Stats

  • 6 706 436 Hits
12/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

le chef des forces spéciales de la police du Tadjikistan rejoint Daech

Le Colonel Gulmurod Khalimov, 44 ans, ex-chef de l’OMON, les forces spéciales de la police du Tadjikistan, disparu depuis avril 2015 vient de refaire surface…sur YouTube en tant que commandant d’une unité de Daech en Syrie!

Formé en Russie et aux États-Unis d’Amerique, Khalimov a dirigé les forces spéciales Tadjiks d’une main de fer, notamment lors de la longue et très violente campagne de répression visant les groupes islamistes de ce pays d’Asie centrale.

Dans une vidéo de 12 minutes, Khalimov précise qu’il a quitté le Tadjikistan en compagnie de dix autres membres des forces spéciales de la police pour aller rejoindre Daech et mener la guerre sainte contre les États-Unis et la Russie…

Le cas de Khalimov est loin d’être isolé. Des milliers d’anciens officiers de l’armée irakienne, d’anciens parachutistes Tchétchènes, d’ex conscrits chinois, des ex-membres des Navy Seals et des Green Berets américains ou encore des SAS britanniques combattent aux côtés de Daech en Irak et en Syrie.

En Syrie, les troupes de l’armée régulière n’arrivent plus à s’adapter aux nouvelles tactiques utilisées par les combattants étrangers de Daech ou de l’armée de la conquête (جيش الفتح en Arabe), la nouvelle armée créee par Al-Qaida et d’autres groupes armés en Syrie et dont l’encadrement et l’entraînement aurait été assuré à 100% par les USA et la Turquie.

 IMG_3805

Ci-dessus: capture d’écran montrant le colonel Khalimov, deuxième à partir de la droite, tenant un fusil de précision de fabrication russe, probablement une variante du SVD Dragunov.

%d blogueurs aiment cette page :