Publicités

Film de la semaine: Les Douze Salopards ou The Dirty Dozen

A partir d’aujourd’hui, on introduira un rituel dans l’arène, en évoquant compendieusement une affiche de film dont le choix sera une allusion directe ou élliptique  à l’actualité stratégique brûlante du moment.

Notre choix se porte cette semaine sur le film « The Dirty Dozen » ou « Les Douze Salopards » (1967), film de Robert Aldrich, avec Lee Marvin, Charles Bronson, Jim Brown, Telly Savalas, Ernest Borgnine, John Cassavetes et Robert Webber.

On vous laisse deviner le lien du synopsis de ce film avec l’actualité (et plus précisément avec la fiasco d’une opération similaire en France) de ce début d’année 2015…

TheDirtyDozen

Publicités

6 thoughts on “Film de la semaine: Les Douze Salopards ou The Dirty Dozen

    1. plus le temps passe moins je reste calme ;de l’écœurement a la colère , de la colère a l’écœurement , de l’écœurement a la colère , de la colère a l’écœurement, de l’écœurement a la colère , de la colère a l’écœurement…

      1. Il ne faut pas céder à une quelconque émotion. C’est l’un des buts premiers de toute manipulation. Tout ceci n’est pas nouveau. On le vit depuis des dizaines d’années. On observe un changement dans les méthodes.

  1. Excellente idée, donc pour le coup ma curiosité ayant été attiser, je vais ptet finir par le regarder ce film… en espérant que l’on en ai fini (si l’on peut dire…) avec cette sombre histoire ! oui ! car le mot de la fin pour le coup risque de se dérouler demain… j’me méfie tjs du chiffre 11 !

    T’en pense quoi Racine ?

    Bon autant 2014 me laissait las… je ni voyait rien de particulier sous nos latitudes, attendant 2015 avec une certaine anxiété bah voila on y est! voulez que je vous dise …..

    SA VA TANGUEZ de TOUT cotés (enjoy ou pas!)

    Kdo —-> http://www.asia-choc.biz/overheard-3-vostfr-ddl-film-hongkongais/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :