Stats

  • 6 153 823 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
18/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Le PC du chef militaire du Hezbollah en Syrie détruit par des tirs d’artillerie selon le Hezbollah

Le mouvement libanais Hezbollah  a annoncé aujourd’hui que la mort de son plus haut commandant militaire en Syrie, Mustafa Badreddine, était due à « des tirs d’artillerie menés par les groupes takfiristes » infirmant ainsi l’information impliquant une frappe israélienne.

Dans un premier temps, on a évoqué que le poste de commandement fortifié dans lequel se trouvait Mustafa Badreddine, aurait été visé par une frappe de missile antibunker tiré par un vecteur israélien.

La destruction spectaculaire du bunker de commandement du Hezbollah près de l’aéroport international de Damas a surpris l’ensemble des observateurs militaires car il était réputé pour ses fortifications et sa capacité à résister à une frappe nucléaire.

Quel type d’obus ou de projectiles  d’artillerie les groupes rebelles, qualifiés de « Takfiristes » par Damas, Téhéran et le Hezbollah, ont utilisé lors de cette opération?

Sûrement pas du 155 ou du 210 mm.

Cela prouve s’il en est,  la possession par les groupes terroristes d’une artillerie de campagne d’une grande capacité et d’un renseignement assez précis. Ce n’est pas la grosse Bertha mais au rythme où les choses évoluent à la faveur d’un cessez-le-feu mis à profit par Washington et ses alliés pour réarmer les rebelles, il ne serait pas étonnant de voir des obus de 520 mm (comme ceux qui pleuvaient sur les tranchées de Verdun en 1916) s’abattre sur les quartiers résidentiels de Damas et d’Alep.

Des témoins oculaires, essentiellement des militaires syriens positionnés près de l’aéroport  ont évoqué une très grande explosion ayant secoué l’ensemble de la région de Damas.

Dans un communiqué diffusé ce matin, le Hezbollah affirme que »les enquêtes qui sont en cours  ont prouvé que l’explosion, qui a visé une de nos bases, située prés de l’aéroport international de Damas, et qui a conduit au martyre du commandant martyr  Sayyed Moustafa Badreddine, résulte de tirs d’artillerie menés de la part des groupes takfiristes présents dans la région ».

Le Hezbollah souligne  dans un communiqué que  » les résultats de l’enquête renforceront notre détermination et notre volonté à poursuivre la lutte contre ces bandes criminelles et à les vaincre » en soulignant que «Dans tous les cas, il s’agit d’une seul bataille contre le projet américano-sioniste dans la région, dont les terroristes takfiristes représentent le fer de lance et le front premier dans leur agression  contre la nation , contre sa résistance, contre ses moujahidines, contre ses lieux saints et contre ses peuples libres et nobles. »

 

%d blogueurs aiment cette page :