Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Selon le journal russe Kommersant, l’état-major russe a expédié dans le plus grand secret plusieurs exemplaires du Sukhoï Su-35 S en Syrie via l’Iran afin d’y subir son premier baptême de feu.

Le choix de ce chasseur 4G++, dérivé du formidable Sukhoï Su-27 M “Flanker” est loin d’être fortuit et intervient dans un contexte de tension extrême avec la Turquie et ses alliés de l’Otan sur un enjeu majeur de la guerre en Syrie: la supériorité et l’interdiction aériennes au dessus des lignes d’approvisionnement externes des forces de la rébellion.

La Turquie, un des principaux pays soutenant les forces rebelles en Syrie, a accusé la Russie d’avoir “à nouveau” violé son espace aérien en précisant qu’un chasseur-bombardier Sukhoï Su-34 “Fallback” des forces aérospatiales russes stationnées en Syrie septentrionale avait pénétré en Turquie méridionale. Une accusation rejetée par la Russie mais supportée par l’ensemble des pays de l’Otan.

En réalité, le test des chasseurs les plus avancés de l’arsenal russe en Syrie vise moins les variantes turques du General Dynamics F-16 que les F-22 “Raptor” américains et “Typhoon” britanniques, déployés respectivement en Turquie méridionale (Inçirlik) et à Chypre.

En termes stratégiques, le Sukhoï Su-35 S est un élément susceptible de profondément modifier les règles du jeu dans n’importe quel conflit.  Ce que refusent d’admettre les bureaucrates de l’Otan, aveuglés par une idéologie d’un autre temps et des considérations subjectives totalement déconnectées de la réalité.

7 thoughts on “Baptême de feu du Sukhoi Su-35 S en Syrie

  1. Et pendant ce temps les négociations de paix entre les différents groupes débutent à Genève. L’arrivée des Su-35 à Hmimin coïncide donc avec celle des délégations en Suisse.
    Tout le monde sait qu’en un premier temps il y sera plus question d’obstruction que de recherche de solutions.

    Il n’est dés lors pas étonnant d’entendre les opposants au pouvoir syrien remettre sur la table cette vieille question de zone d’interdiction de survol de grandes parties du territoire syrien comme cela avait été fait en Libye avec les résultats que l’on sait.
    C’est sans doute dans ce cadre qu’il faut interpréter les récentes réclamations turques auprès de la Russie qui reste à ce jour le seul adversaire capable de tenir en échec les rêves de conquêtes du sultan d’Ankara dans la région.

  2. Quatre chasseurs multirôle Sukhoi Su-35 S atteint Lattaquié volant de Astrakhan au-dessus de la mer Caspienne, à travers l’espace aérien de l’Irak et l’Iran. 🙂
    Ministère de la défense de la Fédération de Russie a confirmé aujourd’hui que les chasseurs multirôle Sukhoi Su-35 S ont commencé à accomplir des tâches de combat aérien de la base aérienne Hmeymim depuis la semaine dernière:

    “It is to be reminded that since recently all Russian aircraft are performing tasks in the sky over Syria under cover of Russian and Syrian fighters and modern air defence complexes, including S-400 one.

    Su-35S supermaneuverable fighters have started performing combat tasks from the Hmeymim airbase since the last week.”
    http://eng.syria.mil.ru/en/index/syria/news/more.htm?id=12075950@egNews

  3. Ca fait toujours plaisir de vous relire Strategika, et savoir que que vous continuez à poster, surtout ce genre d’informations -je reviendrai un peu plus tard sur le SU-35-. Je suis content de lire vos posts surtout à un moment où on est entrain d’assister à un gigantesque basculement historique comme on voit rarement. Et vos informations sont justement là pour illustrer ce mega-changement.

    Cordialement.

  4. L’information date pourtant de plus de 24 heures et les médias occidentaux traditionnels n’ont pipé mot à ce sujet, eux qui d’habitude font leur gros titres à partir de la moindre bribe de rumeur lorsqu’il s’agit de la Russie.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :