Stats

  • 7 066 592 Hits
19/09/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Corée du Nord: encore un canular…

Étant en convalescence, j’ai eu à subir le flux itératif et formaté des médias mainstream et c’est à ce moment que je tombe sur une information délirante concernant une supposée exécution du ministre nord-coréen de La Défense. 

D’après les médias mainstream, Hyol Yong Chol, ministre nord-coréen et l’un des faucons du régime de Pyongyang, aurait été exécuté le 30 avril 2015 par un obus de canon antiaérien pour “Haute Trahison”. L’information a subi une légère modification puisque initialement certains médias ont évoqué une exécution au missile antiaérien…un peu mieux ou pire qu’une exécution au mortier (comme cela fut évoqué lors d’un canular précédant) 

Pour épicer un peu l’histoire, l’on apprend que ce pauvre ministre aurait été mis à mort pour s’être assoupi lors d’un discours ou encore d’avoir répondu à Kim Jung Un…Dans le genre hilare, ils pouvaient nettement mieux faire.

Les journalistes qui répètent de telles inepties n’ont probablement jamais assisté au tir d’un canon antiaérien. Encore moins à un tir à bout portant. En a t-on au moins l’idée? Un simple tir au DShk 12.7 mm sur une cible terrestre à bout portant donnerait du fil à retordre même à un tireur expérimenté. 

La Corée du Nord est un pays fermé, sous embargo et soumis à un train infini de sanctions internationales. Il est donc presque impossible d’y vérifier la moindre information. Les officines gravitant autour des services de renseignement de la Corée du Sud exploitent cette opacité pour y répandre des canulars très orientés. Donc après les exécutions à coups d’obus de mortier (essayez un peu d’imaginer cela), on a failli avoir droit à une mise à mort spectaculaire au missile Sol-Air mais là, ça paraissait trop gros même pour un mensonge. Tentez d’imaginer un instant les problèmes insolubles que poserait l’utilisation d’un missile 9K32 ou 9K34 Strela pour exécuter un homme ligoté? A moins que les nord-coréens aient innové en la matière en trouvant un moyen de le propulser du sol jusqu’à 300 mètres d’altitude avant la mise à feu du missile, ce qui paraît fort extravagant. 

Pourtant, les bonnes vieilles méthodes sont les plus efficaces: une simple balle de fusil semi-automatique (une variante du SKS) et le très traditionnel peloton d’exécution (méthode favorite des régimes autoritaires d’inspiration communiste) suffisent plus qu’amplement. 

En Chine, les exécutions sont encore plus simples: une balle de 9mm dans la nuque, dont le coût est supporté par la famille ou proches du condamné. 

Le nouveau canular visant la Corée du Nord s’inscrit donc dans le cadre de l’intense campagne de propagande hostile à Pyonyong, menée tambour battant à l’aide de multinationales aussi puissantes que Sony (opération autour du film “L’interview”). Donc rien de nouveau en ce domaine. 

Ce qui est nouveau par contre est que “Gorge profonde” reconnaît lui-même que de plus en plus de gens au sein des cercles de la propagande dominante semblent exaspérés de la baisse du niveau affectant la valeur intellectuelle ajoutée au message (massage-formatage-matraquage) et de l’abrutissement non seulement des populations mais de ceux chargés de la mise en forme de la réalité…

Une chose est sûre: dans sa propre réalité plus ou moins augmentée, Kim Jong Un ne doit pas trop apprécier cette nouvelle blague. 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :