Actualités Conflits Géopolitique Géostratégie Sommaire

Israël a commis la plus grave erreur stratégique de toute son histoire

Il semble que Tel-Aviv vient de commettre ce qui s’apparente à la plus grave erreur stratégique de son histoire avec l’attaque perpétrée à Qunaïtra dans la partie du Golan sous contrôle syrien au cours de laquelle ont péri des hauts cadres du Hezbollah et un général iranien.

De manière totalement inattendue, l’attaque israélienne contre des hauts cadres du Hezbollah en Syrie a provoqué un rapprochement historique entre le Hamas et le Hezbollah et la fusion de ce dernier dans la profondeur stratégique syro-iranienne. Soit une unification de l’ensemble des fronts de la frontière égyptienne jusqu’aux monts Taurus et de la mer Méditérranée jusqu’à Téhéran.

La Visite de Fahd Jassem Freij, le ministre syrien de la défense, à Qunaïtra est un fait hautement inhabituel et intervient à un moment crucial dans la guerre en cours dans l’ensemble du Moyen-Orient. Le déplacement d’un faucon parmi les faucons de Damas en plein Golan a suscité une très forte colère en Israël.

Israël a vivement condamné la visite du ministre syrien de la Défense au Golan, que les médias officiels syriens ont décrit comme une visite d’inspection au « FRONT SUD » face à « l’entité terroriste d’Israël ». Le ministre syrien en treillis de combat n’a d’ailleurs pas mâché ses mots en appelant les troupes syriennes, lesquelles combattent depuis bientôt quatre années des centaines d’organisations terroristes soutenus par des pays étrangers à « redoubler d’efforts pour combattre les groupes takfiristes terroristes et leur principal sponsor et allié, l’Etat terroriste d’Israël ».

De source sûre, Damas est en train de renforcer le dispositif de défense méridional face à son ennemi israélien où ont toujours été positionnées les meilleures unités de l’armée syrienne. Depuis 1973, la Syrie est en guerre technique avec Israël et ce dernier n’a pu arrêter alors une offensive syrienne sur le plateau du Golan qu’en usant de la menace nucléaire.

Fait impensable il y a trois ans, le Hamas palestinien vient de renouer avec le Hezbollah et la Syrie. L’aile militaire du mouvement Hamas, dont les combattants ont pu tenir tête à une très brutale offensive israélienne sur l’enclave assiégée de Gaza en juillet et août 2014, a déclaré non seulement son soutien au Hezbollah mais sa coordination totale avec le mouvement libanais et la Syrie en cas de guerre avec Israël. La reprise des relations entre le Hamas et la Syrie, rompues lors du début de la guerre en Syrie et l’implication de certains combattants palestiniens aux côtés des rebelles syriens a été un des grands objectifs d’Israël.

L’intégration de l’ensemble des forces d’élite du Hezbollah et de l’armée syrienne est achevée et des experts s’accordent à dire que la Syrie et le Liban feront front commun face à toute attaque israélienne. D’ailleurs l’un des objectifs des cadres du Hezbollah et des officiers iraniens au Golan était de former une nouvelle organisation populaire armée à l’instar de celle du mouvement libanais au Sud-Liban au Golan et de forcer les israéliens à évacuer le plateau comme ils ont été forcés d’évacuer le Liban Sud en 2000.

A Téhéran, l’heure est aux représailles intelligentes. L’axe stratégique Damas-Téhéran-Hezbollah semble déterminé à reprendre le plateau du Golan occupé par Israël depuis 1967 et annexé illégalement en 1981. Le Hamas palestinien a affirmé depuis Gaza qu’il soutiendrait toute action en ce sens.

Les iraniens privilégient à cette fin une approche très assymétrique semblable à celle, réussie, des comités de défense du Donbass en Ukraine ou à celles des milices de défense populaire en Irak et à Kobané en Syrie.

La perte par les israéliens du plateau très stratégique du Golan signifie à terme la fin d’Israël. Une panique soudaine s’est emparée des israéliens et même les américains semblent exaspérés par leurs attitudes jugées puériles et surtout « ingrates ». Les critiques américaines devront s’accroître car le gouvernement de guerre de Netanyahu est en train d’accumuler non seulement des bévues de toutes sortes mais désormais des erreurs stratégiques fatales.

Publicités

17 Replies to “Israël a commis la plus grave erreur stratégique de toute son histoire

  1. Petite question de la part d’un parano : Ce blog diffuse d’une façon assez régulière des articles… allant de plusieurs par jour, à un écart allant jusqu’à 15 voire 20 jours… Et là, avec cet article fustigeant la politique récente d’Israël, il y a un silence radio pendant plus d’un mois et demie…
    Est-ce juste un hasard ? Ou bien avez-vous reçu, je sais pas moi, des mises en garde ou ce genre de chose… ?
    Car les hacktivistes de tous bords sévissent pas mal sur le net. J’ai entendu parler d’un tristement célèbre hackeur Franco-Israëlien qui n’aurait certainement pas approuvé cet article..

    1. Aucunes mises en gardes.
      J’ai eu, à cette époque, qqs soucis familiaux qui m’ont tenu éloigné du clavier (par manque de temps), et pour l’admin de ce site, je suppose que les connexions internet n’étaient pas forcément géniales…

      Mais il existe un autre facteur, l’info. Qqs fois l’actualité n’a rien de neuf à offrir; donc plutôt que de broder comme le feraient les médias mainstream, on préfère laisser passer un vide. En théorie il y a un risque que les lecteurs aillent voir ailleurs, mais je suppose que la qualité du travail fait qu’ils reviennent (et de plus en plus nombreux). Un peu d’autosatisfaction de temps en temps ne fait pas de mal; 🙂

      1. Merci pour ta réponse rapide !
        Oui j’ai pas pu m’empêcher de lire quelques articles, ton autosatisfaction me semble totalement justifiée 😉 + 1 lecteur assidu, donc ^^

  2. Il ne peut pas y avoir de mésentente entre US et l’entité puisque les mêmes dominent les deux.
    Les apparences sont trompeuses, et n’ont de raison d’être que de tromper…De cacher la vérité…

    Ce qui s’apparente à une erreur ne peut définitivement être confirmée ou infirmée qu’une fois l’apparence dissipée, c’est à dire le mensonge reconnue, révélant ainsi la vérité.

    Sachant à qui nous avons à faire, et connaissant leur plan, il n’y a plus rien à dissiper. Cette erreur revêt un caractère indubitablement intentionnel: extérieurement une erreur stratégique; intérieurement, cachée, une intention stratégique…

    Cela aurait pu être une erreur si le geste eut été asynchrone avec le reste: erreur par erreur de timing; mais là le timing est parfait: il ne faut pas perdre de vue que la guerre dans cette région du monde s’inscrit et est en lien avec toutes les autres formes de guerre en cours à l’échelle mondiale, et ce à tout niveau des relations et interactions humaines: économique, financière, sociale ethnique, religieux (et entre chacun, et avec soi-même); aussi ne pas perdre de vue les évènements survenus en France, la montée très croissantes des hostilités en Ukraine, le QE de la BCE, la mort du roi, le Yemen, et bien sûr ce fameux Golan (en en oubliant forcément).

    Tout est lié, comme dans la toile de l’araignée: il n’y pas de discontinuité mais que continuité: action-réaction: le hasard n’existe pas: le fait qu’elle tisse et agence ainsi la construction de sa toile n’est absolument pas le fruit du hasard mais ne reflète qu’une réalité supérieure et « connaissante ».

    Toute la difficulté, ou plutôt l’essentiel est de savoir tout mettre en lien, et ainsi pouvoir suivre la trame et les fils de la toile qui la tissent, lui donnant ainsi sa forme typique et archétypale.

    Bien sûr, quitte à me répéter, toutes ces multiples guerres en apparence n’en sont qu’une en réalité.
    Et un point de vue tout supérieur, cette toile est en réalité bien fragile; mais solide que par la réalité illusoire que chacun veut bien lui donner: le meilleur moyen de s’y faire prendre.

    Je déborde toujours du sujet sans pour autant m’en éloigner; aussi je vous renouvelle mes remerciement pour la liberté laissée de s’exprimer…

    Je vous remercie bien également du partage de quelques de vos informations, car il est bien évident que vous ne pouvez toutes les exposer, pour des raisons évidentes.

    Bien à vous.

    1. PS: si « bibi » dérogeait, et mettait le plan en « péril », dans un sens ou dans l’autre, il « sauterait », comme beaucoup ont « sauté », comme Yitzhak Rabin a « sauté ».
      S’il ne doit que laisser sa place, ce 17 Mars, ce ne sera pas parce qu’il a fait ce qu’il a fait, car il était tout simplement désigner pour le faire, mais plutôt qu’un autre aura été désigné pour, le changement dans la continuité: une nouvelle mission mais sans rupture aucune avec la précédente mais que rupture en apparence…
      S’il laisse sa place, il ne faudra pas croire que: le changement, c’est maintenant; bien au contraire.
      S’il reste en place, c’est que sa mission, pour laquelle il a donc été désignée, n’est pas encore arrivée à son terme…

      1. et qu’elle rupture des apparences… presque inimaginable pour le commun des mortels, l’avenir leurs réserve de grande surprise, puissent-ils ne pas en être ébloui!
        je doit reconnaitre néanmoins par avance, être convaincu que la majorité y céderont, ils y cèdent déjà pour bcp…

        Quand l’illusion devient réalité que reste t’il au crieur de vérité ?

        Ahh c’est beau sa ui ui sa sort de mes doigts ^^

        1.  » Quand l’illusion devient réalité que reste t’il au crieur de vérité ? »

          Des illusions.
          Elle était facile celle-là.
          Question suivante s’il te plait…

  3. A reblogué ceci sur LA PILULE ROUGEet a ajouté:
    Le début de la fin…
    (Joël 3 : 1) « Car voici, en ces jours, en ce temps-là, Quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, 2 Je rassemblerai toutes les nations, Et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat; Là, j’entrerai en jugement avec elles, Au sujet de mon peuple, d’Israël, mon héritage, Qu’elles ont dispersé parmi les nations, Et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé. »

    (Zacharie 12 : 1) « Oracle, parole de l’Eternel sur Israël. Ainsi parle l’Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit de l’homme au dedans de lui:

    2 Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement Pour tous les peuples d’alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. 3 En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle. »

  4. Il y a un mois, je me suis posé la question de savoir comment Israël allait pouvoir casser la décision de Bruxelles de sortir le Hamas de la liste des organisations terroristes (pour vice de procédure). J’ai la réponse.

    Bien que le preneur d’otages de l’épicerie cacher se soit revendiqué appartenir à Daech, le fait qu’il ait dit vouloir venger ses frères palestiniens a fait en sorte que les ministres des affaires étrange(ère)s de l’UE viennent de faire appel de cette décision…

  5. Avant de lire cet article, je venais de poster un commentaire comme quoi l’unité 8200 (au « Golan » Libanais) était en première ligne pour être rasée.

    Ce que vous dites confirme la gravité des actuelles tensions et je ne crois pas qu’une menace nucléaire par Israel pèse grand chose. A force de crier « Au loup ! » …

  6. Tout a une fin… Surtout la colonisation… Les colons français s’étaient crus installés à vie en Algérie…Il est vrai qu’ils y sont restés durant 130 ans…Durant ces longues années de pillage, les colons se sont habitues… à l’inique… A la domination du plus fort sur le plus démunis… Ils se sont habitués à voir crever de faim les indigènes parce que ces deniers avaient été parqués sur les terre les plus infertiles qu’il soit…Les colons trouvaient normale les massacres, les emprisonnements arbitraires , les spoliations…Toutes ces actions immorales qui sont l’essence même de la colonisation… Puis un jour… quelques « gugus » se sont révoltés… La toute petite boule de neige a pris et s’est renforcée… Puis un jour ces colons ont été contraints–parce qu’ils avaient trahis- partir…
    Nous assistons au même processus en Palestine occupée… La Palestine à vocation à revenir sur la carte du monde d’où elle a été arbitraire effacé au nom de je ne sais quelle idéologie raciste, suprémaciste celle-là même qui à fait dire à Jules FERRY- le suprémaciste IR-responsable politique français :

    – » 28 juillet 1885: Jules Ferry: « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures » (France)

    Voici quelques arguments que Jules Ferry, qui a dû démissionner de son poste de premier ministre en mars, tient devant les députés le 28 juillet 1885, tels qu’ils sont transcrits au Journal Officiel. Ils constituent les fondements de la pensée coloniale de la IIIème République et, qui aujourd’hui restent le fondement de la politique de RE-colonisation en cours :

    « La première forme de la colonisation, c’est celle qui offre un asile et du travail au surcroît de population des pays pauvres ou de ceux qui renferment une population exubérante.[…]

    Mais il y a une autre forme de colonisation, c’est celle qui s’adapte aux peuples qui ont, ou bien un excédent de capitaux, ou bien un excédent de produits.[…] Les colonies sont pour les pays riches un placement de capitaux des plus avantageux.[…] Dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d’une colonie, c’est la création d’un débouché.[…]

    Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures […][Remous sur plusieurs bancs à l’extrême gauche] parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures.[…]

    Ces devoirs ont souvent été méconnus dans l’histoire des siècles précédents, et certainement quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l’esclavage dans l’Amérique centrale, ils n’accomplissaient pas leur devoir d’hommes de race supérieure. Mais de nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation .[…]

    A l’heure qu’il est, vous savez qu’un navire de guerre ne peut pas porter, si parfaite que soit son organisation, plus de 14 jours de charbon et qu’un navire qui n’a plus de charbon est une épave sur la surface des mers abandonné au 1er occupant. D’où la nécessité d’avoir sur les mers des rades d’approvisionnement, des abris, des postes de défense et de ravitaillement. »
    Rappelons l’adage qui affirme : qui connaît son histoire n’est pas condamné à la répéter…
    Nous constatons que très peu de français, très peu d’occidentaux et, même très peu de colonisés (- ce qui est peu logique pour eux, dans la mesure où le colonisateur les a tenus loin de l’école et a surtout falsifié leur histoire pour mieux les soumettre) connaissent l’histoire, connaissent leur histoire….A partie de ce constat tous les dérapages et la répétitions de nombreuses abominations sont inévitables….

    Hadria RIVIERE

  7. Il y a quelques temps de cela Brezinskii affirmait « israel est en danger de mort.. » et voila qu’en effet bibi s’est engagé dans une fuite en avant… observable par tous plus ou moins silencieusement! mais le silence n’est pas un oubli, ni meme un déni, so wait and see et merci pour ton exposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.