Publicités

Des milices armées ont pilonné hier au mortier et à la roquette des quartiers périphériques de la ville de Benghazi en Libye, causant un nombre indéterminé de victimes.

Des miliciens se battent à coups de variantes des lointaines « orgues de Staline » en Libye et des aéronefs non identifiés procèdent régulièrement à des frappes aériennes contre des objectifs sis en Tripolitaine et en Cyrénaïque.

On ne compte plus les affrontements armés en Libye où les exécutions extra-judiciaires et les disparitions se comptent désormais par milliers. Ce pays dévasté par une guerre civile qui n’en finit plus n’intéresse plus les médias depuis l’assassinat par l’Otan du Colonel Mouammar Kaddafi en octobre 2011. Objectif recherché par des pays comme la France ou le Royaume-Uni depuis 1979 comme l’a illustré entre autres La très sombre histoire du vol Itavia 870, à bord duquel 82 passagers ont été abattus en plein vol en 1980 par des chasseurs français qui l’ont confondu avec l’avion de Kaddafi…

Publicités

4 thoughts on “Libye: une guerre sous silence

  1. Je recherchais des infos sur la commande de Rafales par l’Inde, lorsque je suis tombé sur un article consacré aux chasseurs légers hindous Tejas. Histoire de ne pas mourir idiot j’ai fait une recherche sur ces aéronefs, et comme je voulais des données techniques je sus allé sur Wikipédia; surprise! le coucou hindou ressemble fortement à un Mirage 2000, du coup j’ai recherché ses caractéristiques techniques histoire de les comparer avec celles du Tejas.

    Bref, en lisant l’article sur le Mirage 2000, je suis tombé sur le paragraphe « Engagements », et là, surprise! Voici ce qu’il y a d’écrit:

    « Émirats arabes unis
    Dans le cadre de l’application de la Résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies (opération Harmattan), six Mirage 2000-9 des Émirats arabes unis sont engagés à partir du 25 mars 2011.
    En août 2014, des Mirage 2000-9 émiriens basé en Égypte accomplissent deux raids aériens contre des groupes islamistes libyens lors de la Guerre civile libyenne de 2014. »

    Maintenant, les infos contenues sur ce site sont largement sujettes à caution, mais…

    1. Mais il y a bien une part de vérité dans ce fragment d’information puisque certains de ces appareils participent toujours aux côtés d’un des belligérants de la guerre civile en cours en Libye. Pour le Tejas, c’est une imitation du 2000 avec une avionique de bord modifiée. Maintenant, Delhi veut s’inspirer du Rafale sans trop de dépenses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :