All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

La décision russe de dévoiler les positions précises des forces spéciales US en Syrie est intervenue après la mort, au combat, du général de corps d’armée Valery Asapov, l’un des principaux conseillers militaires russes en Syrie. 

Selon des sources syriennes, Asapov aurait été visé par les forces spéciales US fournissant le soutien logistique à l’État Islamique, une organisation terroriste internationale créée par les puissances hostiles à la Syrie et l’Irak pour servir de force supplétive dont l’objectif est de propager le chaos et la terreur au Moyen-Orient. 

Asapov avait adressé de multiples rapports à sa hiérarchie à Moscou, se plaignant tout particulièrement du rôle néfaste joué par les États-Unis et Israël dans le soutien multiforme de l’Etat Islamique ou Daech ainsi qu’une myriade d’autres  groupes terroristes en Syrie.

Dans un de ses rapports transmis à Moscou, Asapov avait souligné que tant qu’Israël n’est pas formellement dénoncé comme principal belligérant dans la guerre en Syrie, celle-ci continuera malgré presque 94 000 sorties aériennes des forces aérosptiales de la fédération de Russie dans ce pays. 

 

General de Corps d’Armée Valery Asapov, tombé au combat en Syrie suite à un tir unique de mortier près de Deir Ezzor. Le tir aurait été lancé d’une position de l’organisation terroriste internationale dénommée « État Islamique » mais selon les militaires Syriens, c’est les Américains qui auraient fourni les coordonnées de localisation exactes du général russe et son escorte à leurs forces supplétives battant en retraite

14 thoughts on “Les forces US en Syrie ont participé à l’assassinat du général Russe Valery Asapov 

  1. quand desertik disait : fox bidule ! ou fox la secretaire de stratégika ! et il aimerait bien voir fox et roc se tremoussant dans une gaypride !.

  2. Et Trump dans tout ça,une marionnette ni plus ni moins qui prends ses ordres de l’état profond; son initiative en Arabie Saoudite en mai pour mettre un terme aux groupes djihadistes n’était alors qu’un leurre . Le Pentagone continue d’avoir besoin de ses groupes armés ,et Trump n’a rien à y redire,ou bien lui même est dans le coup,l’enjeu est de taille ,combattre la Russie par procuration pour l’affaiblir ,voir au mieux pour l’expulser du bassin méditerranéen,et ainsi offrir par la même occasion la destruction de la Syrie à Israel qui ne rêve que de ça,pour imposer définitivement son hégémonie sur toute la région. Cela ne se passera pas comme ça,la Russie maintiendra la pression ,et a les moyens de demeurer active militairement ,et ce durablement . Avec des dizaines de milliers de sorties aériennes de ses forces aérospatiales,les ressources russes sont clairement intarissables.

  3. Ne serait-ce pas une volonté délibérée des forces syriennes que de mettre la faute sur les USA pour faire en sorte que les forces RUSSES s’impliquent plus massivement à leur côté ? Si d’aventure c’était une initiative américaine alors la « donne  » et les conséquences seraient dramatiques. En tout état de cause les USA n’ont réussi, depuis la seconde guerre mondiale ,à ne s’imposer que par leur capacité de nuisance…ils n’ont rien apporté de positif. Aucune construction n’est durable sous le drapeau américain.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :