4 Commentaires

  • Benjamin Fulford: Le Califat Islamique au Moyen-Orient est-il une blague ?
    Publié le juillet 2, 2014 par christophe

    Parfois, les informations, qui nous arrivent sur les événements qui se déroulent, semblent tellement surréaliste qu’on se demande s’ils sont réels !

    C’est certainement le cas avec la déclaration du califat islamique ou ISIS la semaine dernière.
    La première chose à noter, comme l’a souligné par des alertes de lecteurs, c’est qu’il y a une entreprise militaire appelée ISIS qui offre des services dans des domaines tels que “jeu de rôle”, “exercice et évaluations”, “l’intelligence humaine”, “opérations spéciales” et “systèmes de drones”, entre autres choses. https://public.isishq.com/public/capabilities/default.aspx

    Leurs bureaux sont soit au Moyen-Orient ou aux États-Unis et ils ont obtenu le contrat pour effectuer l’opération ISIS dans le Moyen-Orient. Quand vous voyez l’article d’information complet de la demande par ISIS de “la main sur vos filles pour le sexe” (NDLR : demande formulée comme un “Djihad horizontal” obligeant tout le monde à donner leurs filles pour assouvir les besoins des combattants pour la réussite du Djihad), ou de la crucifixion des chrétiens et de menaces que le “drapeau noir du Jihad survolera Londres” ( http://rt.com/uk/166128-isis-jihadists-threaten-britain/)

    Avec cette proposition vous faites affaire avec l’une des principale opération psychologique (psy-ops) du moment ou un jeu de rôle. Voici ce que la source et le MI5 avait à dire à ce sujet : “Il s’agit d’un exercice de relations publiques pour faire du terrorisme une marque bien présentée qui est de la compétence normale du marketing d’entreprise et de ses relations publiques. Nous assistons a une opération psychologique pour décaler la perception des groupes “terroristes”, loin de leur image de voyous-psychotiques, pour être plus comme des équipes de football jouant pour la victoire dans des arènes aseptisées

    Comme mentionné précédemment, il ya eu non accord entre les différents groupes de pouvoirs secrets pour l’établissement d’un califat islamique afin de remplacer les frontières artificielles créées par les Français et les Britanniques au Moyen-Orient après la Première Guerre mondiale ! C’est ce qui se passe maintenant. Ceci est lié à l’afflux soudain d’immigrants illégaux qui se déversent aux États-Unis. Il y a eu un accord secret, certainement pas fait en consultation avec la population, pour relier l’Amérique du Nord et du Sud en un seul bloc. Les Amériques auraient une population de 950 millions d’habitants, suffisamment pour faire l’équilibre avec la Chine et l’Inde et avec le nouveau Califat.

    L’article complet :

    http://stopmensonges.com/benjamin-fulford-le-califat-islamique-au-moyen-orient-est-il-une-blague/

  • Vous, vous croyez à cette rumeur?

    Et, dîtes moi pourquoi cela serait si extraordinaire que cela …..Ou même impossible?

    Nous découvrons chaque jour les grandes capacités de nuisances de l ‘oligarchie sioniste?
    “Ils” sont “fabriqués” des espions, des psychopathes “qu’ils” on envoyé massacrer des Syrien, des Irakiens, des afghans; “ils” ont détruit la Libye et assassinés son guide, “ils” organisés les massacres, les déplacements, l’exil de milliers d’individus enfants, femmes, vieillards….

    A c’est quoi que de formater un espion juif du Mossad pour se mettre a la tête d’une bande de mercenaires/assassins? ….. C’est rien…Une petite promenade de plaisir pour “maîtres” du monde.

    Après tout les gains, à engranger, pour cette comédie….Sont ÉNORMES: Dépeçage, pillage, des pays du moyen-orient dont les terres regorgent de richesses pétrole, gaz; soumission et mise sous esclavage des peuples arabo-musulmans…Occupation TOTALE de la Palestine et GÉNOCIDE du peuple Palestinien….

    Que des BÉNÉFICES mon très cher monsieur!!!!…. “Ils” ne vont certainement se priver de cette possibilité : les guerres de religions ont toujours servies les desseins/objectifs/interets de l’aristocratie puis de la bourgeoisie et enfin de l’oligarchie mondiale actuelle….

    Hadria RIVIERE

  • La France deviendra-t-elle l’allié privilégié d’Israël?

    Le 16 juin 2009, le président Sarkozy a inauguré une nouvelle base militaire aux Emirats Arabes Unis, la base aérienne d’al-Dhafra, à 40 kilomètres d’Abu Dhabi, au milieu des sables brûlants, donnant de fait une nouvelle orientation à la diplomatie française.
    Pourquoi l’Elysée change t-il brusquement sa politique étrangère, jusqu’ici tournée vers l’Afrique, pour se concentrer sur une région à très gros risque, « absolument névralgique pour le monde entier », comme l’a rappelé le président dans son discours
    devant le cheikh Mohammed Ben Zayed, prince héritier d’Abu Dhabi ?

    Les diplomates élyséens justifient ce choix en expliquant que, dans cette région à risque, les Emirats Arabes Unis sont un Etat musulman modéré et moderne, entré de plain-pied dans la mondialisation et qui peut aider à lutter contre les fondamentalismes qui prolifèrent dans la région25.

    Le nouvel accord de défense engage la France à se porter à son secours en cas d’agression !

    Rappelons que cette base militaire française se situera à 225 kilomètres des rives iraniennes.

    La probabilité qu’UNE GUERRE CONTRE L’IRAN SERA DECLENCHEE EST DE 100 % !

    La France se trouve ainsi désormais directement impliquée, en première ligne, dans le futur conflit entre l’Iran et Israël !

    Autrement dit, par cette décision voulue par les PIRES ENNEMIS DE LA FRANCE, nous nous trouvons plus que jamais dans le schéma eschatologique… les dominos se mettent en place.

    La France est trahie par ceux qui prétendent la servir. Les diplomates ont beau jeu de rappeler qu’un conflit entre Israël et l’Iran « nous concernerait tous ». Il est vrai, tout a été bien peaufiné : la France est récemment entrée au sein de l’OTAN, le scénario d’une guerre mondiale à partir d’un clash entre Jérusalem et Téhéran est en attente… des ordres du « COMITE X ».

    Les imbéciles utiles avancent des considérations économiques, comme l’espoir de vendre aux Emirats Arabes Unis des Rafale et quelques centrales nucléaires. Sans commentaire.

    Les Français viennent de tomber dans le panneau et les sables du désert se refermeront sur eux à brève échéance !
    Alors que la politique sioniste de l’Elysée se confirme, exactement comme LIESI l’avait annoncé dans sa brochure VERS UN AXE WASHINGTON PARIS JERUSALEM, les sionistes eux-mêmes n’ont plus aucune retenue pour exprimer la soumission de
    l’Elysée.

    En fait, les bavures commises par les forces de sécurité israéliennes à l’encontre de ressortissants français en mission ne cessent de se multiplier, dans l’indifférence de l’Elysée.

    Le 30 juin 2009, la directrice du centre culturel français de Naplouse a été sortie de son véhicule, portant des plaques diplomatiques, jetée à terre et rouée de coups par des militaires israéliens près de Jérusalem. « Je peux te tuer », a lancé en anglais l’un des soldats.
    La clique qui dirige l’Elysée et le Quai d’Orsay lui ont conseillé de ne pas porter plainte afin de ne pas gêner le voyage du sioniste Netanyahou à Paris.

    Le 1er juillet, Olivier Debray, directeur du centre culturel de Jérusalem-Ouest, était à bord d’un véhicule pourvu de plaques consulaires. Il a été insulté par des policiers.

