Publicités

Conclusions du Comité des Nations Unies sur les droits de l’Homme

Avis aux lecteurs: accrochez-vous!

Cette étude concerne les pays suivants: Le Burundi, le Sri-Lanka, Haïti, Malte, le Monténégro et Israël. Voici les conclusions:

  • Burundi. Allégations de violations de droit à la vie par des agents de l’État et absence d’enquête et de poursuites; discrimination entre les sexes; surpopulation carcérale; représailles, y compris les agressions physiques et menaces de mort contre des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes.
  • Sri-Lanka. Maintien de loi de prévention du terrorisme; impunité pour les violations des droits humains commises par l’État et les acteurs non étatiques; exécutions extrajudiciaires; disparitions forcées; situation des personnes déplacées; violence sexuelle et sexiste envers les femmes.

  • Haïti. Impunité pour les violations graves des droits de l’homme; violence contre les femmes et les personnes LGBT; détention préventive prolongée; exécutions extrajudiciaires par la police; protection des enfants contre l’exploitation («restavek»), adoption abusive et trafic; expulsions forcées et fermeture des camps pour personnes déplacées par le tremblement de terre de 2010.

  • Malte. Mesures prises pour lutter contre le racisme et la xénophobie; criminalisation de l’avortement; détention de migrants en situation irrégulière, y compris les demandeurs d’asile; mauvais traitements, utilisation excessive de la force par la police et des soldats dans les centres de détention pour migrants; non respect des libertés d’expression et de religion.

  • Monténégro. Enquête sur les violations des droits humains durant la guerre; traite des personnes; absence de mesures pour empêcher le mariage forcé et précoce, la discrimination contre les Roms, les Ashkalis et les Égyptiens; procédure pour les personnes déplacées et les réfugiés en demande de statut de résident.

  • Israël. Démolition punitive de maisons en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est; régime de planification discriminatoire en Cisjordanie; les colonies israéliennes; l’usage excessif de la force par les forces israéliennes, y compris pendant les opérations militaires dans la bande de Gaza.

Je trouve qu’Israël s’en tire plutôt bien, non? Il est vrai que les prisons sont des modèles en matière de droit, les arrestations arbitraires n’existent tout simplement pas, les adolescents palestiniens ne sont pas inquiétés, les check-point sont une vision de l’esprit, le tir à balles réelles sur les bédouins est une calomnie rapportée par de dangereux antisémites, etc, etc…

Pour que la conclusion de l’instance onusienne soit complète, il faudrait peur-être ajouter: Manipulation de conclusions concernant les droit de l’Homme, en vu de redorer un blason de plus en plus terne…

Publicités

1 thought on “Conclusions du Comité des Nations Unies sur les droits de l’Homme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :