Ironie du sort, le porte-avion USS George H.W. Bush, un bâtiment de la classe Nimitz propulsé par deux réacteurs nucléaires, haut d’une vingtaine d’étages, ayant 333 mètres de longueur et emportant 80 appareils de combat, se retrouve pour la première fois à la portée des missiles anti-navire (SS-N) du HezbollahContinue Reading/Continuer à lire

Publicités