All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

Une très forte explosion a secoué très tôt ce matin une zone de dépôt de l’aéroport international de Damas. Un missile de croisière lancé par un appareil de combat israélien venait de s’abattre sur une cible non spécifiée à une centaine de mètres du tarmac d’où partent et atterrissent des avions cargo syriens, iraniens, irakiens, russes et chinois.

De source officielle syrienne, cet énième acte d’agression est une autre tentative israélienne visant à sauver les groupes terroristes en déroute.

Selon des médias israéliens, le raid visait une cargaison « sensible » du Hezbollah libanais. 

In situ, l’explosion a dévasté deux hangars et une zone de containers où il n’y avait pas ou peu d’activité humaine . Il semble que la frappe était particulièrement ciblée et basée sur de multiples intrants informationnels issus du renseignement humain et de l’interception électronique. 

Cela infirmerait des informations faisant état de la présence de taupes pro-israéliennes aussi bien auprès du commandemant militaires des forces aérospatiales russes en Syrie qu’a l’intérieur de l’appareil sécuritaire syrien et surtout le Hezbollah libanais.  

Damas affirme avoir tenté d’abattre le missile de croisiere israélien sans donner plus de précision.  

Quelle était la nature de la cible visée par le plus récent des missiles de croisière israéliens ?  

Tel-Aviv s’est plaint d’une tentative de création ou l’implantation d’une industrie militaire produisant des missiles balistiques et des missiles Surface-Mer (SS-N) de conception iranienne en Syrie et au Liban au profit de l’armée syrienne et du Hezbollah dont la nouvelle stratégie s’inspire de celle de la Coree du Nord en matière de doctrine d’emploi de la force de frappe balistique. Une option terrifiante pour les israéliens. 

La cible aurait pu être des machines-outil spécifiques ou des composants inhérents à la prduction de certains type de missiles. 

Pour les syriens, l’attaque s’inscrit dans le cadre des efforts désespérés de Tel-Aviv à faire perdurer le conflit en Syrie et à sauver les groupes dits « Djihadistes » qui lui sont affiliés afin d’éroder les capacités militaires de la Syrie et aboutir à un effondrement de son régime. Un des objectifs prioritaires d’Israël depuis 1973.   

  

45 thoughts on “Un missile de croisière israélien s’abat sur l’aéroport international de Damas

  1. En 2006 le Hezbollah avait montré qu’il ne manquait pas de roquettes, il chercherait à augmenter la portée de ses vecteurs vu que Tel Aviv est à 120 kms de la frontière libanaise et Eilat à 395 kms, la centrale de Dimona à 228 kms. Si le Hezbollah tire sur Dimona, il risque den goûter les produits mais il est plus simple d’atteindre Dimona depuis Gaza (85 kms)

    1. La référence doit concerner le retrait israélien du Liban-Sud en 2000 et l’abandon de l’armée du Liban Sud suite à la chute inexpliquée d’hélicoptères de transport de troupes ayant causé la mort de 81 soldats israéliens en l’espace de 24h.
      La seconde a trait évidemment au conflit de 2006 qui a vu la fin d’un mythe forgé autour du char de bataille Merkava et l’échec des contre mesures électroniques de protection d’un bâtiment de surface.

      1. « ….conflit de 2006 qui a vu la fin d’un mythe forgé autour du char de bataille Merkava et l’échec des contre mesures électroniques de protection…. »

        En ce qui me concerne j’ai toujours dénoncé et essayé de démonter les mythes d’où qu’ils viennent. Pour une raison toute simple la guerre est régie par des constantes universelles,
        Une guerre implique un mec avec :
        – Sa cervelle
        – Son flingue
        – Ses « deux couilles », qu’on appelle « courage ».
        Si l’un de ses trois elements vient à manquer, c’est perdu. Ceci étant valable dans tous les cas de figure, tous les champs de bataille, et à toute époque.
        En régle général un char est efficace certes, mais contre une defense bien coordonnée, et organisée il ne peut rien.
        J’ai pas mal posté sur les « mythes » associés à l’outil aérien. Pareil face à des defenses anti aériennes solides et résilientes, les résultats des raids aériens sont souvent proche de zero. Pour citer le President R. Nixon il parlait de « Zilch ».