    Bien avant cela, le 11 juin 2008, Catherine Hyver, consule adjointe à Jérusalem, avait été retenue dix-sept heures sans une goutte d’eau ni une miette de pain par la sécurité israélienne à un point de passage de la bande de Gaza.
    Lors des crimes de guerre perpétrés par les sionistes en janvier 2009, le domicile de l’agent consulaire français, Majdi Chakkoura, à
    Gaza, fut volontairement ravagé par les soldats israéliens. En pleine connaissance de cause, les responsables israéliens ont toléré que ces soldats volent une grosse somme d’argent, les bijoux de l’épouse de l’agent consulaire français et souillent d’excréments le drapeau français.
    Les B. Kouchner et N. Sarkozy, les amis des sionistes, n’ont rien dit, témoignant au grand jour de leur respect du drapeau national. L’opposition, de mèche avec les cercles de la haute finance, n’a rien dit… Les partis « extrêmes » n’ont rien dit. Il n’y eut aucune protestation des diplomates français en poste en Israël.

    Qui dirige la France ?

    La réponse à cette question est désormais lumineuse.

    “Israël” salue son entrée à l’OCDE comme une “réussite historique”
    lundi 10 mai 2010

    “Israël” s’est félicité de l’accord lundi à son adhésion à l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), évoquant une “réussite historique”.
    Cette adhésion “constitue un succès historique vu qu’elle donne une légitimité à “Israël” comme pays (économiquement) avancé et éclairé”, a prétendu le ministre des Finances Youval Steinitz à la radio publique.
    Selon lui, l’accord d’adhésion avait été “difficile à obtenir particulièrement dans le contexte actuel de la crise économique internationale” et qu’il était le “fruit de quatre années d’efforts”.
    L’adhésion d’”Israël”, de l’Estonie et de la Slovénie à l’OCDE, qui réunit les Etats les plus riches de la planète, a été “formellement validée” lundi, selon une source diplomatique à Paris.
    Lors de la création de l’OCDE en 1961, les pays membres rassemblaient 75% de la richesse mondiale, contre 60% aujourd’hui.
    http://www.almanar.com.lb/newssite/NewsDetails.aspx?id=136848&language=fr

  • La France deviendra-t-elle l’allié privilégié d’Israël?

    Le 16 juin 2009, le président Sarkozy a inauguré une nouvelle base militaire aux Emirats Arabes Unis, la base aérienne d’al-Dhafra, à 40 kilomètres d’Abu Dhabi, au milieu des sables brûlants, donnant de fait une nouvelle orientation à la diplomatie française.
    Pourquoi l’Elysée change t-il brusquement sa politique étrangère, jusqu’ici tournée vers l’Afrique, pour se concentrer sur une région à très gros risque, « absolument névralgique pour le monde entier », comme l’a rappelé le président dans son discours
    devant le cheikh Mohammed Ben Zayed, prince héritier d’Abu Dhabi ?

    Les diplomates élyséens justifient ce choix en expliquant que, dans cette région à risque, les Emirats Arabes Unis sont un Etat musulman modéré et moderne, entré de plain-pied dans la mondialisation et qui peut aider à lutter contre les fondamentalismes qui prolifèrent dans la région25.

    Le nouvel accord de défense engage la France à se porter à son secours en cas d’agression !

    Rappelons que cette base militaire française se situera à 225 kilomètres des rives iraniennes.

    La probabilité qu’UNE GUERRE CONTRE L’IRAN SERA DECLENCHEE EST DE 100 % !

    La France se trouve ainsi désormais directement impliquée, en première ligne, dans le futur conflit entre l’Iran et Israël !

    Autrement dit, par cette décision voulue par les PIRES ENNEMIS DE LA FRANCE, nous nous trouvons plus que jamais dans le schéma eschatologique… les dominos se mettent en place.

    La France est trahie par ceux qui prétendent la servir. Les diplomates ont beau jeu de rappeler qu’un conflit entre Israël et l’Iran « nous concernerait tous ». Il est vrai, tout a été bien peaufiné : la France est récemment entrée au sein de l’OTAN, le scénario d’une guerre mondiale à partir d’un clash entre Jérusalem et Téhéran est en attente… des ordres du « COMITE X ».

    Les imbéciles utiles avancent des considérations économiques, comme l’espoir de vendre aux Emirats Arabes Unis des Rafale et quelques centrales nucléaires. Sans commentaire.

    Les Français viennent de tomber dans le panneau et les sables du désert se refermeront sur eux à brève échéance !
    Alors que la politique sioniste de l’Elysée se confirme, exactement comme LIESI l’avait annoncé dans sa brochure VERS UN AXE WASHINGTON PARIS JERUSALEM, les sionistes eux-mêmes n’ont plus aucune retenue pour exprimer la soumission de
    l’Elysée.

    En fait, les bavures commises par les forces de sécurité israéliennes à l’encontre de ressortissants français en mission ne cessent de se multiplier, dans l’indifférence de l’Elysée.

    Le 30 juin 2009, la directrice du centre culturel français de Naplouse a été sortie de son véhicule, portant des plaques diplomatiques, jetée à terre et rouée de coups par des militaires israéliens près de Jérusalem. « Je peux te tuer », a lancé en anglais l’un des soldats.
    La clique qui dirige l’Elysée et le Quai d’Orsay lui ont conseillé de ne pas porter plainte afin de ne pas gêner le voyage du sioniste Netanyahou à Paris.

    Le 1er juillet, Olivier Debray, directeur du centre culturel de Jérusalem-Ouest, était à bord d’un véhicule pourvu de plaques consulaires. Il a été insulté par des policiers.

    Bien avant cela, le 11 juin 2008, Catherine Hyver, consule adjointe à Jérusalem, avait été retenue dix-sept heures sans une goutte d’eau ni une miette de pain par la sécurité israélienne à un point de passage de la bande de Gaza.
    Lors des crimes de guerre perpétrés par les sionistes en janvier 2009, le domicile de l’agent consulaire français, Majdi Chakkoura, à
    Gaza, fut volontairement ravagé par les soldats israéliens. En pleine connaissance de cause, les responsables israéliens ont toléré que ces soldats volent une grosse somme d’argent, les bijoux de l’épouse de l’agent consulaire français et souillent d’excréments le drapeau français.
    Les B. Kouchner et N. Sarkozy, les amis des sionistes, n’ont rien dit, témoignant au grand jour de leur respect du drapeau national. L’opposition, de mèche avec les cercles de la haute finance, n’a rien dit… Les partis « extrêmes » n’ont rien dit. Il n’y eut aucune protestation des diplomates français en poste en Israël.

    Qui dirige la France ?

    La réponse à cette question est désormais lumineuse.

    “Israël” salue son entrée à l’OCDE comme une “réussite historique”
    lundi 10 mai 2010

    “Israël” s’est félicité de l’accord lundi à son adhésion à l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), évoquant une “réussite historique”.
    Cette adhésion “constitue un succès historique vu qu’elle donne une légitimité à “Israël” comme pays (économiquement) avancé et éclairé”, a prétendu le ministre des Finances Youval Steinitz à la radio publique.
    Selon lui, l’accord d’adhésion avait été “difficile à obtenir particulièrement dans le contexte actuel de la crise économique internationale” et qu’il était le “fruit de quatre années d’efforts”.
    L’adhésion d’”Israël”, de l’Estonie et de la Slovénie à l’OCDE, qui réunit les Etats les plus riches de la planète, a été “formellement validée” lundi, selon une source diplomatique à Paris.
    Lors de la création de l’OCDE en 1961, les pays membres rassemblaient 75% de la richesse mondiale, contre 60% aujourd’hui.
    http://www.almanar.com.lb/newssite/NewsDetails.aspx?id=136848&language=fr

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.