Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150

Statistics

  • 7 981 193 Views

29/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Moscou plus préoccupé par l’Arctique que la Mer Noire

Il semble que la Russie soit bien plus préoccupée par l’océan Arctique et la Mer de Barents que d’une éventuelle menace émanant de la Mer Noire. C’est ce qu’il ressort d’un riche débat stratégique en cours au sein des académiciens russes. L’autre préoccupation stratégique majeure étant le Caucase.

Une menace venant de la Mer Noire ou de la Baltique peut être traitée à temps. Mais le contrôle hautement stratégique du pôle Nord exige infiniment plus de ressources et des forces très adaptées aux conditions climatiques extrêmes.

Poussé par les Etats-Unis, le Canada du Premier ministre Harper (un ultra sioniste et néoconservateur notoire) a multiplié ces derniers temps les fanfaronnades en direction de la Russie au sujet de l’Arctique. Moins bruyant, le Japon agit sur la sphère économique en alimentant les sanctions. D’où le soutien total de la Chine à la Russie.

Les experts russes ont évité de commenter publiquement de tels mouvements , préférant évoquer la volonté d’expansion de l’Otan vers l’Est et sa crise existentielle.

Question à quatre Kopeks: la Russie a t-elle orienté ses missiles stratégiques à ogives nucléaires multiples vers une quelconque capitale occidentale comme au bon vieux temps de l’empire soviétique?  Sujet tabou pour le moment. Lequel sera bruyant et sonore en temps opportun.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :