Stats

  • 6 170 972 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
26/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Tripoli condamne l’ingérence militaire française en Libye

Le gouvernement libyen installé a Tripoli a vivement condamné « la violation de la souveraineté de la Libye par des mercenaires français » après la mort de trois sous-officiers du service Action de la DGSE près de Benghazi. 

Des manifestations de rue contre l’ingérence française ont même été organisées ce matin dans plusieurs localités de la Tripolitaine. 

De leur côtés, les forces loyales à l’ancien régime, regroupées autour des brigades du renseignement militaire (c’est cette force qui s’est portée au secours des Navy Seals US lors de l’assaut sanglant contre le consulat US de Benghazi) ont annoncé que tout « espion français ou jordanien identifié comme tel sera systématiquement exécuté sans aucune forme de procès ».

Contrairement à leurs homologues britanniques, présents en Libye depuis févier 2011, les opérateurs français en Libye n’agissent pas pour le compte de leur pays mais pour les intérêts d’un État du Golfe Arabo-persique tentant de jouer un rôle de premier plan dans les sables très mouvementés du chaos libyen en soutenant les forces du général Hafter et une faction du gouvernement de Tobrouk. 

La France et l’Égypte ont mis leurs avions de combat au service de Hafter. On parlait alors d’avions de combat non-identifiés bombardant lors de missions de CAS des positions hostiles aux forces de Hafter. 

la présence d’opérateurs clandestins allemands, britanniques, français, italiens ou turcs  n’est pas nouvelle en Libye. Des informations non confirmées à ce jour imputent la localisation et l’interception du Colonel Gaddafi après sa survie à deux bombardements aériens successifs ayant visé son convoi près de Syrte en octobre 2011 à l’intervention d’une unité de mercenaires franco-allemands « embedded » au sein des rebelles de Misrata.

%d blogueurs aiment cette page :