Archives mensuelles : décembre 2017

Syrian war has revealed a number of technical flaws of Russian Mi-28 helicopter

The Russian military intervention in the Syrian War began in 2015. The intervention consisted of air strikes fires by Russian aircraft and attack helicopters, included modern Mil Mi-28s, stationed in the Khmeimim base in North Syria, against militant groups opposed to the Syrian government.

During a military operation in Syria was revealed a number of technical flaws of Mil Mi-28 (NATO reporting name of “Havoc”) modern attack helicopter designed to close air support and destroy operations armoured and un-armoured vehicles, and enemy personnel in combat.

New Russian helicopters have problems with engine installations, avionics, control and navigation systems. Earlier there were cases had an engine control problem and was reported that debris ejected on the launching of rockets could cause catastrophic damage.

According to head of the Russian Federation Council’s Committee for Defence and Security, Viktor Bondarev, Russian defence industry has fixed a number of technical and design flaws of the helicopter, but still have problems with onboard electronics and night vision systems.

“Electronics is a failure: the pilot does not see anything, hears nothing,” said Viktor Bondarev.

According to the ex-commander-in-chief of the Russian Aero-Cosmic Forces (VKS) Viktor Bondarev, the night vision goggles used on the Mi-28s got the pilots nickname “death to pilots”.

It is worth remembering the crash of a Mi-28 helicopter in the Homs region on April 12, 2016. The tragedy was due to an error of the pilots who operated the flight in the dark conditions, according to the official version. But the military said that the cause of the crash was the problem with the night vision glasses of the helicopter pilot.

The Mi-28 “Night Hunter” is a modern attack helicopter designed to carry out search and destroy operations against tanks, armoured and un-armoured vehicles, and enemy personnel in combat, as well as low-speed airborne targets. The helicopter developed by Rostvertol, which is part of the of Russian Helicopters company,  in Rostov-on-Don.

According to the Russian Helicopters, Mi-28 can operate night and day, and in adverse weather conditions. The Mi-28 “Night Hunter” has been officially accepted into service with the Russian Ministry of Defence.

http://defence-blog.com/news/syrian-war-has-revealed-a-number-of-technical-flaws-of-russian-mi-28-helicopter.html

 

 

Expert: Russian tanks helpless against US-made Javelin anti-tank missiles

Russian defence reporter and military expert Alexey Khlopotov fearing that Russian main battle tanks would be helpless against man-portable fire-and-forget anti-tank missiles like the Javelin.

Alexei Khlopotov clarified that in the existing versions all Russian serial tanks are practically defenseless against a US-made Javelin anti-tank guided missile (ATGM). Khlopotov noted that even with a lot of disadvantages, Amercian ATGMs can confidently hit modern and upgraded tanks of the Armed Forces of the Russian Federation.

The Javelin anti-tank missile is capable of defeating modern tanks by attacking them from above at the top armor, which is generally thinner and has weak protection. It uses a fire-and-forget, automatic infrared guidance that allows the user to seek cover immediately after launch.

The Javelin employs a long-wave infrared (LWIR) seeker for guidance to destroy tanks, bunkers, buildings, small vessel and low-speed helicopters with a high hit probability. It carries a tandem shaped charge enabling a maximum range of 2,500m.

According to the expert, it is urgent to carry out a number of measures that could reduce the effectiveness of such anti-tank weapons. This, above all, installation of active protection systems on tanks, which could reliably defeat ATGMs.

Also, of course, need to improve the means of reducing thermal visibility and it is necessary to fundamentally revise the principles of installing dynamic protection on top armor, the expert emphasized.

Only an integrated approach will significantly reduce Javelin’s threat, said Alexei Khlopotov.

http://defence-blog.com/army/expert-russian-tanks-helpless-against-us-made-javelin-anti-tank-missiles.html

 

 

Apple facing trillion dollar lawsuit for reducing processing speed of aging iPhones

Apple facing trillion dollar lawsuit for reducing processing speed of aging iPhones
A US woman is suing Apple for nearly one trillion dollars after the company acknowledged it had deliberately slowed down iPhones as they get older. The US tech giant now faces nine suits over the issue.

Violetta Mailyan is reportedly seeking compensation, demanding Apple pay her $999,999,999,000.

At least eight other class action lawsuits have been filed in the US District Courts in California, New York, and Illinois over how Apple handles power management of batteries in older iPhones.

The plaintiffs seek unspecified damages from Apple, in addition to reimbursement for the phone’s purchase with two of the plaintiffs asking the court to ban the company from reducing the speed of devices or, at least to oblige Apple to inform users before it does so.

Last week, the corporation admitted it had slowed down older iPhones. Apple said it has algorithms in place to help keep an iPhone running at optimal performance if there is an older battery inside that can’t keep up with the required power. Apple said it aimed to stop unexpected shutdowns of older iPhone models and keep them running to the best possible standard.

A similar case was filed in an Israeli court on Monday after Los Angeles residents Stefan Bogdanovich and Dakota Speas took Apple to court shortly after the company announcement.

If it turns out consumers would have replaced their battery instead of buying new iPhones had they known the true nature of Apple’s upgrades, you might start to have a better case for some sort of misrepresentation or fraud,” said Rory Van Loo, a Boston University professor specializing in consumer technology law, as quoted by Reuters.

https://www.rt.com/business/414355-apple-lawsuits-trillion-slowing-phones/

 

US Sanctions N Korean Officials Allegedly Involved in Ballistic Missile Program

That is really funny !  So now the US is destroying its own propaganda narrative about North Korea. It turns out North Korea has rocket scientists and engineers !  

The mainstream media kept selling us the idea of a backward reclusive country where famine is endemic and now the US is recognizing officially that North Korea is technically so advanced that they are targeting its scientists!  
US Sanctions N Korean Officials Allegedly Involved in Ballistic Missile Program

https://sputniknews.com/asia/201712261060337110-sanctions-korea-us-rocket-program/

Conflit au Levant :  Un L39 syrien abattu au Nord de Hama

Un avion de combat léger de type L-39 Albatros de l’Armée de l’air syrienne a été abattu aujourd’hui par des tirs de canons antiaériens ennemis au nord de Hama. 

Le pilote de l’appareil a réussi à s’ejecter avant que son appareil ne s’écrase au sol mais il a été capturé par des hordes terroristes déchaînés et hystériques avant d’être sauvagement décapité près du village d’Um Harathin. 

Le L-39 Albatros, un avion d’entraînement de fabrication tchèque pouvant être utilisé dans des missions de combat, offrait un appui aérien tactique limité à des unités de l’Armée syrienne menant une offensive visant à éliminer des groupes terroristes soutenus par Washington. 

Les forces armées syriennes mènent actuellement trois vastes offensives visant les poches terroristes autour de Damas, Idlib et Hama afin d’éviter l’émergence d’une nouvelle organisation terroriste directement financée et formée par Washington et dont le nom choisi est assez énigmatique :  “la Nouvelle Armée de Syrie” (en Arabe :  جيش سوريا الجديد). 

Actualisé :  le second pilote de d’appareil se serait également éjecté. Il n’a pas été capturé et son sort demeure inconnu. 

2071

La vérité est une et indivisible. Le mensonge est multiple.

Non, ce n’est pas un slogan totalitariste, mais une vieille maxime oubliée. Tout s’écoule. Dans l’immensité de ce torrent impétueux qu’est le temps, l’eau change, le fond demeure le même.

L’année 2017 s’achève. 2017 aurait pu être le millésime choisi pour un roman tel que “1984”.  George Orwell (Eric Blair de son vrai nom) ne s’était pas trompé en inversant l’année 1948, une autre année très charnière dans l’histoire, pour titrer son œuvre dystopique. Le problème est qu’on ne peut inverser 2017. Qui peut prévoir le monde de 2071 ? 

 Franck Herbert, l’auteur du célèbre “Dune” s’est amusé à aller jusqu’au 101e siècle après Jésus-christ en décrivant un monde lointain influencé par un curieux mélange de décadence byzantine, l’aristocratie guerrière européenne, un relent d’heroic-fantasy et la force intrinsèque de l’Islam.  Nous on a toutes les peines du monde à prévoir ce qui va se passer en 2018 tellement les évènements se précipitent.

A bien des égards, 2017 nous laissent un goût de déjà vu, quelques réminiscences révolutionnaires de 1917, mais ce n’est qu’une impression subjective. En 1917, le monde où à tout le moins l’Europe et une partie du Moyen-Orient étaient en pleine guerre mondiale. 100 ans plus tard, le monde est en pleine troisième guerre mondiale que les historiens refusent d’admettre, attendant peut-être qu’elle soit réglée à coup d’ogives thermonucléaires, conditionnement médiatique oblige. Qu’à cela ne tienne! Le Levant est déchiré par une guerre aux répercussions mondiales, l’Empire du milieu fait face à des tentatives d’encerclement et un embrasement (nucléaire) de la péninsule coréenne, la Russie est menacée sur ses marches occidentales, son flanc Sud et en extrême-Orient, Le riche royaume saoudien est en guerre sur deux fronts aux réminiscences coraniques, Le Yémen est en guerre, le Sinaï est en feu, on se bat à coups de machettes au Congo au profit des multinationales rivales avides de matières premières et de terres rares, le Sahel, cette bande saharienne s’étendant de la corne de l’Afrique sur l’océan indien jusqu’aux rivages de l’atlantique est en dissidence, des millions d’êtres humains traversent la Méditerranée à l’assaut de la forteresse Europe où la pauvreté et la précarité progressent, la criminalité transfrontalière ne s’est jamais aussi bien portée aux quatre coins du globe. Par dessus tout, durant cette même année 2017 les États-Unis ont bombardé la Syrie, le Yémen, la Libye, la Somalie, l’Irak, les Philippines, le Sinaï…Tandis que la Russie a conduit des opérations lourdes en Syrie. Si ce n’est pas une guerre mondiale dans l’ère du temps, je ne vois pas ce que cela pourrait être d’autre.

2018 s’annonce déjà prometteuse en rebondissements.

En Syrie, une opération de grande envergure est en préparation par les unités de la 4e division des forces armées syriennes soutenue par 7000 à 10 000 combattants du Hezbollah libanais afin de neutraliser les poches rebelles encerclant la capitale Damas. Principales cibles: la Ghouta orientale (350 000 habitants) où se retranchent une armée de fanatiques dont les effectifs sont estimés entre 18 000 et 22 000 hommes; Douma où les terroristes ont construit des labyrinthes inextricables de réseaux souterrains; Djobar, la banlieue assiégée et plastiquée toutes les 5 mètres (15 000 dispositifs explosifs disséminés sur une superficie de 20 km carrés). Le succès ou l’échec de cette opération déterminera l’issue définitive du conflit en Syrie.

En Corée, la situation s’annonce bien plus grave après l’adoption d’un énième train de sanctions visant à provoquer une famine généralisée en Corée du Nord. Ces nouvelles sanctions inhumaines limitant l’importation de l’énergie fossile, les dérivés du pétrole et bannissant toute importation de nourriture, y compris celle réservée au bétail. Le blocus vise l’implosion de ce pays mais il est fort à parier que ces mesures hystériques et obsessionnelles pousseront Pyongyang à lancer plus de missiles balistiques, à effectuer d’autres essais nucléaires et à adopter une posture plus rigide. De toute évidence, Kim Jong-un ne cédera pas. Croire que le blocus total l’amenera à faire des concessions est puéril dans le meilleur des cas. La moindre concession signifie l’annihilation définitive de son pays. 

En Libye, un pays détruit par l’Otan en 2011, devenu un eldorado absolu pour des milliardaires ayant accumulé des fortunes colossales grâce au trafic de migrants, de stupéfiants vet d’armes, l’Etat n’existe plus mais des individus sont devenus assez puissants pour se permettre d’entretenir des milices armées et à y établir des fiefs ressemblant aux anciennes principautés médiévales. C’est dans ce contexte marqué par la lutte entre deux gouvernements rivaux qui ne représentent plus rien et dont le contrôle du territoire se limite à quelques quartiers de Banghazi ou Tripoli que ce profile un nouveau conflit entre les partisans du fils de Gaddafi et ses ennemis de Tripoli et Misrata et entre ces deux derniers. Mais l’affrontement le plus notable et le plus attendu sera celui qui opposera Seif Al-Islam Gaddafi au Maréchal Hafter. Le vieux général libyen ayant fait défection lors de la guerre du Tchad bénéficie du soutien des Émirats Arabes Unies, de l’Égypte et des États-Unis.

Des pays comme le Honduras et le Guatemala ont rendu un immense service aux États-Unis dans leur guerres en Afghanistan et en Irak. Ces deux petites nations d’Amérique centrale ont couvert les pertes militaires US puisque depuis 2003, 79 000 ressortissants de ces deux petits pays ont perdu la vie sous uniforme US. Un lourd tribut non officiel puisque la plupart des engagés volontaires cherchaient à obtenir une carte de séjour. Ces pertes (d’autres estimations évoquent un chiffre bien plus conséquent) ont causé un véritable traumatisme dans ces pays où les sociétés sont déjà meurtries par une violence endémique et structurelle. 

En Europe, la Catalogne est déjà un cas d’école. Les israeliens ne pardonneront pas aux Européens leur positions en faveur du Droit international. Résultat :  plus de pauvreté, plus de migrants et plus de crises financieres artificielles…

Bref la pleine tourmente. Advienne que pourra !  

Bonne fêtes à tous !  

Les pronostics 2018 sont ouverts !  

A vos commentaires !  

 

Les hommes de Ramazan Kadyrov

privatecollection

La critique est aisée, l’art est difficile. Voici les artisans des victoires russes au sol au Caucase, en Ukraine et en Syrie: les guerriers tchétchènes.

En Syrie, les forces spéciales de Ramazan (Ramadhan) Kadyrov ont mené les actions les plus spectaculaires lors d’opérations coup de poing d’une redoutable efficacité contre les terroristes de Daech et du Front Ennosra à Alep mais également à Palmyre et à Idlib.  Leurs méthodes, combinées à leur  légendaire combativité a frappé de stupeur leurs alliés sur le terrain, les Gardes révolutionnaires iraniens, les miliciens du Hezbollah libanais et les unités spéciales syriennes dont celles de la Brigade du Tigre.

 

 

 

 

Affaire Lafarge ou comment un cimentier en est arrivé à cacher une armée de l’ombre

A logo of French concrete maker Lafarge is seen in Paris

Il semble que ce que l’on nous présente comme étant l’affaire Lafarge-Holcim n’est que de la poudre aux yeux destinée à masquer le rôle véritable des vrais soutiens des organisations terroristes en Syrie. Les six cadres responsables (et intègres) du cimentier franco-suisses servant tout juste de boucs émissaires, fusibles jetables, raison d’État oblige.

Sans aller au fond des choses et le dossier est très lourd, il est désormais confirmé que certains illuminés au sein des services spéciaux français, œuvrant au profit des intérêts de puissances tierces, ont non seulement financé, armé, soutenu et conseillé une myriade de groupes terroristes et extrémistes en Syrie et en Irak mais ont eu l’idée grandiose et saugrenue de sauvegarder les “frontières” de l’organisation terroriste dénommée “État Islamique”  ou Daech (acronyme Arabe) contre les forces armées syriennes par une sorte de ligne Maginot bis en plein désert, à l’aide de 6 millions de tonnes de ciment.

D’où venait le montage financier? MBS et consorts continuent d’acheter des châteaux forts en France et en Angleterre.

Hallucinant mais vrai:  Des fortifications souterraines de Daech construites par Lafarge (sponsorisée par la Gauche bobo et la fausse Droite coco) et détruites par les bombes russes.

Digne d’un roman de politique-fiction ou plutôt de science-fiction. Ce n’est encore que la partie immergée de l’iceberg. Le meilleur reste à venir.

En définitive, même exonérée, Lafarge-Holcim n’aura servi que comme une simple plate-forme d’action dans le cadre d’une stratégie développée et mise en application par un groupe d’États répondant à des intérêts privés. C’est ce que l’on appelle de manière très prosaïque un coup fourré. Et en matière de coups fourrés, Paris et Damas en connaissent des vertes et pas mûres depuis …1975!

Quand une multinationale de la stature de Lafarge offre ses locaux aux Delta Forces US et autres (au total des forces spéciales de 10 pays Otan et hors-Otan) pour la conduite d’opérations clandestines hostiles sur le territoire d’un État souverain et membre à part entière de l’Organisation des Nations Unies, opérations incluant la mise sur pied de véritables armées privées et que ces combattants un peu trop bien payés (entre un minimum de 5600 et 27 000 euros mensuels)  versent dans des actes de terreur et soient applaudis par toutes les ONG droit-de-l’hommistes bidonnées et même des partis politiques comme des manifestants pour la démocratie ou des combattants pour la liberté, c’est que quelque chose ne tourne pas du tout rond dans la tête de ceux qui nous manipulent.

Pas étonnant que certaines des petites frappes recrutées pour le sale boulot se retournèrent contre leurs employeurs une fois de retour en France, encore que ce retournement a été le plus souvent monté suivant un plan B pré-établi.

 

 

Quote of the day/Citation du jour

​”Since the beginning, France has been the spearhead of supporting terrorism in Syria … France’s hands are covered in Syrian blood and it has no right to evaluate any peace conference. Those who support terrorism do not have the right to talk about peace, let alone the right to interfere in the Syrian affairs. All their statements mean nothing to us and have no value.”
“Depuis le début [du conflit syrien], la France a été le fer de lance des soutiens au terrorisme en Syrie … La France a les mains trempés de sang syrien et n’a aucunement le droit d’évaluer une conférence de paix. Ceux qui soutiennent le terrorisme n’ont pas le droit de discuter de paix et encore moins d’interférer dans les affaires internes de la Syrie. Toutes leurs déclarations ne signifient rien pour nous et ne valent rien.”

Bashar Al-Assad, President of the Syrian Arab Republic

Président de la République Arabe de Syrie

« Entrées précédentes