Stats

  • 6 176 089 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
28/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Des nouvelles d’Ukraine

Suite à la « révolution » et au retour de la Crimée dans le giron russe, le gouvernement de Kiev avait décidé d’une vague de mobilisation sans précédent. Il y en a eu six, à ce jour.

Cependant, tout le monde n’aime pas être appelé de force sous les drapeaux et l’initiative était de moins en moins populaire. Surtout que certains soldats, sitôt démobilisés, étaient réintégrés d’office…

Il fallait donc trouver une issue afin que le gouvernement puisse faire marche arrière, mais sans trop perdre la face. Les spins doctors ukrainiens ont trouvé la solution. Parler économie.
Voici ce que cela donne.

« The servicemen, mobilized in the fifth wave, will return home in June-July. The important point is that they will be replaced with contract soldiers, not newly mobilized. »
[Les militaires, mobilisés pour la cinquième vague, seront de retour à la maison en Juin-Juillet. Le point important est qu’ils seront remplacés par des soldats sous contrat et ne seront pas remobilisés.]

« We are making every effort to minimize the impact of war on society and economy and provide an opportunity for focusing on peaceful building of new Ukraine »
[Nous faisons tous les efforts pour minimiser l’impact de la guerre sur la société et l’économie et l’occasion de se concentrer sur la construction pacifique d’une nouvelle Ukraine.]

Soit les soldats d’Academi ne sont pas chers, soit les soldats ukrainiens coûtent un bras à l’État. Dans tous les cas, je ne suis pas certains des économies réalisées…

Mais heureusement pour le peuple ukrainien, si on en croit le président Poroschenko l’économie va devenir plus que florissante :

« (…) only eight countries in the world possess the technology for manufacturing an entire aircraft and boast a full ownership of the system for training flight personnel. And Ukraine is one of those countries. »
[seuls huit pays dans le monde possèdent la technologie de fabrication d’un avion entier et disposent d’un système pour la formation du personnel de vol. Et l’Ukraine est l’un de ces pays.]

Arrêtez de rire, ce n’est pas drôle ; la suite l’est, en revanche ; puisque le dirigeant ukrainien a noté que l’année 2016 est déclarée « l’Année de l’aviation en Ukraine« et qu’à ce titre une enveloppe de 2,5 milliards de UAH a été affectée à la réparation des aéronefs. Pour info, cela représente une somme d’environ 90 millions d’€. Même pas de quoi s’acheter un moteur de F-35 ! Pire, ce qu’il reste de la flotte militaire est plus qu’obsolète, aucun chasseur ni bombardier n’a été modernisé depuis l’indépendance. Partant de ce constat, on peut se demander si la Russie voudra bien envoyer des pièces détachées et/ou des ingénieurs afin de remettre l’aviation ukrainienne sur les rails…

La « révolution » en Ukraine a cela de bien qu’elle nous permet de voir l’évolution – en accéléré – d’un État, de sa renaissance à sa chute plus que certaine et prochaine. Car au fond, qu’est-ce qui était reproché à l’ancien président ? La corruption ? Sa main mise sur les institutions ? Son amitié avec Moscou ?
J’ai beau chercher, je ne vois aucune différence. A part le fait que Poroschenko préfère l’Occident, le reste est à l’avenant.

%d blogueurs aiment cette page :