Damas: un poste de l’armée syrienne attaqué avec des armes chimiques

Un poste de contrôle de l’armée syrienne situé dans la Ghouta orientale près de Damas, a subi une attaque au gaz Sarin lors du pilonnage de leur position avec des obus de mortier tirés par des groupes terroristes affiliés au Front Ennosra.

La télévision syrienne a diffusé des images de soldats syriens recevant des soins, un officier affirmant que leur position vient de faire l’objet d’une attaque chimique.

Ce n’est pas la première fois que le Front Ennosra utilise des armes chimiques contre les unités de l’armée syrienne et ses alliés.

Une partie de l’arsenal chimique et conventionnel libyen a été exfiltré de Libye après la chute du regime de Gaddafi par les services spéciaux US pour être acheminé en Turquie où il a été livré aux différents groupes terroristes en Syrie.

Il est à souligner que le Front Ennosra, la branche d’Al-Qaïda en Syrie, bénéfice de la protection diplomatique et militaire de Washington, Ryad, Londres, Paris et Ankara.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.