Analysis

How French Taxpayer Money Landed in Pockets of Daesh Fighters

La majorité des combattants étrangers en Syrie venaient de Tunisie. Ceux venant de France percevaient toutes les prestations sociales de l’État français. Certains bénéficiaient de l’aide au logement en France alors qu’ils se trouvaient au Nord de la Syrie. Il y avait un accord secret franco-turc pour faciliter leur déplacement entre l’Europe et la Syrie. Le cas énigmatique de la dénommée Hayet Boumedienne (un pseudonyme) disparue après son implication publique dans des actes terroristes sur le territoire français demeure un cas d’école. Même les médias n’en parlaient plus. Cette femme recherchée n’est jamais retournée en Syrie. Elle faisait partie des services. 

Le Figaro est le seul journal en France qui ose encore poser les bonnes questions. 

Travailler plus pour que certains terroristes se la coulent douce. Cela indique le niveau de gabegie atteint par la politique étrangère de la France depuis Sarkozy.  

Dans ces conditions, il n’est pas étonnant de constater que beaucoup se français ne croient plus aux médias sans pour autant être manipulés par le Kremlin. Il leur suffit de voir autour d’eux (la racaille de retour de Syrie montre des signes ostensibles de richesse) pour s’en faire une idée. 

How French Taxpayer Money Landed in Pockets of Daesh Fighters

https://sputniknews.com/analysis/201710311058689129-france-jihadists-social-benefits/

Advertisements

Catégories :Analysis

2 réponses »

  1. il y vraiment des forces démoniaques à l’oeuvre , faire le chaos , diviser les peuples et créer la haine entre religion et entres gens .
    car il y a trente ou plus de cela il n’y avait pas tous ce chaos en france et zone .
    vraiment je souhaite et je prie que cela n’empire pas , comme un carnage et qui fera exploser le baril de poudre .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.