        C’est quelque chose qui se démontre à l’infini, malgrés les efforts inouis d’une propagande aux ordres pour essayer de nous faire croire le contraire. En ces temps sinistres et obscures ça marche, auprés d’un public lobotomisé qui a perdu tout repère. Cependant les faits sur le terrain ne trompent pas.

  2. mais le plus étrange sur cet individu et ces sbires , béria and co ! c’est que staline avait une pattes qui était palmée ! , oui ne rigolez pas , cela est vrai , soit c’est un des pieds ou mains ! et il y avaient pleins d’individus qui étaient pieds bot en allemagne , europe , russie , states , british ect… et d’ailleurs pour quoi the kind and queen des anglais sont toujours gantées ect… et change de couleurs de vetements et il se dit aussi qu’en angleterre et à londre , ils font des maisons dans les sous sol et qui descends profondement sous terre.

    1. @LHDDT

      ….quand il voit que le canard Bashar, qui ne veut pas mourir sort de ses cendres…

      Il semble que c’est plus complexe que ça. Les attaques aux missiles de croisière ne sont pas une spécialité de l’état hébreux, en ce sens qu’ils sont en général peu efficaces. L’état hebreux, comme les Etats Unis ont l’habitude d’envoyer des escadrons et faire des bombardements classiques à l’aide de leur bombes à guidage laser et autres JDAM. Cependant ils ne peuvent plus pénétrer impunément, car le risque est grand de se faire abattre.
      Apparemment ils veulent percer le secret de la défense anti aérienne russo-syrienne qui leur pose d’enormes problèmes. Ainsi il faut voir cette attaque comme une tentative desespérée de neutraliser les SAM russo-syriens, et non une quelconque manifestation ostentatoire de la force, qu’ils tentent de nous faire croire. D’autre part cette attaque a été menée avec la participation des US et de l’OTAN. Ce qui revet un carractère autrement plus dramatique.
      Cependant ça n’impactera en rien la configuration du terrain et ne diminuera pas l’avance inexorable de l’armée syrienne qui est entrain néttoyer le pays de ces hordes terroristes de DAECH, mais aussi et surtout de ce ramassis de mafieux, de truands, de trafficants de drogue et de clandestins que sont les hordes de milices kurdes. Milices kurdes qui ne sont qu’une autre forme de la tristement celebre UCK.

  3. @strategika51

    Il semble d’aprés cette vidéo qu’un avion, où un missile israèlien aurait été abattu.

    Il est difficile de le confirmer, on laissera à Strategika le soin de nous en dire plus. Personnellement j’y crois pas de trop, mais bon, attendons confirmation!

  4. Le NYT a publié ceci en 2003 : « Relying on a previously secret account by doctors of Stalin’s final days, its authors suggest that he may have been poisoned with warfarin, a tasteless and colorless blood thinner also used as a rat killer, during a final dinner with four members of his Politburo.

    They base that theory in part on early drafts of the report, which show that Stalin suffered extensive stomach hemorrhaging during his death throes. The authors state that significant references to stomach bleeding were excised from the 20-page official medical record, which was not issued until June 1953, more than three months after his death on March 5 that year.

    Four Politburo members were at that dinner: Lavrenti P. Beria, then chief of the secret police; Georgi M. Malenkov, Stalin’s immediate successor; Nikita S. Khrushchev, who eventually rose to the top spot; and Nikolai Bulganin.

    The authors, Vladimir P. Naumov, a Russian historian, and Jonathan Brent, a Yale University Soviet scholar, suggest that the most likely suspect, if Stalin was poisoned, is Beria, for 15 years his despised minister of internal security »

    1. Damas dit avoir activé ses batteries de DCA et tenté d’intercepter l’intrus. Sans autres details.
      A Tel-Aviv c’est comme d’habitude, motus et si ils en parlent, c’est toujours la même chanson.
      Le site a bien été touché. Donc l’ALCM a bien atteint son objectif. Pour l’appareil il semble certain qu’il n’a pas pénétré l’espace aérien syrien.

      1. «  Pour l’appareil il semble certain qu’il n’a pas pénétré l’espace aérien syrien. »
        C’est trés interressant ce que tu nous dis, et même trés trés interressant. C’est pas la première fois qu’ils attaquent avec des missiles de croisière, que cela soit les US où israèliens. En fait ils ne s’aventurent plus au dessus du ciel syrien, de crainte de la DCA, et des systèmes de detection avancée comme les AWACS russes. A présent la seule alternative c’est de lançer sporaidquement des attaques aux missiles à longues distance qui n’ont qu’une efficacité trrés limitée dans le meilleur des cas. Ce qui doit être un cauchemard pour les stratèges du Pentagone.

        Dailleurs je pense que ces raids sont en définitive israèlo-US. Les US detectent et brouillent, les israèeliens -et sans doute les US aussi- bombardent. Du coup les F-22 et F-35 sont tenus au role de SEAD avec une efficacité qui doit inquiéter les US.
        A la base le but du F-35 était d’évoluer avec les F-22, pour justement supprimer les SAM et en particuliers le SA-22, laissant la voie aux F-15 E, et autres quincailleries comme le F-16, B-2, EF-18 etc…
        De plus comme tu l’as dit, la bulle russe doit être active au dessus de la Syrie, avec une efficacité qui est bien plus importante que je ne le pensais. Ce qui change tout.
        En fait ce raid ne serait il pas une tentative pour percer les frequences des redoutables SAM russo-syriens ?
        Je suis surpris, comme quoi tout le monde peut se tromper, et moi le premier.

        1. C’est possible que le missile air-surface ait été tiré depuis Israël la distance aéroport – frontière syro-israélienne étant de 87 kms. Il a pu également être tiré depuis la limite de la zone ONU du Golan (67 kms) ou depuis la petite bosse frontalière du Liban proche du lac Zarzar, la distance n’étant plus alors que de 47 kms.

      2. J’ai lu egalement, que la DCA syrienne avait abattu un des trois missiles, sur l’aeroport de Damas

        1. @gossebo

          « J’ai lu egalement, que la DCA syrienne avait abattu un des trois missiles, sur l’aeroport de Damas »
          Il faut savoir que des deux cotés -y compris et surtout les américains- Israéliens et syriens ça ment comme des arracheurs de dents.
          Ce qu’on a expliqué plus haut, en l’état actuel des choses, il était difficile de coire qu’un avion israèlien ait été abattu. Deja pour commencer les syriens se seraient fait une joie de montrer les débris, où le pilote capturé. Ce qui aurait causé des dégats considérables à l’image d’israèl et des occidentaux. Comme on le voit il n’en est rien.
          De plus, le système de defense anti aérien russo-syrien semble maintenant au point au vu de ce que nous dit, -et ce que j’entends ailleurs aussi, tout converge- notre ami Strategika. La defense anti aérienne syrienne est devenue extremement dangeureuse, et ainsi l’espace syrien est de facto une No-Fly Zone.
          Les attaques contre l’aermée syrienne se font à présent à distance, avec une efficacité vraissemblableemt proche de zero, puisque ces tentatives desespérées d’Israèl, comme des Etats Unis, n’impactent en rien sur l’issue de la bataille, et notamment sur ce qui compte le plus, le terrain. Je viens d’apprendre que l’armée syrienne a franchi l’est de l’Euphrate, en plus des avertissements de l’ex ambassadeur Ford qui demande aux kurdes syriens de s’entendre avec le gouvernement de Damas, et de ne surtout pas compter sur une quelconque aide US.
          Il en ressort que les israèliens, comme les américains n’ont plus la maitrise des airs comme ils l’avaient au dessus de la Serbie et de l’Irak durant les années 90. Ainsi les puissances occidentales n’osent plus par craintes des risques trop importants s’hasarder dans le ciel syrien. Comme l’avait dit Strategika, la bulle russe leur pose d’enormes problèmes. Et donc, il est trés peu probable qu’un avion israèlien ait été détruit.

    2. En bref, ce genre d’incident est difficile à évaluer. Ce n’est pas la première fois que Damas revendique et Tel-Aviv nie.
      En 2017, un pays peut encore envoyer une escadrille à des milliers de km sans se faire repérer par les satellites espion et les radars.
      Ajoutes a cela la nature des belligérants : les syriens ont tendance à exagérer et les israéliens sont obsédés par le mensonge.
      Donc c’est pas demain qu’on saura la vérité

  5. Même avec des réserves sur le plan politique, j’estime avoir le droit d’avoir de l’admiration concernant une armée qui, de 1948 à 1973, a tenu tête sur le terrain à plusieurs pays arabes limitrophes, gagné sur le terrain 2 traités de paix. Je n’éprouve pas de racisme, même inconscient envers les juifs.

    1. Je ne vais pas me lançer dans un interminable débat sur le sujet d’Israèl.
      «  Je n’éprouve pas de racisme, même inconscient envers les juifs. »
      Avoir du mépris pour Israèl n’implique en aucun cas d’en vouloir aux juifs. De meme qu’en vouloir au système imperialiste US, turc, japonais, des Séouds, marocains, et meme chinois n’implique pas de detester les populations. J’essaye d’être cohérent.

      « …j’estime avoir le droit d’avoir…  »
      Pour commencer je ne suis pas là pour donner, où retirer je ne sais quel droit. Comme je l’ai dit, je ne cherche en aucune manière à convaincre qui que ce soit . Ca ne m’interresse pas, y a Internet qui est pleins d’arguments et de contre-arguments, libre à chacun de se faire son opinion. De toute façon c’est pas à notre age qu’on va changer d’avis.

      1. Cela ne remonte pas si loin mais il était fait reproche à Macron d’avoir été banquier d’affaires chez Rothschild, ce à quoi j’avais précisé d’une part que Rothschild avait été vendu à la Barclays depuis un bon moment (avant 2000), d’autre part qu’être banquier d’affaires chez HSBC, Barclays ou Rothschild était le même travail et que préciser que c’était chez Rothschild traduisait au moins un racisme inconscient.

        1. « …c’était chez Rothschild traduisait au moins un racisme inconscient. »
          J’aime bien l’artifice semantique…Inconscient. Pourquoi pas rascisme tout cours! Donc parler des Rothschild c’est faire preuve de rascisme ? La vanne du siècle! Bientot critiquer le cousin qui est au Medef, c’est aussi de l’antisemitisme….Et Nettanyahu on peut ?

    2. « … le droit d’avoir de l’admiration concernant une armée qui, de 1948 à 1973,  »
      C’est vrai qu’à la base chacun pense ce qu’il veut. Meme s’il y a beaucoup à en dire sur les prétendus exploits de cette armée. Toutefois ce qui me touche c’est le mot « Admiration »…. »Admiration » pour un pays qui va devenir le siège du nouveau gouvernement mondial en préparation, dont la capitale sera Jerusalem. C’est pas les fantasmes débiles d’un je ne sais quel débile complot judéo maçonique, mais c’est l’un des representants officiel de l’oligarchie mondialiste qui le dit, à savoir Attali. D’un coté la dette de Blanksfein -qui agit au nom de son « Dieu », en fait pour le nouveau gouvernement Mondial- nous étrangle de l’autre la purification ethnique qui se passe au Moyen Oirent fait que nous supportons ces affluts de population. Pendant qu’en ce moment on tronçonne tous les acquis sociaux, du fait de cette dette, dans le but d’établir ce gouvernement mondial. Bien bizarre « Admiration ».

    3. Des réserves sur le plan politique que nous partageons tous ici.
      Pour le reste, il n’a jamais été question d’un quelconque racisme ou autre vil sentiment envers qui que ce soit.
      Mes opinions à l’égard d’Israël est basée uniquement sur sa politique. Et sur ce registre je préfère laisser parler des israéliens, ils sont bien plus virulents et critiques de ce qu’est devenu ce qui était censé être une aspiration longtemps attendue pour une partie de la diaspora juive.
      Pour ma part , la politique bling bling et nivellement par le bas favorisant uniquement le népotisme, le passe-droit, la médiocrité intellectuelle et le culot suivie par un Netanyahu vantard et pusillanime, ne voulant plus laisser sa place et pronant l’État théocratique absolu , me donne l’impression nette que le post-sionisme est non seulement en crise profonde mais en perte de raison d’être.
      Pour Tsahal, son incapacité actuelle à créer une relève aux officiers des années 60 et 70 ne laisse aucun doute sur la crise de leadership et la baisse de performances (paradoxal puisqu’elle n’a jamais été aussi bien équipée) qu’elle subit depuis 2005.
      Je reviendrai un jour sur les guerres israélo-arabes. Tout n’a pas été dit.

      1. Surtout d’officiers généraux genre Sharon, Rabin ou Eléazar qui venaient tous plutôt plus que moins du début d’Israël. L’expérience du terrain est inégalable. Avoir l’idée de foncer en 1967 prendre les cols du Sinaï et prendre de vitesse l’armée égyptienne était géniale alors que le repli général égyptien venait juste d’être constaté. Autre coup fumant, la colonne israélienne prise de nuit dans les embouteillages égyptiens en direction me semble-t-il du col de Mitla, sans avoir été identifiée et instruction.donnée par radio par le commandant de la colonne israélienne du genre : A top virage à 90° à droite depuis la route, s’éloigner de 100 mètres, faire demi-tour sur place,allumer les phares de combat, tout ce qui est encore sur la route est ennemi, feu à volonté. Bien entendu les pertes égyptiennes ont dès lors été colossales. Il faut également noter que la guerre de 1956 à l’occasion de la nationalisation du Canal de Suez avait été riche en retour d’expérience, ce qui s’est vu en 1967.Sharon ayant longuement étudié comment faire sauter le verrou d’Abou Ageïla.

      2. qu’en est-il de l’histoire du mossad qui a été mis au courant par le roi du maroc d’une réunion des leaders arabes, avant 1967 cela va de soi, et qui a truffé l’hotel de la réunion de micros?
        le mossad, israel a/aurait ainsi connu 1 ou 2 ans à l’avance les plans militaires des États arabes, Égypte et Syrie notamment, ce qui a rendu possible la guerre préventive, par attaque surprise, des Égyptiens en 1967.
        si vous avez des informations sur cette histoire, allez y partagez!

        1. « … l’histoire du mossad qui a été mis au courant par le roi du maroc d’une réunion des leaders arabes, avant 1967… »

          Les informations données par le monarque marocain ont peut être été utiles pour Israèl, cependant ils n’étaient en rien décisifs. Israèl avait suffisament d’informations au sein de l’appareil gouvernemental egyptien lui meme.
          Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent expliquer la défaite de l’Egypte en 1967. Le nationalisme egyptien avait de trés lourdes responsabilités aussi, étant donné que Nasser et sont entourage de Nasser étaient bien plus préoccupés à faire la chasse aux communistes, qu’à réorganiser le pays. C’est un trés long sujet, pour résumer la guerre de 1967 était inéluctable, et la défaite aussi. D’autre part c’était une attaque surprise, et comme toute attaque surprise elle est décisive, et prend l’adversaire au dépourvu.
          La même attaque contre les USA, la France, etc…aurait donné les memes résultats. En 1941, si tous les porte avions US avaient été présents à Pearl Harboor, l’issue de la guerre aurait peut être changée. Quand les nazis avaient lançé leur barbare agression contre l’URSS, il s’en est fallu de peu pour qu’ils ne prennent pas Moscou. Certes c’est vrai que les US et l’URSS avaient redressé la tendance quelques années aprés. Mais pour l’URSS c’était chaud. Sauf que l’Egypte n’était ni l’URSS, ni les USA.
          L’Egypte a appris beaucoup de ces erreurs, et en 1973, c’était chaud pour Israèl aussi qui a failli disparaître.

        2. @la Cariatide

          « attendez, est-ce que vous dites implicitement que staline a été assassiné? »
          C’est une thèse courrameent répandu auprés des historiens occidentaux qui prétendent ce genre de chose sans pour autant apporter les moindres preuves. Staline allait sur ses 76 ans, il était malade, il est un peu normal d’aller vers sa fin. De plus la medecine des années 50, était ce qu’elle était, on ne pouvait pas faire grand chose surtout aprés une attaque cérébrale.

          « …oui, pourquoi staline a-t-il soutenu la création de l’état d’israel? c’est une véritable question! »

          Grande question pourquoi…
          Il faut comprendre le contexte qui prévalait en 1945, une fois qu’on fait le bilan on ne peut que louer la perspicacité et l’inteligence politique de Staline. Une fois le contexte plus favorable, Staline s’oppose à Israèl, et s’est alliéné l’ensemble de tous les mouvements sionnistes internationaux. Et comme par hasard, la chasse aux sorcière démarre aux USA. Maintenant, a-t-il été assassiné parce que….Sincerement je ne le crois pas.

        3. tous le monde sait dans ce milieu , le role du gendre de gamal nasser , vous savez quand on veut sentir le parfum d’une rose , alors il faut prendre la branche et faire venir la rose et sentir le parfum , mais il faut faire attention aux épines , et le gendre de nasser était au coeur de la rose , bien étrange que cela , c’est comme dans une mégapole ou il y a un cireur de chaussure que tout le monde voit et connaissent , mais en réalité son vrai boulot lui meme le sait et c’est des exemples qui ne manque pas .

  6. Il est plus simple de faire un strike quand tout est regroupé qu’essayer de choper chaque transport. Je me demande d’où venaient ces machines ?

    1. Après réflexion, l’Iran me semble le plus probable comme provenance.

    2. Le circuit est échaudé. Itinéraires changeants sans cesse, camouflage ou utilisation de circuits formels et reconnus en écran…Ils sont habitués aux infiltrations, au digint, au balayage satellite et au noyautage. Une expérience de plusieurs décennies ça compte. En face, les israeliens et les américains innovent et s’adaptent, tentent sans cesse de nouvelles approches (l’argent est un puissant motivateur)…Bref c’est le caroussel habituel. Ce qui a changé cette fois est que tout ce cirque est suivi en temps réel par une autre puissance nouvellement ré-installée au Moyen-Orient grâce aux errements de la politique US dans la région.

  7. Les antimissiles russe ne fonctionnent toujours pas comme prévue, l’otan commence à se douter de leur capacité

    1. « Les antimissiles russe ne fonctionnent toujours pas comme prévue, l’otan commence à se douter de leur capacité »
      A ce stade il est impossible de tirer ce genre de conclusion, d’un coté comme de l’autre. Les systèmes anti-missiles n’ont jamais été testés en combat réel. De plus un missile de croisière est extremement difficile à intercepter parce qu’il y a de trés nombreux paramètres à prendre en compte. Déja il vole à trés basse altitude, en plus de l’effet surprise, le brouillage electronique, la distance, le relief autour de Damas, et les contre mesures etc…Un système efficace pourrait être les armes de type CIWS, où les cannons à tirs rapides comme ceux qui equipent le SA-19 Grison alias Tunguska et le SA-22 Greyhound alias Pantsir.
      L’histoire des campagnes aériennes récentes US notamment en Irak et contre la Serbie, nous a appris que les missiles de croisière ont dans le meilleur des cas une efficacité trés mitigée.

      L’element interressant c’est le fait que les israèliens comme US n’osent plus s’aventurer prés des batteries de defense anti aériennes syriennes. Je constate, au vu de ce qui nous est dit, et si c’est correct, les chasseurs bombardiers ne tirent plus que des missiles guidés, ce qui rend l’utilité de ces raids sujette à caution.

      Comme je l’ai dit dans le commentaire précedent, pour la Syrie, l’heure est à la revanche, une salve de missiles de croisières syriens sur Tel Aviv et la résidence de ce qu’ils appellent le premier ministre, suffira à calmer ces psychopates. Je sais que la Syrie en a tout une panoplie, mais Problème! Les russes ne veulent pas.

      1. So ces missiles tombent un peu n’importe où sur Tel-Aviv, de manière à montrer qu’il n’y avait pas de cibles clairement identifiées visées avec missiles guidés, ce qui est crime de guerre, il y a fort peu de chances que ce ne soit pas suivi d’un autre crime sur une ville syrienne où il fera d’un seul coup très chaud.

        1. « …crime de guerre…. »
          En terme de crime, Israel en est l’un des plus proches synonymes. De plus y a tellement de choses à dire sur ce que vous avez écrit….
          Pour commencer, le premier crime de guerre c’est d’avoir crée l’état d’Israèl. De plus ceux qui soutiennent Israèl sont Bernard Henri Levy, Finkelkraut, Gluksman, le Kouchner, Loyd Blanskfein, Ben Bernankle, les Rothschild, Yellen, Bush, Blair etc….En gros tout la joyeuse bande du Nouvel Ordre Mondial. Je ne sais pas ça ne vous pose pas problème ? A moins que vous soyez habitant d’un Kiboutz, chose que je peux comprendre, j’ai jamais vu où est l’interet du soutien à Israèl.

        2. Je voulais dire ceci….
          « …. j’ai jamais compris l’interet du soutien à Israèl »
          Et naturellement ne me sortez pas pourquoi Staline, Molotov, Kalinine, Beria, Boulganine, Khroutchev etc…étaient parmi les premiers à avoir soutenu Israèl.

        3. foxhound: « Et naturellement ne me sortez pas pourquoi Staline, Molotov, Kalinine, Beria, Boulganine, Khroutchev etc…étaient parmi les premiers à avoir soutenu Israèl. »

          oui, pourquoi staline a-t-il soutenu la création de l’état d’israel? c’est une véritable question!
          c’est étrange, quel intérêt avait staline à accorder à l’occident une colonie au proche et moyen orient?
          en 1948 on est déjà dans la guerre dite froide.

          1. attendez, est-ce que vous dites implicitement que staline a été assassiné?
            jamais entendu l’hypothèse (que vous considérez comme vraie sorry, not sorry).
            qui l’a assassiné?

          2. Il s’est passé d’étranges choses peu avant, pendant et après la mort de Staline.
            Il est mort dans des circonstances très peu claires. Officiellement ce fut une mort naturelle.
            En tous cas, on a tenté de l’assassiner tout au long des années 30 et 40 :
            Le 16 novembre 1931, un certain Ogaryov a tenté de l’assassiner.
            En janvier 1935, en pleine librairie du Kremlin une Orlova Pav lova a encore essayé. En vain.
            01 mai 1937, une autre tentative d’assassinat etait mise en échec.
            11 mars 1938, un lieutenant Danilov deguisé en un officier du NKVD tente de l’assassiner en plein Kremlin.
            Toujours en 1938, un deuxième assassin échoue à l’étrangler dans une Matsesta (bain chaud).
            Le 01 mai 1938, les services secrets nippons tentent de faire sauter le mausolée de Lénine en pleine parade.
            Il y eut aussi des tueurs à gages tchétchènes (1941 et …déjà en 1903 quand Staline était totalement inconnu et pauvre)
            La tentative de novembre 1942 (Dimitriev) puis celles des services speciaux du IIIe Reich dont celle, avortée, d’assassiner à la fois Staline, Churchill et Roosevelt lors de la Conférence de Téhéran en 1943.
            Toujours en 1943, une tentative d’assassinat a visé un des nombreux sosies de Staline à Yalta.
            Puis eut lieu l’opération Zeppelin (Allemagne) en 1944 suivie de près par une mystérieuse affaire dans laquelle aurait pu être impliqué Beria.
            Staline avait également organisé à de multiples reprises ses propres tentatives d’assassinat visant sa personne pour faire diversion et tromper les britanniques. Ces derniers voulaient l’eliminer avant la fin de la seconde guerre mondiale.
            Il y eut ensuite une prolifération de sosies de Staline, surtout en 1946 et 1948.
            Puis vint la très fameuse affaire des blouses blanches (1952-53) et la des auteurs pointent du doigt l’Agence juive, alors au sommet de sa puissance…

  8. Et comme toujours l’armée syrienne ne peut riposter puisque ce trés cher allié russe fera tout pour l’en dissuader.
    Le régime terroriste de Tel Aviv ne comprend que la force, sitot qu’une pluie de missiles s’abattent sur Tel Aviv, ils vont pleurnicher l’aide du monde entier. Cependant le coté interressant des choses, c’est qu’à présent il semble qu’ils attaquent uniquement par des missiles de croisière, infiniement moins efficaces que les raids habituels avec les bombes JDAM où laser. Crainte des SA-22 ?
    Les AWACS russes -présents en ce moment en Syrie- peuvent voir tous les avions sans exception qui décollent d’Israèl y compris dans les bases les plus lointaines et les plus discretes au Negev. Il est donc impossible que les russes ne le savaient pas.
    Une bonne salves de missiles sur Tel Aviv suffira à calmer les ardeurs de ses psychopates dégénérés. Encore faut il que les sois disants « alliés » russes laissent l’armée syrienne faire son travail.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :