Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
27/06/2022

2 thoughts on “15 mars 2011-15 mars 2015: quatre ans de guerre au Moyen-Orient

  1. Trois questions à la lecture de votre article:
    1° Pourquoi les médias occidentaux ne présentent pas les évènements dans leur genèse? Si on demande à un français ce qu’il comprend de cette guerre, des implications qui en résulte, ça réponse est inévitablement: “oh j’y comprends rien à cette guerre, pour moi tous ces gens là sont les mêmes, des sauvages”
    2°Quel est l’intérêt de donner des informations très édulcorées, voire simpliste, par les médias officiel?
    3°A qui profite cet intérêt?
    En résumé ne croyez vous pas que la complexité de la situation échappe aux trois quarts des Français/occidentaux et qu’aucun effort n’est fait par les rédactions française pour expliquer cette guerre. Ne croyez vous pas que, devenant conscient et comprenant cette guerre et ses implications, ce trois quarts d’ignorants, commencerait à faire levier/contrepoids sur les décisions de notre politique des affaires étrangères?
    J’ai conscience d’orienter vos réponses, si réponses il y a, mais j’aimerai que vous répondiez à mes trois questions s’il vous plait, car dans ce bal des e… mondains il y a quelque chose qui m’échappe:
    La composition des couples: Usa/Angleterre. France/Allemagne. Russie/Chine.
    Cordialement.

    1. Bonjour vous,

      Si l’on considère deux faits – à savoir que les “Printemps Arabes” sont une pure invention occidentale et que les médias de masse sont à la solde de la politique occidentale – vos questions trouvent leurs réponses d’elles-même.

      1- “Pourquoi les médias occidentaux ne présentent pas les évènements dans leur genèse?”
      Ils le font, mais de manière biaisée. Là est le secret de la réussite d’une bonne propagande : ne pas taire les faits, mais les montrer sous un éclairage oblique qui permet d’apporter de l’eau à son propre moulin. Des snipers ont tiré dans la foule, tuant sans discernement apparent aussi bien des représentant du régime que des manifestants? On vous dira que c’est le président lui-même qui a voulu châtier les manifestants et punir par la même occasion les élus régionaux; vous pensez que c’est gros, mais non, cela passe très bien, surtout si c’est une femme qui présente le journal…
      Dernière tentative de déformation de l’info, suite à l’assassinat de l’opposant Nemstov à Moscou, des suspects ont été arrêtés; l’un d’eux à été emprisonné après avoir avouer le meurtre. Une ONG a lancé un pavé dans le mare en disant que les aveux avaient été signés sous la contrainte, après torture. Erreur de débutant, les USA étant en pleine crise suite aux actes de tortures perpétrés à Guantanamo (et ailleurs) il est certain qu’ils n’allaient pas monter au créneau en criant sus à Poutine…

      2- “Quel est l’intérêt de donner des informations très édulcorées, voire simpliste, par les médias officiel?”
      Quel est l’intérêt? Endormir les foules. Quand je vous dis que l’homme moderne est con,je le pense vraiment. Son empathie s’arrête au seuil de sa porte, sauf lorsqu’il voit la pléthore de pseudos artistes chanter pour les resto du cœur (je n’ai rien contre cette institution, mais les chanteurs/comédiens/pseudo humoristes qui viennent faire leur promotion gratos – façon de parler – ont tendance à me faire vomir), ou la photo d’un enfant habillement placée dans un article parlant de la guerre et de ses ravages. Avouez qu’il y a de quoi s’inquiéter de l’intellect de nos contemporains qui sont obligés de voir l’image d’un enfant au milieu des ruines pour penser que la guerre ne touche pas que les adultes et/ou le militaires… Certains parlent de déni de la réalité, je parle de déni d’intelligence.

      Il faut quand même que je précise que les décérébrés qui nous servent de contemporains s’offusquent vite quand on leur montre des enfants parmi des ruines, mais que, par contre, ils ont tendance à devenir sourds et aveugles si on leur montre des images d’enfants assemblant des Iphone dans une usine en Chine…
      De l’empathie oui, mais sélective.

      3- “A qui profite cet intérêt?”
      Mais à tout le monde! Même à vous!
      Pour paraphraser Georges Orwell, “La guerre c’est la paix”. Quoi de mieux, d’un point de vue géopolitique, qu’un pays en guerre? Rien, surtout pas un pays en paix. Imaginez si la Syrie n’avait pas subi de “Printemps Arabe”. Bashar al-Assad n’est pas de la même trempe que son père, il aurait très bien pu réformer les institutions syriennes et donner plus de liberté au peuple, pas comme un Chavez, certes, mais suffisamment pour déstabiliser politiquement le Moyen-Orient. Imaginez si la Syrie était devenue une démocratie à l’occidentale, déjà que les USA avait tenté de faire la même chose avec l’Irak; les peuples sunnites des pétromonarchies auraient peut-être pensé que les chiites n’étaient pas si méchant que ça, après tout. Du coup, les pétromonarchies n’auraient pas tenu longtemps… Dommage pour les USA et leurs séides.

      Autre chose, un pays en guerre qui déstabilise toute une région augmente de façon considérable les importations d’armes. D’ailleurs, la France n’a jamais vendu autant d’armes à l’export qu’en 2014;
      http://www.usinenouvelle.com/editorial/pourquoi-les-exportations-d-armes-francaises-cartonnent.N312443
      ce qui profite à vous, aussi, puisque les entreprises qui produisent/vendent payent leurs impôts en France.

      Si j’osais, je dirai que vous pourriez presque remercier les médias de nous laisser dans le brouillard… 🙁

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :