Publicités

Obama parie sur une armée aérienne rebelle pour abattre Damas…

Des informations concordantes font état d’une nouvelle armée rebelle en gestation, formée par Washington et ses alliés pendant que le simulacre de l’Etat Islamique d’Irak et du Levant ou Daech occupe les devants de la scène. Nouveauté cette fois, les nouveaux rebelles seront dotés d’une aviation de combat. En effet, des ex-pilotes des forces aériennes irakiennes ainsi que des instructeurs venus ….d’Ukraine occidentale entraînent les radicaux à piloter des avions de combat de fabrication russe capturées à l’armée régulière syrienne.

Le vol de deux avions de combat (et non trois) capturés et pilotés par des pilotes irakiens à très basse altitude au Nord de la Syrie représente un défi à l’armée de l’air syrienne, laquelle demeure la force de frappe de la Syrie. A Damas, on assure que les avions rebelles n’auront pas l’ombre d’une chance en cas de combats aériens Air-Air avec les chasseurs Mikoyan Gourevitch Mig-29 syriens. Mais la donne risque fort de changer en cas d’intrusion de F-22 Raptor US au sein des petites formations rebelles.

Le nombre d’appareils de combat capturés par Daech et les autres factions rebelles soutenues par Washington et ses alliés arabes demeurent inconnu mais des sources fiables évoquent un chiffre variant entre dix et douze appareils.

Il semble que Washington parie sur une force aérienne rebelle après avoir vainement essayer toutes les solutions possibles pour abattre le pouvoir à Damas. Ce n’est pas la première fois que des rebelles soutenus par Washington et ses alliés arabes tentent d’utiliser des avions de combat dans leur lutte contre les pouvoirs en place. En 2011, lors de la guerre de Libye, des rebelles libyens avaient tenté d’utiliser des Mikoyan Gourevitch Mig-23 à partir de Benghazi mais un appareil avait été abattu au dessus de la ville tandis qu’un autre s’est abîmé en mer.

En attendant, les forces de défense aérienne du territoire de la Syrie recrutent. Une vaste campagne de recrutement a été entamée depuis quelques jours à travers l’ensemble des médias syriens officiels.

Publicités

7 thoughts on “Obama parie sur une armée aérienne rebelle pour abattre Damas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :