Stats

  • 6 154 942 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
18/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

De la barbarie digitale 

Restructuration totale des outils médiatiques, refondation des méthodes et du discours narratifs de la propagande, requalification de l’info et l’anathème de la fausses info (Fake news)…Autant de réponses symétriques lourdes à la menace posée par une certaine prise de conscience populaire et la perte de l’emprise psychologique des médias dominants sur de plus en plus de personnes. 

Comment survivre en tant que blog alternatif à ce déluge en sachant que le moindre octet est détourné via une multitude de moyens? 

Le mutisme observé par Strategika51 n’a pas été fortuit. Nous avons décelé les premiers signes de ce durcissement dès 2013. Cependant cette dérive totalitaire invisible vient d’atteindre un seuil inédit et totalement ridicule.

La publication par WikiLeaks de 1℅ du contenu connu sous le nom de Vault7 confirme sans surprise la compromission de géants comme Apple, Samsung, Microsoft,  Google et par dessus tous Facebook dans les violations massives de la vie privée des personnes dans le cadre d’un vaste maillage de surveillance digne de 1984 mais ils sont loin d’être les seuls. 

L’effondrement des systèmes éducatifs dans la plupart des pays vise avant tout la suppression de tout esprit critique, une des conditions de la connaissance. De fait les nouvelles générations, hyper connectées à leurs bidules électroniques au point de l’addiction et de l’autisme perdent de plus en plus toute capacité à analyser ou à comprendre ce qui ce passe autour d’eux. D’où la facilité déconcertante avec laquelle on peut manipuler la génération la plus diplômée de l’histoire. Ceci est un enjeu vital. Car c’est sur cette base qu’est en train de se mettre en place le plus terrifiant totalitarisme obscurantiste qui soit. Les esprits lucides n’y pourront rien et seront dans la même position des parcelles de prêtres araméens ayant gardé le savoir antique enfermés dans des couvents oubliés alors que le monde sombrait. C’était une autre époque. La nôtre est celle de la barbarie digitale. La pire de toutes d’autant plus qu’elle s’exerce subrepticement et sans contrainte aucune…Pis, on paye cash pour l’avoir, cette nouvelle soumission…

 

%d blogueurs aiment cette page :