Stats

  • 6 356 049 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
30/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Cogito Ergo Sum…Strategika51 est de retour

Agrégat non cumulés de concepts heuristiques ou de conjectures auto-suggestives, l’élaboration d’un corpus en stratégie contemporaine semble échapper aux sentiers battus européo-centristes depuis la fin du 19e siècle. Nous vivons en effet une période assez fascinante dans la mesure où elle marque de manière définitive la fin d’une époque et le début d’une autre dont les contours semblent de plus en plus incertains et flottants.

Un moment d’histoire inédit que l’on a pas connu depuis le haut Moyen-Âge et le lent déclin de l’Empire Romain d’Occident. Il y eut ce que l’on communément appelé “les Invasions Barbares”; on a actuellement “le Chaos Contrôlé”. Au mépris du temps, les deux faits sont le résultat d’un choix politique et stratégique visant au maintien d’une hégémonie aux visées mondiales. Les conséquences des politiques suivies par les pâles derniers empereurs romains sont connues. Celles que produiront les politiques des élites financières mondiales ne le sont pas encore puisque nous sommes en train d’y assister à la fois en tant que victimes et témoins.

Contrairement à une idée reçue, les élites gouvernant aux destinées des puissances de ce bas-mondes ne suivent pas toujours une rationalité froide et raisonnée. Elles versent de plus en plus dans une supertition puisant ses ressources dans les anciennes prophéties, les textes sacrées ou encore le culte des chiffres, un lointain héritage du pythagorisme et des mystères anciens. 2017 commence à être perçu comme une date-réminiscence: un centenaire de la révolution bolchévique et la destruction de la Russie tsariste. Cela coincide avec une posture ou un potentiel de situation assez étrange où la Russie figure désormais sur la ligne de mire directe de ce que l’on peut dénommer l’ancien empire. En arrière-plan à cette dualité renouvelée entre Moscou et Washington se profile l’ombre imposante d’un dragon chinois à la montée tellement fulgurante que Pékin se voit obligé de truquer à la baisse ses performances économiques, industrielles et militaires (“C’est pourquoi, lorsque vous êtes capables, feignez l’incapacité; actif, la passivité…Proche, faites croire que vous êtes loin; et loin, que vous êtes proche” Sun Tzu, l’Art de la Guerre)

C’est dans ce contexte marqué par une crise multi-forme et multi-dimensionnelle, dans un monde paradoxal où des centaines de millions de personnes arrivent à accéder à de faux besoins crées de toutes pièces sans pour autant bénéficier des minima requis pour une vie normale, en d’autres termes, des hilotes d’un genre nouveau, que nous percevons le besoin de démystifier la narration corrosive d’un système-monde chargé de créer une nouvelle réalité. C’est l’enjeu de toute propagande. Un enjeu majeur d’autant plus que les systèmes de perpetuation du savoir sont pervertis en sous-systèmes de déprogrammation mentale et intellectuelle visant à créer un humain totalement asservi. Soit la négation même de toutes les grandes idéaux ayant animé la grandeur de l’homme depuis les origines.

Strategika51 est de retour.

%d blogueurs aiment cette page :