Strategika51

Pakistan: des ambassadeurs étrangers tués dans un crash d’hélicoptère dans l’extrême Nord du pays

Un hélicoptère militaire pakistanais de type Mil Mi-17 transportant une délégation étrangère s’est écrasé aujourd’hui à l’extrême Nord du Pakistan.  L’appareil, faisant partie d’un convoi de trois hélicoptères transportant 37 ambassadeurs au Gilgit-Baltistan, s’est écrasé sur une école à Naltar, causant la mort d’au moins sept personnes dont quatre étrangers.  L’école était en feu à l’arrivée des secours.  Les ambassadeurs des Philippines et de la Norvège ainsi que les épouses des ambassadeurs de l’Indonésie et de la Malaisie ont péri dans le crash.  Deux pilotes sont également parmi les morts.  Selon des informations diffusées au compte-gouttes par le service de presse de l’armée pakistanaise, les ambassadeurs des Pays-Bas et de Pologne figurent parmi les blessés.

Actualisé: beaucoup de zones d’ombre entourent cet incident. Notamment sur le programme initial du premier ministre et son retour à la capitale. Le TTP (Tehrik-e-Taliban Pakistan) a promptement revendiqué avoir abattu le Mil Mi-17 en affirmant viser le premier ministre pakistanais. Le service de presse des renseignements pakistanais ainsi que le ministère de La Défense ont rejeté cette éventualité et maintiennent la thèse de l’incident technique au moment de l’atterrissage. On évoque officiellement une panne survenue au niveau de la motorisation de l’hélicoptère de fabrication russe.

L’information est totalement verrouillée. Les mobiles des survivants (13) ne répondent plus. Pas plus que ceux des autres personnes, dont 14 plénipotentiaires étrangers, ayant pris place à bord des deux autres appareils.

MM. Leif Larsen et Domingo D. Lucenario Jr., respectivement ambassadeurs du Royaume de Norvège et de la République des Philippines, ainsi que les épouses de leurs homologues d’Indonésie et de Malaisie, ont péri dans le crash.

Les deux pilotes, le Major Altamash et le Major Faisal des forces aériennes pakistanaises, figurent également parmi les personnes tuées.

Le nombre des blessés parmi les survivants du crash fait l’objet d’une censure. Cependant, le gouvernement pakistanais a reconnu que M. Andrezej Ananicz, ambassadeur de Pologne et M. Marcel de Vink, ambassadeur des Pays-Bas, figurent parmi les blessés évacués par voie aérienne dans un hôpital militaire.

Nous demeurons sans nouvelles des Sud-Africains ayant pris place à bord d’un des trois hélicoptères.

Le gouvernement pakistanais a décrété une journée de deuil national suite à cet incident.

L’école sur laquelle s’est abattu le Mil Mi 17 de l’armée pakistanaise transportant des diplomates étrangers et des membres de leurs familles. Vallée de Naltar, Nord de Gilgit, au sud de la chaîne de l’Hindoukoush.

4 Replies to “Pakistan: des ambassadeurs étrangers tués dans un crash d’hélicoptère dans l’extrême Nord du pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.