Stats

  • 6 172 356 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
26/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Après des années de développement, un prototype avancé du drone de combat européen nEUROn vient d’achever une série d’essais techniques à Decimomannu, en Sardaigne, non loin des côtes nord-africaines.

Le nEUROn est un drone furtif de combat sans pilote (UCAV, Unmanned Combat Aerial Vehicle) développé par un consortium formé par Airbus Défense, Finmeccanica-Alenia Aeramacchi (Italie), Dassault (France), HAI (Grèce), Saab (Suède) et RUAG (Suisse)

La forme du nEUROn dans sa version actuelle rappelle étrangement celle de l’avion furtif US Lockheed F-117 Nighthawk dont un exemplaire a été abattu par un missile S-125 Neva de l’armée Yougoslave au dessus de la Serbie en date du 27 mars 1999.

Fleuron des technologies de défense européennes, le nEUROn viendra combler le retard enregistré par l’Europe en matière de drones d’attaque, un domaine longtemps dominé par les Etats-Unis d’Amérique et Israël. D’autres pays comme la Chine, l’Inde, le Pakistan ou l’Iran sont en train de développer leurs propres drones d’attaque.

Pour la Russie, le concept de drone d’attaque a longtemps fait l’objet d’une forte opposition de principe mais vu les menaces croissantes que l’Otan fait peser sur la sécurité de la Russie, les choses commencent à changer et le haut commandemant russe se montre plus flexible à l’idée d’utiliser cette technologie.

En Sardaigne,  le nEUROn a effectué une douzaine de sorties afin d’évaluer ses capacités furtives face à des radars terrestres et aériens (celui d’un chasseur-bombardier Eurofighter Typhoon dans ce cas précis) ainsi que pour déterminer sa faible signature thermique. Cette phase d’essais précède la prochaine phase prévue en Suède et durant laquelle le nEUROn procèdera à son premier tir de missile à partir de sa baie d’emport interne.

nEUROn

%d blogueurs aiment cette page :