Stats

  • 6 709 028 Hits
13/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Yémen: de plus en plus de soldats étrangers sous l’uniforme émirati

Des soldats colombiens et leur officier australiens se battant sous l’uniforme des forces armées des Emirats Arabes Unis ont été tués dans des combats au Sud du Yémen.

La garde Républicaine yéménite fidèle à l’ancien président Ali Abdullah Salah et les comités révolutionnaires (Houthis) ont indiqué qu’un officier de nationalité australienne identifié sous le nom de Philip Streetman ainsi que six commandos colombiens ont péri au cours des combats en cours autour du camp militaire d’Umari dans la province de Taez.

D’autres sources indiquent que ces combattants étrangers figuraient au sein des unités loyalistes au président Hadi, soutenu par l’Arabie Saoudite et ses alliés. Cependant, les treillis de combat et l’équipement individuel (nec plus ultra en la matière) que portaient et utilisaient les colombiens sont ceux des Emirats Arabes Unis.

La guerre au Yémen est devenu une question de fierté nationale pour les Emirats, notamment après y avoir subi des pertes.

Le richissime  Etat du Golfe ne lésine point sur les moyens en utilisant les meilleurs systèmes d’armes et en faisant appel aux meilleurs conseillers militaires de la planète. Des milliers de combattants étrangers sont recrutés de pays aussi divers que l’Afghanistan, l’Albanie, le Bangladesh, la Bulgarie, le Costa Rica, la Colombie, Le la Géorgie, le Kosovo, le Pakistan, Porto-Rico, la Pologne, la Somalie ou encore l’Ukraine.

Les meilleurs mercenaires professionnels australiens, britanniques, français et sud-Africains ont  également été engagés à prix d’or au sol sous l’uniforme émirati.

 

%d blogueurs aiment cette page :