President Barack Obama replied to a foreign-backed internal memo signed by 51 corrupt US diplomats calling for a US military air campaign against the Syrian Government.

The answer is clear: there is no military solution in Syria.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.