Damas a subi ce matin des tirs d’obus rebelles tirés par l’organisation terroriste Jaish Al-Islam (Armée de l’Islam), l’un des plus puissants groupes armés retranché dans la périphérie de la capitale. A partir de 0730 du matin (heure locale), plus de 50 obus de mortiers sont tombés sur différentes parties de la ville, causant un nombre indéterminés de victimes, toutes civiles.

101011101012

101013Moins d’une heure après le pilonnage rebelle sur Damas, l’aviation syrienne est passé à l’action en procédant à une série de raids aériens sur Douma, le bastion rebelle assiégé depuis plus d’une année d’où les combattants de Jaish Al-Islam ont tiré leurs obus sur Damas. D’après l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, une ONG basée à Londres et proche de l’opposition, les raids aériens sur les bastions rebelles auraient causé la mort de plus de 45 personnes.

Des sources militaires syriennes affirment quant à elles que les Mikoyan-Gurevitch Mig-29 de l’armée de l’air syrienne ont détruit les positions de l’artillerie rebelle.

SAAF aircraft over Damascus

101016Ci-dessus, une photographie prise par le téléphone portable d’un habitant du bastion rebelle de Douma peu après le passage d’un chasseur-bombardier des forces aériennes syriennes. Douma est actuellement contrôlée par Jaish Al-Islam, une faction rebelle considérée comme « modérée » pour certains pays de la région et l’OTAN…!

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.