Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

L’information est suffisamment grave pour qu’une version edulcorée et un peu tirée par les cheveux soit diffusée par toutes les agences de presse à travers le monde. Très officiellement, un laboratoire militaire américain aurait expédié par erreur ou inadvertance des bacilles actifs de l’Anthrax, un vieux expédient d’arme biologique, à des laboratoires aux Etats-Unis et en Corée du Sud.

Aucune précision n’est fournie quand au laboratoire militaire US et si oui ou non c’était l’un de ces fameux laboratoires de la mort qui mènent des recherches sur des germes mortels en modifiant leur génome avant de les tester sur des populations en Afrique ou en Asie.

C’est la Corée du Nord qui semble avoir saisi la portée de cette expérience, laquelle aurait cette fois-ci mal tournée. Pyongyong a affirmé qu’il est menacé par une guerre bactériologique de la part des Etats-Unis. Une accusation loin d’être farfelue puisque lors de la guerre de Corée (1950-1952), l’armée US a effectivement utilisé des armes biologiques contre les forces nord-coréennes et chinoises.

Au lendemain des attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, une drôle d’histoire impliquant des colis postaux transformés en vecteurs d’une étrange poudre que l’on assimila avec le bacille du charbon (Anthrax) avait crée un climat de panique au sein de l’opinion américaine. On ne découvrit jamais qui était derrière ces envois mais les médias dominants pointèrent systématiquement un doigt accusateur sur une obscure sous-organisation dénommée Al-Qaïda, devenue un peu plus tard la poule aux oeufs d’or des grands lobbies d’armements US.

Récapitulons cette histoire: un laboratoire militaire américain ultra-secret dont l’une des missions est de ressuciter tous les germes mortels ayant décimé les humains depuis l’antiquité et les modifier au passage afin qu’ils deviennent plus résistants aux facteurs climatiques et aux traitements modernes, s’amuse à envoyer PAR ERREUR des échantillons bacilles de charbon (Anthrax) un peu partout dans le monde…?

Depuis quelques années, on a droit à de véritables cycles épisodiques: vecteur de la grippe aviaire que les Chinois ont assimilé moins à une forme de chantage que de l’intimidation pure et simple; grippe aviaire, Ebola en Afrique Occidentale, trois ou cinq épizooties ça et là en attendant de trouver un moyen de les faire passer à l’homme. A force de jouer aux apprentis sorciers de l’apocalyspe, on finit toujours par devenir la première victime de sa propre magie.

Et tout le baratin sur l’élimination des arsenaux biologiques? Du vent!

Voyons un peu le commentaire de Gorge Profonde: “Le métier se perd, les agences spéciales de la défense et du renseignement US sont désormais entre les mains d’amateurs” …Traduction: Avant on faisait les choses en pro. Ni vu ni connu.

Ceci dit, faites bien attention à la prochaine grippe saisonnière!

Bactérie d'Anthrax (en vert) phagocytée par une cellule du système immunitaire.

7 thoughts on “Anthrax II: une tentative avortée de chantage biologique

  1. Sans vouloir paraitre désagréable je pensais a TOUTES les infos, même ici… ce n’est pas en y extirpant ce qui nous convient que c’est juste… Tout le monde est “largué”…sauf ceux qui ont brouillé les pistes. Non ?

  2. Mac Donald est la première arme de destruction massive. Dangereux comme Ebola et autres cochonneries, mais plus long à faire son œuvre d’extermination.
    Tout est question de temps…La famine, la maladie, la connerie, la pauvreté, la guerre, le désespoir, le génocide pas cher, l’antagonisme entre faire le bien ou le mal du plus grand nombre est assez redondant chez l’humain. Si vous dites que demain il y a pénurie d’huile, les magasins seront dévalisés, les dernières bouteilles vendues à prix d’or, et la toute dernière, les personnes restantes se battrons pour l’avoir.
    C’est comme cela, c’est la nature humaine, heureusement qu’il y a l’Oréal et Dior pour maquiller et rendre une odeur meilleure à cette puanteur. Sous le fard, la merde.
    Vous me direz rien à voir avec le bacille d’anthrax? et bien on est pas si éloigné que cela. Si cette culture diabolique est un bouillon bien entretenue par des puissances, (plus ou moins grandes) ce n’est pas pour faire le bien à mon sens. C’est plutôt pour le projet de détruire le propriétaire afin de s’accaparer des biens et des valeurs qu’il possède.
    Pourquoi ne pas lui demander de les offrir gracieusement pour faire plaisir à son prochain? Pourquoi l’accaparateur pathologique, (frénétique?) ne s’abstient-il pas de laisser à autrui ce qu’il possède?
    Cela serait beaucoup plus simple, moins fatiguant et surtout en adéquation avec les 3 grands préceptes de toutes les religions: Ne pas faire souffrir, ne pas voler, ne pas tuer.
    Dior n’aurait plus besoin de parfumer la merde et le fard serait superflu sur un visage emprunt de bonté et de bienveillance.
    Si les germes distribués ont pour missions (dans cette logistique particulière) de semer la terreur et la mort c’est que quelque chose est urgent. Mac do c’est trop long, la connerie pas assez paralysante avec des effets secondaires indésirables, une nouvelle tendance tend à se profiler en ce qui concerne l’argent et son manque: celui de s’en passer, quand à la guerre” l’Etat Islamique” le mal nommé par nos journaleux/baveux, il est tout affairé à la faire croitre parmi une assemblée d’experts en mascarade quant au génocide pas cher, il faut des machettes que l’on ne fabrique plus.
    Il reste donc (hors zone oriental) des lettres d’amour parfumées à l’anthrax.
    Merci à nos cher et tendres dirigeants et surtout à cette masse silencieuse les servants sans aucune conscience pour les uns et s’arrêtant à une explication en carton pate pour les autres. Tant que le bol est plein de soupe, ils sont pas très regardant.
    Remarquez leurs envies sont relativement prévisibles à ces morts vivants: Une voiture luxueuse et voyante, une grande maison dans les beaux quartiers et une p…femme avec des gros s…, un compte en banque bien garnie et une bande de laquais déférents autour d’eux. Ils veulent juste être la copie de leur maitre. Rien d’imprévisible. Juste jouir sans discontinuer.
    Je m’égare. Bon j’entends le facteur, je file mettre mon masque à gaz.
    Bien à vous .

    1. Cher Anonyme, connaissez-vous le coup du parapluie Bulgare? non? vous devriez consulter les archives. Par ce temps chaud, c’est rafraichissant! (et pas seulement la mémoire).

  3. A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:

    Récapitulons cette histoire: un laboratoire militaire américain ultra-secret dont l’une des missions est de ressuciter tous les germes mortels ayant décimé les humains depuis l’antiquité et les modifier au passage afin qu’ils deviennent plus résistants aux facteurs climatiques et aux traitements modernes, s’amuse à envoyer PAR ERREUR des échantillons bacilles de charbon (Anthrax) un peu partout dans le monde…?

    1. L’information devient de la propagande Dominique.
      Du “prêt à penser”.
      Pouvez-vous un seul instant imaginer que les vérités soient divulguées sans autre fin que d’être dans une posture d’honnête envers les peuples?
      Imaginons Monsieur ou/et Madame X se levant le matin, préparant le déjeuner pour toute la famille, allumant la radio/tv/pc, entendre que c’est la crise, que les marchés sont en bernes, que c’est la guerre, que des gens se sont noyés par centaines dans la nuit qui vient de passer,
      que des fous-furieux décapitent à tour de bras, à trois heures d’avions de son domicile, et que les impôts doivent obligatoirement augmenter pour renflouer une dette abyssale, et que le dernier ministre en poste est partit avec la caisse… ce serait insupportable. Entendre tout cela avant même de commencer sa journée. La personne en question conduit ses enfants à l’école, sur le chemin se fait flasher par un radar automatique parce qu’elle était en train d’expliquer à l’ainé que le dernier IPhone ce n’était budgétairement pas possible de le lui offrir pour le mois prochain. Retard au boulot, stress, pause, re-boulot, une deuxième pause déjeuner pour avaler une cochonnerie cancérigène au taux nutritif proche du néant.
      Attaque de l’après-midi, le boss veut du chiffre, du rendement, veut en avoir pour son argent, Monsieur ou Madame X est un citron, il faut en presser le plus petit atome pour que le boss soit certain de ne pas gaspiller ses fonds.
      La journée achevée (terme ô combien approprié) chercher les enfants au sport, l’autre à la garderie scolaire et entendre dans un vague echo auditif les plaintes de la journée et des ennuis que les enfants ont rencontrés, dans cette journée lambda.
      Retour à la maison, ce soir c’est la chance, il n’y a pas besoin de faire les courses au super marché. La boite aux lettres est garnies de courriers sans importances et de factures.
      La tv est allumée pour “décompresser” et là Monsieur ou Madame X entends la vérité, cette vérité ou les “grands de ce monde” se dispute peuples, pays et richesses comme des joueurs d’échec qui ont envie de mettre une défaite à leur adversaire. Oubliant (confondant?), que ce sont des gens et non des pions qu’ils déplacent.
      Des vaniteux jouissant dans le luxe, s’emplissant d’endorphine que la situation de pouvoir leur procure. Ceci n’existant que grâce à la sueur de Monsieur et Madame X et à l’abnégation.
      Non c’est pas possible. le choc serait trop brutal. Cela provoquerait un collapsus national.
      Ces mêmes joueurs préfèrent de mille et une manière avec le levier des “médias” apprendre aux plus grands nombre à se moquer de ce qui ne suivent pas le troupeaux, et marteler ce messages sans fin et à toutes les sauces: “sans Nous, vous n’êtes pas en sécurité”. Votez “Nous”. 🙂 Sans Nous, vous n’êtes rien.
      Réapprendre au citoyen à être citoyen est un programme de longue, très longue, haleine. et pour répondre à votre question avec cette longue digression, l’information est instrumentalisée pour nous empêcher de penser ce qui nous crève les yeux.
      Cordialement.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :