Publicités

Cuba au coeur d’une lutte d’influence ouverte entre Washington et Pékin

Il a fallu un peu plus de cinq décennies et surtout la véritable OPA chinoise sur Cuba pour que Washington revoie l’embargo anachronique qu’il fait subir à l’île depuis 1961.

Que l’on s’y trompe pas. Ce changement de stratégie qu’Obama initie, sur fond d’échange de prisonniers via une formidable médiation du pape François (un Sud-Américain), changement que le Mercosur qualifie déjà de rectification d’une bizzarerie  historique, vise à stopper l’influence ou plutôt l’offensive économique de la Chine dans les Caraïbes, sur les côtes d’une île à 160 kilomètres de la Floride…

Le puissant lobby cubain dont les réseaux sont bien connectés à l’Etat profond aux Etats-Unis va en vouloir à Obama pour un certain temps. Le temps de voir la suite de cette « normalisation » aux visées stratégiques. Assistera t-on à un scénario semblable à celui de la dague turque?

Ceci dit, bien des américains et ils sont très nombreux-seront très contents de pouvoir se rendre à Cuba et se soigner à moindres frais. Cette île et son peuple ont trop souffert d’un des plus longs blocus de l’histoire comtemporaine. En attendant, certains médias dominants en Europe, vivant dans un autre temps, continuent de parler d’un pays qui va accéder à la « liberté »! Bon on a déjà mangé de ce pain sec!

Publicités

7 thoughts on “Cuba au coeur d’une lutte d’influence ouverte entre Washington et Pékin

  1. J’aime bien votre site mais il y a des gens, qui ont l’art de déplacer les tensions, ils vont prendre une idées dans le commentaire publié, l’écraser avec haine et en faire le sujet principal. De fait, de grand « stratégiciens », mais à l’insu de leur plein gré. 🙂
    Pardon pour le néologisme…et merci de ne pas vous acharner dessus, c’est pas le propos.

  2. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    CUBA semble avoir perdu la mémoire … un sacré retour en arrière … USA pour CUBA ! la RUSSIE, la CHINE oui pas les USA … quelle bêtise !

  3. Qu’est ce que c’est que cette mascarade d’embargo? il y a belle lurette que le marché noir bat son plein sur l’ile! Pourquoi un pays comme Cuba aurait accepté que les américains, leur bourreau en somme, viennent implanter une prison chez eux sans rechigner? (Guantanamo). les occidentaux ont confondu la misère du à une gestion chaotique de l’ile avec les effets de l’embargo, en tout les cas il y a eu un glissement de sens…l’embargo c’était pour la populace, les crasseux, les pouilleux, les sans rien… c’est un mélange de pseudo dictature stalinienne, d’embargo de surface et surtout de misère. Les choses se sont organisées depuis le temps avec ou sans embargo. Il y a eu de la souffrance et il y en à encore mais bien malin qui pourra quantifier la part de responsabilité de cette souffrance due à l’embargo.

    1. ! Pourquoi un pays comme Cuba aurait accepté que les américains, leur bourreau en somme, viennent implanter une prison chez eux sans rechigner? (guantánamo)

      la base américaine est la propriété des état unis celas date d’avant la révolution de castro,dire qu’ils l’ont accepté c’est vraiment faire preuve d’une ignorance crasse

      1. Merci Roc, votre réponse à l’emporte pièce sans aucune explication, voire haineuse, reflète votre degré de pédagogie. Avant de répondre d’une manière épidermique, prenez le temps d’expliquer (au moins) votre propos. Si vos capacités rédactionnelles vous le permette, bien sur.
        Une bonne journée à vous.

      2. Merci Monsieur Roc, décidemment vous êtes un vrai moteur pour les autres. Alors au lieu d’être cassant mais je ne vais pas y revenir je vous l’ai dit dans un précèdent commentaire, vous me donner l’occasion d’être constructif, voire instructif.
        Guantánamo est situé sur un terrain de 121 kms2, actuellement LOUE par le gouvernement américain au gouvernement cubain.
        Cette location est effective depuis le 23 février 1903 et est incessible sauf accord des deux parties.
        Un loyer de 4085 dollars us est payé tous les ans par chèque. Fidèle Castro n’encaisse pas les chèques car il à toujours refusé une base militaire de son plus grand ennemie sur son ile.
        Ne croyez vous pas Monsieur Roc qu’une démarche explicative est toujours plus instructive que des commentaires haineux ? (et erronés)
        Source Wikipédia.

        1. Cette location est effective depuis le 23 février 1903 et est incessible sauf accord des deux parties.
          Un loyer de 4085 dollars us est payé tous les ans par chèque. Fidèle Castro n’encaisse pas les chèques car il à toujours refusé une base militaire de son plus grand ennemie sur son ile.

          vous reconnaissez donc que cuba n’a jamais accepter aucune prison sur son territoire
          Un loyer de 4085 dollars us; vous reconnaissez donc aussi que les us se considère comme chez eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :