All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

En  février 1991, une bataille de chars opposant des M1 Abrams US et des T-72 irakiens a lieu au Sud de la ville de Bassorah et se termine sans aucun résultat, malgré la supériorité aérienne américaine et l’appui d’hélicoptères d’attaque dotés de missiles antichar. 

Un accord de cessez-le-feu est conclu entre les commandements US et irakien prévoyant entre autre un retrait sécurisé des forces irakiennes du Koweït. 

Mais les américains et leurs alliés ne respectent pas leurs engagements et bombardent les colonnes blindées et d’infanterie mécanisée de l’armée irakienne lors du retrait, provoquant une véritable hécatombe. 

24 ans plus tard, des convois de Daech sillonnent la moitié de l’Irak et de la Syrie sans pour autant alerter les satellites d’observation US. Washington fait semblant de bombarder un ou deux pick-up pour la forme mais rien de plus. 

« Nos satellites n’ont rien vu… » est la phrase la plus commune au Pentagone depuis un certain temps en ce qui concerne le Moyen-Orient. 

Voilà à quoi sert un outil géostratégique. Encore faut-il eviter que ça se retourne contre vous. Avec une arme nucléaire en sus…

2 thoughts on “Nos satellites n’ont rien vu…

  1. bonjour, la bataille du sud de Bassorah en 91 semble plus avoir été un tir au pigeon qu’autre chose non ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_73_Easting
    Comme quand même je me méfie de plus en plus des infos « officielle » vos références m’intéressent, en tout cas le cirque de l’occident bombardant ISIS est de plus en plus risible … ISIS légion étrangère Wahabite crée pour contrer Hezbollah et alliés de l’IRAN … Et les US les gardent au chaud pour la déstabilisation de l’Asie centrale … En tout cas a leur place c’est ce que je ferais …
    Cordialement et merci pour votre point de vue transversal

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :