The myth of the precision bombing

Publicités

2 Replies to “The myth of the precision bombing”

  1. C’est exactement ce que j’ai toujours pensé et defendu.
    Picard-l’auteur de l’article- part de l’hypothèse erronée selon laquelle il y eut en Irak en 1991 une bataille. Il oublie que l’armée US avait massacré une armée en phase de retraite. Les « exploits » des avions US ont commencé aprés le 25/02/1991 date à laquelle Saddam avait ordonné à son armée de quitter le Koweit.
    Dans ces conditions là, il était trés facile de bombarder, de détruire des chars en position de non combat, et ainsi clamer que son matériel est le meilleur du monde. Par conséquent le succés du A-10, de l’AH-64 Apache, ainsi que du char M1 Abrams ne releve que du fantasme.

    Si le A-10 avait vraiment été utile où était il contre la Serbie en 1999 ?
    Pour commencer je vais reposter la vidéo de SVD-7 -que je salue au passage-

    D’aprés les US il y eut 11.000 raids -vous allez mesurer l’ampleur de la tromperie dans quelques instants, surtout ce chiffre ridicule de 11.000 sorties-
    https://twitter.com/gimfoxhound/status/731448273505030145
    Qui auraient mis à genoux -les americains aiment l’usage des superlatifs, surtout quand ils pavanent la supposée efficacité de leur matériel- l’armée serbe
    https://twitter.com/gimfoxhound/status/731442896944123904
    Voyons ce qu’il en est exactement :
    https://twitter.com/gimfoxhound/status/731449038919340032
    En réalité c’est pas comme l’affirme la propagande de l’OTAN 11.000 raids, mais au moins le double, au moins 40.000 raids.
    https://twitter.com/gimfoxhound/status/731449038919340032
    https://en.wikipedia.org/wiki/NATO_bombing_of_Yugoslavia#Aftermath
    Pour le bilan suivant :
    14 chars, 18 blindés, et 20 pièces d’artilleries. Question : Que faisaint ce cher et supposé A-10 si meurtrier ?
    La réponse étant que nombre d’entre eux ont fini en feux d’artifice. Du coup l’armée US confrontée à la réalité du feu ne les a pas trop employé.

    Conclusion

    Il en ressort que le CAS -l’appui aérien au sol- n’appuie rien du tout, les bombardements dans le meilleurs des cas sont médiocres. Dailleurs ça ne date pas d’hier. Le président Nixon demandait aux etats majors « ….pourquoi nos bombardement au Vietnam sont ils si nuls ». Il avait employé le terme « Zilch » en anglais.
    Le bombardement même encore aujourd’hui est médiocre -sauf à massacrer des civiles-, et on le voit tous les jours, en témoigne la dernière campagne de Russie en Syrie. Aprés des mois de bombardements intensifs les résultats sont mitigés. Alors A-10, SU-25, F-111, F-15E, Mig-27, B2, F-117 depuis la seconde guerre mondiale les bombardements sont toujours restés aussi médiocres. Sauf à massacrer des populations innoncentes.

  2. Excellent article qui a le mérite de recadrer les choses et de faire tomber quelques mythes relatifs à « l’incroyable précision de nos armements qui ne tuent que des méchants (bad guys) ».
    Je pensais les chiffres de taux de réussite inférieurs à ce qui est proclamé officiellement mais je ne m’attendais pas à de tels écarts.

    Malgré cela les illusions de guerres propres et de guerres de zéro mort continueront à nous être vendues.
    Personnellement je serais favorable à plus de franchise. Entre le carnage et les mensonges je crois bien que les mensonges me dérangent plus parce qu’ils occultent le carnage en le faisant passer pour tout autre chose.

    C’est aussi ici que nous revenons sur une discussion précédente qui traitait de la pertinence de la présence d’une aviation ancienne et lente sur bien des théâtres et de l’inaptitude des armements les plus récents supposés pouvoir tout faire.
    On peut carrément parler de 40 ans d’errance stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.