Stats

  • 6 157 728 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
20/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Recrudescence de l’activité sismique en Algérie: le gaz de schiste?

La recrudescence spectaculaire de l’activité sismique en Algérie pourrait avoir un lien avec un probable induction humaine, notamment à Médéa dans le Titteri ou une série de secousses ont défrayé la chronique ou encore, chose inhabituelle,  à Biskra, aux portes du Sahara oriental. 

La construction d’infrastructures hydrauliques et les travaux d’exploitation du gaz de schiste pourraient avoir induit ou accéléré l’activité sismique dans certaines régions. 

Le gouvernement algérien s’abstient de toute information relative à l’exploitation du gaz de schiste par des multinationales sur son territoire, un sujet perçu de façon résolument hostile par les populations. Cependant, même si officiellement c’est la politique de l’ambiguïté (ni confirmation ni infirmation) en ce domaine,  sous prétexte de ce qu’il qualifie de « crise économique » et un épuisement des principaux gisements d’hydrocarbures, le gouvernement a donné son feu vert à plusieurs multinationales dont Total pour l’évaluation « intensive » des reserves en gaz de schiste et dont le potentiel serait l’un des plus élevés au monde. 

L’exploitation des mines, l’exploitation des hydrocarbures et de la géothermie ainsi que certaines activités liées aux grandes infrastructures hydrauliques peuvent induire des séismes d’une magnitude faible ou modérée (de 2.3 jusqu’à 5 sur l’échelle ouverte de Richter).

l’Algérie septentrionale est un pays à risque sismique élevé. 

%d blogueurs aiment cette page :