sur la bande de Gaza.

Une fragile trève de douze heures a été conclue entre Israël et les factions palestiniennes après que les négociations visant à aboutir à une solution à ce massacre ont abouti à une impasse et que la situation sur le terrain semble totalement bloquée après 18 jours de guerre.

Le Secrétaire d’Etat US, John Kerry, s’est retrouvé confronté à la fureur du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu après que ce dernier ait été informé de la chute, hier,  d’une salve de roquettes palestiniennes sur les bâtiments adjacents d’un réacteur nucléaire militaire au sud de Tel-Aviv et de la mort, sur le terrain à Gaza, d’une dizaine de soldats israéliens.

Les factions de la résistance palestinienne et notamment les brigades du Qassam, ont revendiqué aujourd’hui avoir ciblé un chasseur bombardier israélien F-15 Sufa avec des missiles Sol-Air.

Le Qassam a perdu son responsable de la guerre de l’information lors du bombardement de son domicile à Gaza.

Un hôpital palestinien est toujours sous un intense pilonnage d’artillerie lourde et de bombes aériennes. Le nombre des victimes à Gaza avoisine 900 morts et plus de 5500 blessés.

Dix soldats israéliens ont été tués dans deux attaques au missile antichar. Un bulldozer blindé israélien a été également touché par un missile AT de type Tandem. Au total, Israël qui pratique une censure très stricte sur ses pertes militaires a reconnu la mort de 35 soldats et la mise hors combat de 160 autres. Un responsable palestinien du Fatah en Ci-Jordanie a dévoilé sur une chaîne satellitaire libanaise qu’une centaine de soldats israéliens auraient été tués. D’autres sources avancent que 57 soldats israéliens auraient été tués et plus de 112 blessés. Cinquante autres soldats auraient refusé de rejoindre leurs unités.

Quoi qu’il en soit, il apparaît que c’est la première fois depuis la guerre du Liban en 2006 que les pertes israéliennes atteignent un tel niveau.

Le Secrétaire Général du Hezbollah Libanais a confirmé que son mouvement et la Syrie n’ont lésiné sur aucune forme de soutien militaire et logistique à la résistance à Gaza, estimant que du point de vue de l’axe de la résistance, Gaza a gagné.

Pendant ce temps, les zombies de l’Etat Islamique en Irak font dynamiter les tombeau des prophètes des trois religions monothéistes, persécutent les Chrétiens d’Orient, pourchassent les kurdes et trucident aussi bien les Baâthistes sunnites  de l’ex-vice-président irakien que les milices chiites, en promettant de faire sauter les lieux saints de l’Islam à la Mecque…Une manière de détourner l’attention des vrais enjeux.

Publicités

4 thoughts on “Conflit au Moyen-Orient/Gaza: une trêve fragile et une impasse militaire

  1. Grand merci à vous.
    Je comprends à présent pourquoi qu’Israèl en 3 semaines de combat n’a pénétré que de 500 M à l’interrieur de Gaza, ce qui contraste avec la prestation de « Plomb durci » en 2008 où Israèl avait coupé en trois Gaza, les chars en quelques jours étaient à l’extrémité occidentale de bande controlé par le Hamas, de même qu’ils étaient à quelques centaines de metres du centre ville de Gaza.
    Ici un résumé saisissant sur les perf. d’IDF :
    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/334613-la-r%C3%A9sistance-invincible-a-vaincu-l-arm%C3%A9e-isra%C3%A9lienne

    De surcroit pour celui qui connait Israèl ces perfermances au regard de ce qu’ils faisaient avant sont calamiteuses.
    En 1982 par exemple en quelques jours trois colonnes blindés d’IDF se lancent sur le Liban, en quelques semaines ils sont aux portes de Beyrouth, ce qui a eu pour résultat l’expulsion des palestiniens avec Arafat du Liban. Et pourtant à l’époque, les palestiniens du Fatah étaient infiniement mieux armés que le Hamas, Israèl avait récupéré quantité d’armes -ils avaient trouvé même un hélicoptère Mil Mi8 en pièces détachés- des centaines, sinon des milliers de prisonniers.
    A l’époque, les tirs du Fatah sur la Galilée n’étaient en rien comparable à ceux d’aujourd’hui, ils étaient infiniement plus faibles et faisaient beaucoup moins de dégats. Aujourd’hui, le Hamas a réussi l’exploit d’enfermer pendant plus de trois semaines en plein été, en pleine saison touristique, des milions d’Israeliens, paralysant totalement l’économie d’Israèl. De surcroit la majorité des tirs de roquettes sont dirigées contre les bases israèliennes, et non contre les civils, et en plus les palestiniens se permettent le luxe de viser des centrales nucléaires, des centrales électriques, même l’Egypte au fait de sa puissance n’avait pas réussi ce genre d’exploit.
    Alors quand je vois aujourd’hui les résultats d’IDF, je peux juger et dire sans trop me tromper que ces résultats ont absolument calamiteux. Et l’image que vous me montrer confirme ce que je suspectais.

    Bien à vous.

    PS: S’il vous plaît continuez à nous informer, votre travail est trop précieux pour nous -comme l’ensemble des sites dissidents-.

    1. « Alors quand je vois aujourd’hui les résultats d’IDF, je peux juger et dire sans trop me tromper que ces résultats ont absolument calamiteux. »

      Aïe Aïe Aïe, Foxhound!
      En écrivant ceci vous risquez une mise à l’index; pour le moins. Sans oublier l’inscription de votre nom sur le registre des dangereux non-alignés…bien que votre pseudo parle pour vous. 😀

  2. A Strategika.

    D’abord un grand merci pour votre trés précieux travail d’information.

    Cette photo que vous me montrez est tres interressante à plus d’un titre. La résistance palestienne a affirmé avoir détruit un certain nombre de chars israeliens et notamment le plus interressant étant les Mekava IV équipés du système Trophy .

    Sur la page Wikipedia et notamment sur Trophy, tout à la fin il y ait affirmé que cet APS aurait en fait neutralisé les ATGM palestiniens -AT-14 Kornet, et RPG-29, ainsi que les AT-5 Spandrel-. Quand aux palestiniens ils soutiennent mordicus qu’ils ont détruit un certain nombre de chars Merkava.
    Sur cette vidéo de la résistance on voit qu’une grenade anti char – rpg-29 – a été tirée contre le Merkava.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0KCH9vAUWng#t=0

    La résistance affirme que le char aurait été mis hors combat, or d’aprés wikipedia c’est le contraire, le système Trophy aurait neutralisé la grenade.
    La vidéo étant trop courte pour trancher d’un coté comme de l’autre.

    En regardant les sources on s’aperçoit que ceux qui réfutent les affirmations du Hamas, sont les mêmes que ceux qui affirment que cet APS est un succés. C’est à dire….. les officiels israèliens.

    Le système Trophy est mis au point par les israeliens. Cependant les israèliens sont loin d’inventer la poudre -l’affaire du saint Einstein est à ce titre éloquent à lui seul de ce que les israeliens sont capables. Même si à présent ce mythe a été démystifié, il constitue de fait un bon exemple de ce que pourrait être le bourrage de crâne.- cet APS est dérivée du système russe ARENA lui même dérivé de DROZD dont le succés en Afghanistan fût mitigés. ARENA -APS russe- n’est qu’une version améliorée de DROZD
    Ici une démo de la prestation supposée d’ARENA, ce qui donne un aperçu de ce que pourrait être TROPHY IV.
    http://www.youtube.com/watch?v=vMY0p_2KrYg
    Si vous voulez en savoir plus, les détails techniques existent sur les fiches Wikipedia et sur Internet.

    Cela fait prés d’une semaine que je cherche partout sur Internet pour voir des infos sur les prétendus perf. de TROPHY, rien n’y fait, c’est à croire que Google a été étudié spécialement en support au ministère de la défense d’Israèl. J’ai tenté avec Yandex, et Baidu rien n’y faisait.

    J’avoue que j’étais dans le doute -au regard des affirmations de la résistance palestinienne-, et je pensais même que les affirmations palestiniennes n’étaient que de l’intox, je m’apprétais dailleurs à vous écrire personnelement un email où un post vous mettant en garde contre l’intox.

    Cependant cette image que vous me montrez change tout.

    Pouvez vous nous certifier que cette image est bien de la résistance palestinienne ? Pouvez vous nous certifier que cette image n’est ni le résultat d’un montage photoshop, où ni un photo prise en 2006 ?

    Nous comptons sur vous.

    Merci pour votre trés précieux travail d’information.

    1. D’après mes sources, il faut un intervalle de 6 secondes entre deux tirs successifs de missiles Kornet pour escompter un coup au but. Les autres missiles étant moins efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :