Le mythe de l'énergie "verte" s'est transformé en une véritable crise énergétique durable

Stats

  • 7 331 151 Hits
29/01/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

De la légèreté des constructions étatiques…

Des blindés US et britanniques dans les pays baltes? Des submersibles russes au large de Stockholm? Beaucoup de bruits pour pas grand chose en ces temps de changements de paradigmes en matière de géostratégie. 

Les pays baltes sont une propriété privée et c’est un secret de polichinelle de rappeler que la totalité des cabinets ou plus précisément les conseils d’administration gérant ces “États” par procuration ne peuvent être nommés sans l’aval d’un CEO d’une multinationale de moyenne envergure liée aux grands financiers de l’empire. 

Indubitablement, il existe une sorte de réelle hantise de l’ogre russe au sein des pays baltes, un peu moins que la hantise polonaise ou l’hystérie de Kiev mais assez pour accepter une occupation durable d’une tierce puissance. 

Des officiels à Londres et à Washington se sont inquiétés durant les dernières semaines de ce qu’ils ont qualifié de “reproduction des tactiques russes de déstabilisation” dans un pays balte  telles qu’elles ont été mises en œuvre en Ukraine…En oubliant leurs propres  techniques de déstabilisation dans un nombre croissant de pays. 

Nous assistons à une lutte à un niveau d’une inextricable complexité, celle de l’ingénierie et de la contre-ingenierie du chaos. 

Après les révolutions colorées, le faux printemps arabe et l’irruption soudaine d’armées secrètes, voici venu le temps des conflits à incidence de variation fermée. L’Ukraine a été déstabilisée de multiples manières depuis quinze ans. Mais la dernière intervention de l’empire n’a pas eu l’effet escompté. Non seulement sur le plan stratégique avec la perte de la Crimée mais également géopolitique puisque ce pays s’est divisé en deux entités bien distinctes et dont les présents événements sont entrain de forger à coups de mythes fondateurs et de sang versé.

Les russes apprennet vite. Ils ne disposent pas des mêmes outils géopolitiques as hoc mais utilisent également certaines techniques. Aux dernières nouvelles, Kalachnikov se lance dans la fabrication de drones. Cela promet. 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :