Publicités

Intensification des activités des forces aériennes russes…

Depuis une semaine, l’aviation russe a intensifié son activité en Mer Baltique, en Mer du Nord et près du littoral turc et même au large du Portugal. Les avions de combat russes observant un silence radio total semblent se multiplier sur les radars de pays de l’Alliance Atlantique.

Le 29 octobre 2014, les radars de l’Otan ont détecté et suivi sept appareils russes évoluant au dessus de la Baltique: un Sukhoï SU-27, deux Mikoyan Gurevitch Mig-31, deux Sukhoï SU-24 et deux Sukhoï SU-34.

La veille, des avions de combat F-16 des forces aériennes turques ont vainement tenté d’intercepter deux bombardiers russes Tupolev TU-95 H escortés par deux chasseurs Sukhoï SU-27 (Flanker) évoluant au dessus de la Mer Noire.

Deux autres bombardiers Tupolev TU-95 H ont été interceptés par des F-16 de l’armée de l’air portugaise à l’ouest du Portugal.

Le 28 octobre 2014, Des Europfighter Typhoon de l’armée de l’air Allemande relevant de la force de réaction rapide ont été dépêchés en extrême urgence pour tenter d’intercepter des Mikoyan Gurevitch Mig-34 et Mig-31 ainsi que des Sukhoï SU-27 et SU-24 volant silencieusement au dessus de la Mer Baltique sans aucun contact radio avec les autorités civiles ou militaires et sans user de transpondeurs.

Deux autres bombardiers stratégiques russes ont survolé le littoral norvégien avant de se diriger vers le Sud-Ouest et ont été interceptés par des Eurofighter Typhoon.

Six autres appareils russes n’ont pu être interceptés. Mais quatre autres bombardiers russes Tupolev TU-95 et quatre avions-citerne ILyouchine IL-78 ont été rattrapés par des F-16 norvégiens.

Un peu plus avant, un chasseur russe Sukhoï SU-27 a réalisé une série de manoeuvres à un peu plus de 10 mètres d’un avion suédois spécialisé dans la guerre électronique avant d’accélerer et de réaliser un « Cobra de Pugatchev »…

Des Typhoon de la Royal Air Force (RAF) ont intercepté un autre Sukhoï SU-27 armé jusqu’aux dents et des F-15 US tentent de pourchasser des avions espions russes qui semblent avoir envahi l’espace aérien des pays scandinaves.

Cette activité aérienne s’est étendue à l’arctique où des appareils de combat russes jouent au chat et à la souris avec les F-18 canadiens. Des Sukhoï SU-34 et des intercepteurs SU-31 russes ont survolé pour la première fois la région du pôle Nord il y a quelques jours.

Publicités

3 thoughts on “Intensification des activités des forces aériennes russes…

  1. Perso, j’y crois pas une seconde, leur photos ont plusieurs années et en plus, le Portugal qui tente d’intercepter des avions russes, ça prête vraiment à sourire !
    Non, je pense plutôt que cela s’inscrit dans la continuité de la propagande anti-russe qu’on subit depuis plusieurs mois, il s’agit de diaboliser encore un peu plus les russes en les dépeignant comme agressifs.
    Les russes ont d’ailleurs eux-mêmes nié ces évènements.
    Rappelons-nous ce sous marin « soi-disant » russe qui a foutu la trouille aux suédois, les russes leur ont répondu qu’ils n’avait aucun bâtiment sur le secteur et qu’ils feraient mieux de demander des précisions aux Pays-Bas s’il voulaient avoir des infos sur ce sous marin violant l’espace maritime suédois.

  2. Décidément, Vladimir en veut à l’OTAN.
    Et l’OTAN le lui rend bien…
    http://www.aco.nato.int/nato-tracks-largescale-russian-air-activity-in-europe.aspx
    Je vous recommande d’aller y faire un saut, il y a de belles photos du Tupolev TU-95 H.
    Cependant elle datent un peu les photos, il me semble. L’OTAN devrait revoir son book de photo, car je ne suis pas certain que les avions russes possèdent encore une étoile rouge sur l’empennage…

  3. Les russe font comprendre a l otant , qu ils sont une force a meme de frappé sur n importe quelle territoire sur le globe . Il étudie en meme temps les technique d interception de l otant , pour voir si leur doctrine a changer depuis la guerre froide .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :