Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 191 895 Hits
29/11/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Syrie: le dédoublement de l’ASL…

En Syrie, il semble maintenant confirmé que l’on a affaire non pas à une “Armée Syrienne Libre” (ASL/Free Syrian Army) mais à trois, voire quatre.

Cette organisation armée composée initialement de militaires déserteurs des forces armées syriennes au début du conflit en Syrie, fait partie de la rébellion perçue [et voulue]  comme modérée par Washington et ses alliés a fini par se dédoubler.

Depuis quelques jours, l’état-Major russe rapporte que certaines opérations des forces aérospatiales russes en Syrie ont été effectuées pour venir en aide à l’Armée Syrienne Libre contre Daech.

Beaucoup d’observateurs ont cru que l’Armée Syrienne Libre évoquée par Damas et Moscou était celle qui se battait contre l’Armée Syrienne jusqu’à la fin de l’année 2013 avant de battre en retraite et laisser le terrain à Daech.

En réalité, si l’ASL “historique” est en train d’être réhabilitée par Washington, Ryad et Tel-Aviv, d’autres ASL ont été mises sur pieds dans ce qui semble être une opération complexe de création de rébellions parallèles, laquelle n’est pas sans rappeler ces fameux maquis parallèles ayant failli détruire l’insurrection armée durant la guerre d’Algérie.

C’est l’Armée Syrienne Libre bis formée par des unités des forces de la Défense nationale (NDF, National Defence Forces), une force paramilitaire loyaliste se battant avec acharnement aux côtés de l’Armée syrienne, qui a bénéficié du soutien des frappes aériennes russes. Il en existe une autre encore, formée par des éléments mécontents issus des autres factions de la rébellion et d’officiers déserteurs de l’ASL soutenue par l’Otan. D’autres informations font état d’une quatrième ASL où prédomine l’influence des services spéciaux turques (bien que ces derniers jouent un rôle de premier plan au sein de l’ASL historique) et dont l’objectif demeure encore plus qu’ambigu.

Cependant, l’ASL n’est pas la seule faction rebelle à se dédoubler. Une trentaine d’organisations armée dont la puissante Jabhat Ennosra (le Front Ennosra) et Ahrar Al-Sham (les Hommes Libres du Levant) ont donné naissance à d’autres groupes armés suivant la fluctuation des influences exogènes ou du rapport flottant entre les différents pays soutenant ces factions.

Daech est pour le moment la seule organisation épargnée par ce mouvement de fragmentation.

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :