L’installation d’une base d’entraînement de rebelles par les forces spéciales US (et celles de pays alliés comme la Norvège) dans une zone dite de dé-escalade (de repli ou de regroupement) près d’Al-Tenef non loin des frontières de la Syrie avec la Jordanie et l’Irak, a donné lieu jusque là àContinue Reading/Continuer à lire

Publicités