Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Réaction logique aux nouveaux plans de la coalition internationale tentant d’obtenir un changement de régime à Damas en brisant le statu quo caractérisant la guerre en Syrie, l’Iran vient de mobiliser des ressources assez conséquentes afin d’aider son allié régional: toute sa panoplie de systèmes d’armes importés, modifiés, perfectionnés ou fabriqués localement dans le cadre d’un effort financier très considérable pour un pays exsangue s’élevant à 35 milliards de dollars US/an. C’est moins de la moitié de ce que consacre annuellement l’Arabie Saoudite aux efforts de guerre contre l’Iran, la Syrie et le Yémen.

Indubitablement la guerre en cours en Syrie est un conflit global à mort entre deux blocs régionaux et internationaux dont l’issue déterminera non seulement la géostratégie du Moyen-Orient mais  l’histoire du monde pour les 50 ans à venir.

Parmi les systèmes d’armes que l’Iran compte livrer en grande quantités à l’armée syrienne figurent notamment des missiles antichars Dehlavie, une copie iranienne du Kornet, des missiles de fabrication russe  9M113 Konkurs, des chars de bataille T-72Z modifiés, des lances-roquettes multitubes Type 63/Fajr I (Chine/Iran), des missiles balistiques tactiques Zelzal et Fateh 110, des drones Yaser, Shahed 129, des drones d’attaque au sol Sarir H-110 et Fotros.

La Russie continuera à fournir les pièces de rechange pour l’aviation syrienne ainsi qu’une assistance limitée en matière de couverture radar.

L’Iran coopère également très étroitement avec la Syrie dans le domaine de la guerre électronique et la cyber-guerre, objet d’un enjeu stratégique depuis que les différentes unités rebelles aient commencé à acquérir des moyens de plus en plus sophistiquées de la part de leurs sponsors internationaux.

Des centaines de conseillers militaires iraniens sont en Syrie, distribués principalement au niveau des postes de commandement pour la mise en place d’un nouveau système de commandement et communicationnel intégrés liant les forces armées syriennes et iraniennes.

4 thoughts on “Syrie: l’Iran fournira à Damas tout l’armement dont il aura besoin

  1. L’Iran occupe la syrie en ce moment ..bachar est devenu une marionnette

  2. Si seulement toute cette orgie de moyen, de génie, d’énergie, pouvait aller dans le sens de la vie…

  3. Merci pour l’info.

    Question: Auriez vous des nouvelles sur un prétendu débarquement des forces de la coalition autour de Ryadh à Aden au Yemen ? D’aprés l’AFP l’aeroport d’Aden serait entre les mains de la coalition de Ryadh.
    C’est l’AFP qui l’annonce, alors que l’armée yemenite dément. L’AFP, est devenue ce que sont Janes Defense, Reuter, Associated Press, LeMonde, Libé, Le Figaro, TF1, France 24, CNN, CBS, Al Jazeerah tout de la merde. Ca n’est plus des médias, mais ils sont tous devenus des outils de propagande, reliant des bobards, et s’adonnant à la désinformation massive, et de la contre information.
    Pour une fois que que j’espère que l’AFP a raison, parce que si la tribu Séoud se lance dans une offensive terrestre au Yemen à coups sûr ça sera la fiasco. J’espère que c’est vrai, et si fiasco il y a, c’est l’édifice de ce putain de régime de merde qui va s’écrouler, ça sera un bonheur pour tout le genre humain, à commencer pour le Moyen Orient.
    Il semblerait que celui qui en ait décidé ainisi c’est Mohamed Bin Salman -tapez ce terme dans google et vous verrez sa gueule, on ne peut pas se tromper, la gueule d’un travelo, d’une pédale un mutant surtout à la fois des sables de l’est de l’Arabie, et d’un zoo de primates – le tout nouveau ministre de la défense -qui n’a de ministre que le nom, j’ai bien du mal à associer cet illétré à un ministre- complètement inexperimenté. Par ailleurs il semble aussi que la raison de l’éviction du prince héritier, ainsi que de Saoud Al Faycal -vieux routier de la politique de Ryadh- soit la conséquence de leur refus de l’engagement Seoud au Yemen. C’est sans précédent dans l’histoire du royaume, même si les frictions dans la tribu Séoud ça ne date pas d’hier.
    En tout cas j’espère qu’il y a bien une offensive terrestre de la coalition autour de Ryadh, ça serait une trés bonne nouvelle.

    Avez-vous plus d’infos sur la news SVP ?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :