Stats

  • 7 079 553 Hits
27/09/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Mistral: le pied-de-nez de la France à la Russie

052
L’affaire des Mistral fait grand bruit. Annuler la livraison de deux bâtiments de guerre pour des raisons fallacieuses, ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça. Pour résumer, la Russie est (re)devenue l’ennemi public N°1, donc elle n’a pas le droit de posséder des navires issus de la technologie occidentale – alors que les rebels syrien, eux, en ont le droit; même si les combattants français revenant de Syrie sont immédiatement emprisonés; allez comprendre.

Paris se retrouve donc avec deux porte-hélicoptères sur les bras, et une épée de Damoclès au-dessus de la tête sous la forme des compensations que Moscou ne se privera pas de demander (on parle de trois milliards d’Euro). Voilà qui ne va pas arranger les affaires du chef de guerre président de la république.

Mais heureusement, une issue semble avoir été trouvée. Si les conditions pour la livraison ne sont pas réunies; à savoir le retrait total des troupes russes d’Ukraine, et le respect du cessez-le-feu dans l’Est ukrainien (autant dire que c’est impossible); la France pourrait revendre ses deux Mistral à…l’OTAN! Poutine appréciera le trait d’humour.

On parle aussi de les revendre à l’Union Européenne, histoire de relancer la mythique “Défense Européenne”. Défense européenne qui ne sert pas à grand chose, puisque la plupart des membres font partie de l’OTAN…

Le Vladivostok, un des deux Mistral de la discorde. Actuellement à quai à Saint-Nazaire, il a déjà effectué quelques sorties en mer avec son futur équipage. Photo: Strategika51
Le Vladivostok, un des deux Mistral de la discorde. Actuellement à quai à Saint-Nazaire, il a déjà effectué quelques sorties en mer avec son futur équipage. Photo: Strategika51

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :