Le rideau est tombé en Syrie. Le principal commanditaire de la guerre vient de se dévoiler publiquement: Tel Aviv s’oppose avec une extrême véhémence aux efforts américains et russes visant à imposer des zones d’apaisement en Syrie sous prétexte que cela renforcerait la présence militaire iranienne près de ses frontières…Continue Reading/Continuer à lire

Publicités

L’Irak négocie avec la Russie l’acquisition d’un lot « substantiel » de chars T-90s et T-90sk pour accompagner dans un premier temps puis remplacer les chars M1A1 Abrams dont l’usage sur le champ de bataille s’est révélé désastreux. Des 140 Abrams (modifiés) fournis par Washington à Baghdad, 89 sont trop endommagés pourContinue Reading/Continuer à lire