Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

De plus en plus de détails plus ou moins vraisemblables sur un possible déplacement du président syrien en Iran dans le cadre d’une visite d’Etat sont diffusés depuis quelques jours.

D’après une source iranienne, le président syrien Bashar Al-Assad fera le déplacement à Téhéran à bord d’un des  deux avions civils de type identique, escortés par sept chasseurs Sukhoï Su-30 SM et Sukhoï Su-35 des forces aériennes russes.

Une information initiale reprise par les médias dominants a rapporté que quatre chasseurs russes escorteront Al-Assad à Téhéran.

Cependant, il semble que le dispositif final soit plus conséquent, avec une escorte syrienne en plus jusqu’aux confins syro-irakiens, avant que des chasseurs iraniens prennent le relais près des confins irako-iraniens. Aucune information n’a filtré sur la présence de deux autres avions dotés de moyens de brouillage électronique ou du redéploiement de batteries de missiles anti-aériens iraniens à la frontière avec l’Irak.

Les autorités irakiennes ont été chargées de transmettre un plan de vol des chasseurs russes au dessus de l’Irak aux avions US de la coalition.

Le convoi aérien du président syrien a pour consigne d’abattre tout aéronef ou objet volant susceptible de constituer une menace.

 

 

3 thoughts on “Syrie-Iran: après Moscou, Al-Assad attendu à Téhéran

  1. Bashar al Assad sort progressivement de l’isolement complet dans lequel l’Occident avait voulu le plonger il y a quatre ans déjà. La realpolitik reprend lentement mais surement le dessus.
    Espérons que ce soit durable.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :