All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

L’assassin de l’ambassadeur de la fédération de Russie en Turquie, était un membre de l’organisation terroriste de Jabhet Al-Sham (le Front du Levant) et avait fait partie d’une cellule policière spécialisée dans l’infiltration de combattants étrangers en Syrie entre les années 2014 et 2015. Ces opérations entraient dans le cadre des efforts de guerre hybride de l’Otan en vue de propager le chaos en Syrie et y faciliter un changement de regime. 

L’ambassadeur Andrey Karlev à été très  lâchement assassiné lors d’un vernissage à Ankara par Mevlut Mert Altintas, un policier anti-émeute stagiaire de 22 ans, partisan de l’organisation terroriste Daech. Ce dernier aurait suivi un cours specialisé financé par un organisme US dans la théorie du Califat Islamique et comprenait la langue arabe. 

Altintas était en relation avec 14 autres policiers, tous âgés de moins de 25 ans et dont certains sont de très fervents supporters du Salafisme saoudien.  Neuf de ces policiers servaient jusqu’à hier dans des unités de protection rapprochée. 

Kiev et Ryad ont eu toutes les peines du monde à cacher leur joie en apprenant l’assassinat du plénipotentiaire russe à Ankara. 

À Moscou, Vladimir V. Poutine s’entretenait avec Serguei Lavrov, le brillant Chef de la diplomatie russe, quant un officier supérieur se présenta à lui, presque en courant, en lui tendant un pli confidentiel. En apprenant la nouvelle de l’assassinat, Poutine brisa son bureau en insultant Obama et fit voler en éclat une baie vitrée interieure, faisant accourir les gardes. Il s’enferma dans son bureau pour plus d’une demi-heure, refusant tout contact avec le monde extérieur. En y sortant, il ordonna l’envoi de deux avions d’enquêteurs militaires à  Ankara et la mobilisation de 95 avions de combat destinés à raser Al-Riqqa, la capitale autoproclamée de Daech, de la surface du globe.

20 thoughts on “L’assassin de l’Ambassadeur russe à Ankara était affilié à l’organisation terroriste Daech

  1. Juste une question, est-ce normal que les terroristes laissent systématiquement leur papiers d’identité derrière eux ?

      1. Ben dis-donc ! Il fait un retour fracassant le MM !
        Heureux de te revoir dans les parages…

        Je passerai un de ces quatre pour te troller. Comme au bon vieux temps (c’est mon côté réac zémmmmmmourien qui parle)…

    1. Oui c’est « normal ». Désormais il faut juste s’entendre sur la terminologie de ce mot…
      Lorsque j’ai entendu sur Arté info cette info, (papier oublié) les bras m’en sont tombés.
      Les médias ne font même plus l’effort d’être crédibles.
      C’est affligeant!
      Ce n’est plus des ficelles mais des câbles d’amarrage.
      Justement: c’est si grotesque que l’on ne peut que tomber dans le panneau.
      Que cache ce comique de répétition? à quoi sert-il?
      et à qui sert-il?

  2. Bon, certes ma grotte est un peu coupée du monde, mais j’ai l’impression d’avoir raté un épisode…

    Par exemple, j’ai trouvé surprenant – pour rester poli – que le sieur Erdogan se transforme en BHL de seconde zone (pire que le vrai, si si c’est possible, ardu mais possible) en allant chercher les réfugiés d’Alep – je n’aurai pas été plus surpris que ça si il avait conduit lui-même un bus – qu’il fasse des courbettes devant Poutine après l’assassinat du diplomate russe etc etc.

    Il a même été jusqu’à recevoir la-petite-fille-qui-tweetait-depuis-alep (version moderne de la petite fille aux allumettes mais avec une fin un peu moins triste) !

    C’est le sauf-qui-peut général à la tête de la Turquie ou c’est définitivement moi qui ne comprends plus rien au monde…
    En plus, dans les médias occidentaux, si le rôle de la Turquie pour l’évacuation d’Alep ne passe pas inaperçu, il n’est quasiment pas fait mention du président turc, ni même du gouvernement…

    Erdogan aurait-il mis un point final à sa coopération avec l’Occident, pour se rallier à la Russie (ce qui pourrait expliquer l’assassinat du diplomate russe) ?

    1. il semblerait que les USA ne souhaite plus communiquer avec les russes . la psychologie de l’administration d’Obama ressemble a mon avis a celle qui devait régner dans le bunker d’Hitler avant la prise de Berlin .
      il s’accroche a un récit qu’il savent faux , auquel plus personne ne croit mais dont il peuvent plus s’échapper sans risquer de voir toutes leurs actions des deux derniers mandat être révéler pour ce quelles sont  » des crimes  » .
      Obama se concentre sur son ‘put’ au golf dans l’espoir que Trump en arrivant au pouvoir occupe et puisse distraire suffisamment les esprits pour lui permettre de se faire oublier !

  3. « …la mobilisation de 95 avions de combat destinés à raser Al-Riqqa…. »
    Mouais, pour ma part je pense que Vladimir Poutine gagnerait du temps, et de l’argent en faisant raser le palais royal de Ryadh, et déglinguer toute cette sinistre tribu séoud, avec son infecte clergé. Question! Poutine osera-t-il ?
    Par ailleurs je trouve étrange qu’au lendemain de l’assassinat de l’ambassadeur russe, Berlin est touché à son tour.
    La direction allemande flirte-t-elle un peu trop avec Moscou ?

    1. « je pense que Vladimir Poutine gagnerait du temps, et de l’argent en faisant raser le palais royal de Ryadh, et déglinguer toute cette sinistre tribu séoud, avec son infecte clergé. Question! Poutine osera-t-il ? »
      J’espère bien que non ce serait tomber dans la provocation qui est tendue à la fédération de Russie.
      « Par ailleurs je trouve étrange qu’au lendemain de l’assassinat de l’ambassadeur russe, Berlin est touché à son tour. »
      Ce n’est pas au lendemain mais le même jour ce qui fait qu’en occident le meurtre de l’ambassadeur russe passe presque inaperçu par rapport au carnage de Berlin.
      3
      « La direction allemande flirte-t-elle un peu trop avec Moscou ? »
      Elle n’en a pas l’air à part peut-être sur le Nord Stream 2. Ceci dit contrairement aux yankees, je n’ai pas accès aux écoutes.

      1. Il semblerait que le meurtrier était en fait toujours en fonction dans une unité islamiste d’élite sous contrôle présidentiel direct et avait été affecté à la sécurité de l’ambassadeur russe dans un contexte où, si j’ai bien compris, les turcs interdisent les gardes du corps russes alors qu’ils se déplacent avec les leurs en fédération de Russie : https://www.bfm.ru/news/342072

    2. Les saouds sont sunnites et il n’y a pas de clergé structuré chez les sunnites, à la différence des chiites.

      1. Non, mais il y a quand même des centres d’influence importants. On ne peut pas dire que ce ne soit pas structuré. Et les luttes d’influence sont réelles.

  4. Triste nouvelle mais qui montre à quelle point la situation est instable en Turquie. je doute fort qu’Erdogan, aussi habitué soit-il des coups foireux, soit mêlé dans cette histoire. Mais cela est d’autant plus inquiétant car une partie de l’appareil d’Etat est en train de lui « faire un enfant dans le dos » comme on dit !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :