Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 194 159 Hits
01/12/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

De la fragilité d’une trêve…

L’Iran a affirmé aujourd’hui avoir procédé à des tirs de plusieurs missiles balistiques à partir de silos souterrains disséminés à travers l’ensemble de son territoire.

Ces essais interviennent alors qu’en Syrie septentrionale, les forces armées syriennes et la force d’intervention aérospatiale russe ont repris l’offensive en capturant des collines stratégiques dans le gouvernorat d’Alep, attaquées la veille par des phalanges de l’Armée de la Conquête ou “Jaish Al-Fath” (une armée rebelle fortement soutenue par la Turquie)

D’autres actions sont menées par les forces syriennes et russes contre des positions de l’Etat Islamique (Daech). Dans un communiqué, le commandement militaire d’Alep a prévenu que toute rupture du cessez-le-feu sera contrée par des actions énergiques et appropriées.

En Irak, la 16e Division de l’armée irakienne, soutenue par les forces du rassemblement populaire et les redoutables forces tribales continuent d’avancer dans la province de Salaheddine (Tikrit-Mossoul). Le Hezbollah libanais a reconnu pour la première fois que ses forces sont en action en Irak, étendant ainsi son champ d’intervention à l’ensemble du Moyen-Orient.

En Turquie, les provocations directes et indirectes continuent. Des tirs d’artillerie d’origine non déterminée en provenance du territoire syrien ont causé la mort d’une personne et des blessures à une dizaine d’autres dans le sud du pays. Le gouvernement turc, très fortement impliqué dans l’imbroglio en cours tente de faire de la question des réfugiés à la fois une carte à jouer et un moyen de chantage face à l’Europe. Les propos du Premier ministre turc à cet égard sont assez éloquentes sur les véritables motivations turques à ce sujet: il vient d’avertir que faute d’une solution à la guerre en Syrie, “nous serons tous [tout le monde] sera consumé par les flammes”. Une réminiscence d’holocauste antique? Qui sait. Par les temps qui courent…

En attendant, l’Union Européenne, laquelle n’a jamais été aussi mal en point depuis sa création, tente de détourner les yeux  de la ralité en s’obstinant à sous-traiter la question des migrants à Ankara, jouant ainsi le jeu des dirigeants turcs, en perdant sur tous les tableaux. A moins que ce ne soit un plan concerté…

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :