Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 195 397 Hits
01/12/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Première allusion à l’option nucléaire en Syrie

Le Chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, a écarté, aujourd’hui 09/12/2015, un éventuel recours à des armes nucléaires [tactiques] en Syrie, soulignant que les armes conventionnelles suffisent amplement à lutter contre le terrorisme.

Pour les non-initiés, cette allusion en relation avec l’usage de missiles de croisière lancés à partir de bâtiments de surface en Mer Caspienne, à partir de bombardiers stratégiques et dernièrement à partir de submersibles en Méditerranée orientale, est bien un message codé à l’encontre de l’Otan.

Ce message vise moins un effet d’annonce que l’établissement d’une ligne rouge et par dessus tout la conséquence d’un éventuel dépassement de cette dernière par les autres parties ou protagonistes impliqués dans le conflit.

En d’autres termes, Moscou laisse implicitement entendre qu’il est prêt à aller très loin en Syrie et que ce pays est pratiquement sous le parapluie nucléaire russe.

Certains experts russes et autres  croient que des armes nucléaires tactiques dotées d’ogives d’une puissance variant entre 0.3 et 2.5 kilotonnes ont été utilisées à maintes reprises par les américains en Irak et en Afghanistan entre 1991 et 2005.

Quoi qu’il en soit, c’est la première allusion à l’option nucléaire en Syrie.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :