Publicités

Guerre au Moyen-Orient: Frappes de la coalition en Syrie, un véritable soap opera

Les forces aériennes des Etats-Unis d’Amérique, d’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, de  Jordanie et d’Egypte (passé sous silence) ont mené des frappes aériennes en Syrie en visant plusieurs localités au Nord-est, au Nord et au centre du pays (Al-Riqqa, Alep, Deir Ezzor, Hasaka et Abu Kamal). Cibles officielles; les positions de l’Etat Islamique en Irak et au Levant et du front Ennosra.

Une salve de missiles de croisière US tirés à partir de plusieurs navires de surface positionnés en Mer Méditerranée et en Mer Rouge se sont également abattus en Syrie.

Au même moment Israël abattait un chasseur bombardier des forces aériennes syriennes au dessus de la ville d’Al-Qunaïtra au Golan. Ce dernier menait en compagnie d’un deuxième appareil également visé et non touché par les missiles israéliens des raids sur des positions rebelles. Les deux pilotes syriens de l’appareil abattu ont pu s’éjecter et sont sains et saufs.

Le même jour aussi, l’aviation syrienne a pris les airs pour bombarder d’autres localités en prenant soin d’éviter les couloirs réservés aux chasseurs bombardiers US.

La rébellion syrienne, alliée des organisations terroristes visées par les raids a applaudi ces bombardements aériens et a appelé à les intensifier contre …l’armée régulière syrienne.

Damas a déclaré qu’elle soutenait tout effort d’où qu’il vienne visant le terrorisme en Syrie tandis que Moscou a exigé que le gouvernement syrien soit informé à l’avance de tels raids. Ce qui fut fait pour cette fois même si Washington dément. Et la prochaine fois?  Sûrement pas!

Tout cela peut paraître pour le mieux dans le meilleur des mondes. Cependant, il y a anguille sous roche et pas qu’une simple anguille. L’Arabie Saoudite qui considère la Syrie comme son ennemi juré participe à une coalition visant un des ennemis de Damas. On a raté une étape. Ne reste plus que la Turquie et la boucle sera vraiement bouclée…On voit déjà d’ici où cela va mener.

De tous les protagonistes, Israël est celui qui n’a pas daigné joué la comédie. Il a tiré des missiles anti-aériens sur des avions de combat syriens pourchassant des rebelles. C’est clair et net.

Les jours qui viennent seront d’un extrême intérêt. Que de retournements spectaculaires de situation. A ce rythme là ce n’est plus de la géopolitique, c’est du soap opera.

Publicités

7 thoughts on “Guerre au Moyen-Orient: Frappes de la coalition en Syrie, un véritable soap opera

  1. Message to strategika 51: How did you come to know about the UAE taking part in the raids in Syria? This information was highly classified! Who the hell are behind this site? Certainly not some ordinary people…

    1. Hi,
      And you, how do you know that this information is « highly classified » ? Who the hell are behind this message ? Certainly….

  2. Al Malhama gagne en intensité.
    Citius, Altius, Fortius
    Plus vite dans le mur, plus dure sera leur chute: forcément.
    Ecrit dès le début; néanmoins maudits, ceux par qui cela arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :