Stats

  • 6 162 818 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
22/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Le Dilemme Afghan version 3.0

89.jpg

Les attaques simultanées et coordonnées des Talibans contre les forces de l’Armée Nationale Afghane (ANA), de la police et les troupes étrangères (US/Otan/Compagnies privées) se poursuivent à un rythme infernal en Afghanistan. La dernière en date a visé un complexe sécuritaire à Paktia.

Les États-Unis d’Amérique ont commis l’immense erreur d’intervenir en Afghanistan en octobre 2001. Ils y sont embourbés encore avec pour seule stratégie d’y demeurer pour ne pas perdre la face car la guerre est définitivement perdue. La remise sur pied d’une armée afghane fut l’opération la plus onéreuse de toute l’histoire militaire de l’histoire moderne, avec son lot de corruption et de pots-de-vin. Pour un rendement quasiment nul: dans 90% des cas où des unités de l’armée afghane sont accrochées par les Talibans, un tiers des soldats passe à l’adversaire avec armes et bagages (du matériel US).

La nouvelle qui a retenu mon attention n’est pas cet attentat somme toute banal même si la charge explosive du camion kamikaze a dépassé une tonne. Non, ce qui a retenu mon attention est une petite nouvelle quasiment marginale: on y apprend que des soldats US ont riposté à des jets de pierres lancés par des enfants d’un village perdu par des tirs de M4A1.

10.jpeg
Une pierre. Coût unitaire: gratis.
11.jpeg
M4A1 Carbine (+accessoires). Coût unitaire: +1032 USD

m4sopmod.jpg

Lorsque une force militaire présente dans un pays tiers en arrive à essuyer des jets de pierre de la part des enfants d’une population qu’elle est sensée libérer et que des soldats excédés par la stupidité de leur gouvernement à les envoyer et les maintenir contre leur gré dans un pays étranger sans raison valable, commencent à tirer sur des enfants, cela signifie non seulement un désastre stratégique mais que le fond vient d’être atteint.

De mémoire et je connais ces parages pour avoir côtoyé les deux camps, il n’y a jamais eu de tirs en échange de jets de pierre.

L’Afghanistan est un piège de luxe.

On entend souvent dire que les américains se maintiennent coûte que coûte dans ce pays enclavé pour l’opium, pour les terres rares et plus précisément pour contenir à la fois le flanc oriental de l’Iran et les confins occidentaux de la Chine tout en ayant une vue dégagée sur les anciennes Républiques soviétiques d’Asie centrale. Soit. Ils se sont piégés dans une sorte de trappe destinée à un ours. Une trappe où il est aussi douloureux d’y rester que de sortir.

Et les Afghans? La guerre est devenue un gage d’IDE (investissement directs étrangers) et les seigneurs de la guerre y ont bâti des fortunes colossales. Leur seconds couteaux ont pillé l’OTAN et revendu son matériel dans les bazars d’Asie. Le reste crève soit sous des bombes ou par overdose. Le paradoxe étant qu’autant de militaires US que de pauvres hères Afghans meurent des effets d’une overdose (à chacun son trip toutefois). Donc tous des sacrifiés. Pour rien. Il n’y a plus de stratégie de sortie de crise dans ce pays, même si le Pentagone autorise ouvertement l’usage d’armes nucléaires tactiques. La messe est dite!

 

 

%d blogueurs aiment cette page :