Analysis

Chinese Fighter Developments Revealed

 – October 27, 2017, 8:59 AM

New information on China’s jet fighter development has emerged this week, during the twice-in-a-decade Communist Party Congress (CPC). Many of the country’s senior defense industrial leaders also hold positions in the upper ranks of the party. As such, they use the event to try to gain advantage over their rivals in the budgeting process. In particular, significant developments in the stealthy J-20 and FC-31 programs have been revealed.

The Chengdu J-20 first flew in the beginning of 2011 but did not make its first public appearance until the 2016 Zhuhai Air Show—and then only in a brief flypast. The latest reports state that the aircraft has entered low-rate production and that it is close to being deployed with operational combat units. Official but anonymous Chinese sources have stated that putting the J-20 into service is aimed at creating leverage for China in advance of U.S. President Donald Trump’s state visit, scheduled for next month.

The same Chinese sources state that the J-20 now has a reliable domestically produced powerplant. Previous models of the J-20 were powered with the Russian-made Saturn/Lyulka AL-31F engine. The Chinese engine can still not match the performance of the Pratt & Whitney F119 that powers the Lockheed Martin F-22 Raptor, but it supposedly enables the J-20 to supercruise. There will be 100 J-20s in service by 2020 and another 100 by 2023, it is reported.

The Shenyang FC-31 has gone through a major redesign to correct a number of shortcomings seen in the original prototypes. Among other changes, the structure has been reworked so that it is now three metric tons heavier and between 20 and 30 inches longer. The aircraft’s Russian-made RD-33 engine has been replaced with a Chinese engine that is supposedly “smokeless,” and the aircraft’s planform has been redesigned in order to reduce its radar cross section.

The new FC-31 variant is also supposed to receive the new WS-19 engine in 2019 and will give this aircraft supercruise capability as well. The radar is also reported to have been upgraded with new modes, including the ability to carry out dependent targeting or battlefield management tasks. The extra airframe structure will help in the eventual design of a carrier-capable version.

Other Chinese sources are also claiming that Indonesia is a serious potential export prospect for the FC-31. Jakarta had previously taken a minor role in the development of the Korean KF-X stealthy fighter. But that cooperation has reportedly ended.

The J-10C is the third and most advanced version of the single-engine fighter produced at Chengdu. It has completed a number of weapons tests and other operational validation flights. Most recently the aircraft successfully demonstrated air-to-air refuelling with one of the PLAAF’s tankers.

A NATO intelligence officer with significant experience in China told AIN that this week’s news was significant for being all about “indigenous” Chinese programs. “You notice that nothing has been said about the Russian aircraft in the PLAAF, or the copies that Chinese industry now builds of the Sukhoi Su-27. That is not an accident, and it shows that in President Xi’s ‘new China,’ the emphasis is definitely on the country’s own home-grown weaponry,” he said.

https://www.ainonline.com/aviation-news/defense/2017-10-27/chinese-fighter-developments-revealed

 

Advertisements

Catégories :Analysis

10 réponses »

  1. le 27 Octobre, 2017, 08:59

    De nouvelles informations sur le développement de chasseur à réaction de la Chine a vu le jour cette semaine, pendant deux fois en une décennie Congrès du Parti communiste (PCC). Un grand nombre de dirigeants industriels de la défense hautes autorités du pays occupent aussi des postes dans les rangs supérieurs du parti. À ce titre, ils utilisent l’événement pour tenter de prendre l’avantage sur leurs rivaux dans le processus budgétaire. En particulier, des développements importants dans les programmes furtifs J-20 et FC-31 ont été révélés.

    Le Chengdu J-20 effectue son premier vol au début de 2011, mais n’a pas fait sa première apparition publique jusqu’à 2016 Zhuhai Air Show et seulement dans un bref survol. Les derniers rapports indiquent que l’avion est entré dans la production à faible taux et qu’il est proche d’être déployé avec les unités opérationnelles de combat. sources officielles chinoises, mais anonymes ont déclaré que mettre le J-20 en service vise à créer un effet de levier pour la Chine à l’avance de la visite d’Etat du président américain Donald Trump, prévue pour le mois prochain.

    Les mêmes sources chinoises affirmer que le J-20 a maintenant une centrale électrique produit nationalement fiable. Les modèles précédents de la J-20 ont été alimentés par le moteur de fabrication russe Saturn / Lyulka AL-31F. Le moteur chinois ne peut toujours pas correspondre à la performance du Pratt & Whitney F119 qui alimente le Lockheed Martin F-22 Raptor, mais il permet la soi – disant J-20 à supercruise. Il y aura 100 J-20 en service d’ici 2020 et 100 d’ici 2023, est il rapporté.

    Le FC-31 Shenyang a subi une refonte majeure pour corriger un certain nombre de lacunes observées dans les prototypes originaux. Parmi les autres changements, la structure a été retravaillé afin qu’il soit maintenant trois tonnes plus lourd et entre 20 et 30 pouces de plus. La fabrication russe des avions moteur RD-33 a été remplacé par un moteur chinois qui est censé être « sans fumée » et a été redessiné le planform de l’avion afin de réduire sa section radar.

    Le nouveau FC-31 variante est également censé recevoir le nouveau moteur WS-19 en 2019 et donnera ainsi a cet avion la capacité de super-croisière . Le radar est également rapporté avoir été mis à jour avec de nouveaux modes, y compris la possibilité d’effectuer le ciblage dépendants ou des tâches de gestion du champ de bataille. La structure de la cellule supplémentaire contribuera à la conception éventuelle d’une version porteuse capable.

    D’autres sources chinoises affirment également que l’Indonésie est une perspective sérieuse potentiel d’exportation pour le FC-31. Jakarta avait déjà pris un rôle mineur dans le développement de l’avion de combat furtifs coréen KF-X. Mais cette coopération aurait pris fin.

    Le J-10C est la troisième version et la plus avancée du chasseur monomoteur produit à Chengdu. Il a réalisé plusieurs essais d’armes et autres vols de validation opérationnelle. Plus récemment, l’avion a démontré avec succès le ravitaillement en vol avec l’un des camions-citernes de la PLAAF.

    Un officier du renseignement de l’ OTAN avec une expérience significative en Chine a déclaré que AIN nouvelles de cette semaine était importante pour être sur tous les programmes chinois « indigènes ». « Vous remarquez que rien n’a été dit au sujet de l’avion russe dans le PLAAF ou les copies que l’industrie chinoise construit maintenant du Sukhoi Su-27. Ce n’est pas un accident, et il montre que «la Chine nouvelle, l’accent est sans aucun doute sur les armes en propres à la maison du pays adulte » du président Xi dit-il.

    • Merci Roc.
      On m’a confirmé au travail que Systran est un des meilleurs traducteurs sur le marché. Malheureusement il est…..payant. Comme tout ce qui gravite autour de Windows.

  2. C’est officiellement le grand tournant histoirique. L’industrie aeronautique chinoise ne depend plus de la motorisation des russes, meme si l’essentiel de son equeipement militaire a étté d’origine russo-soviétique.
    Le FC-31 est officiellement sino-chinois
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/88/Shenyang_J-31_%28F60%29_at_the_2014_Zhuhai_Air_Show.jpg
    C’est juste une question de temps avant qu’il ne fera son entrée triomphante sur les théatres d’operation au Moyen Orient, sur le continent américain, et africain, sans oublier asiatique.
    C’est la fin des monopoles occidenaux dans ce domaine. Le Mig-15 a permis au bloc communiste d’endiguer la percée de l’empire en Extreme Orient.
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4e/MiG-15_USAF.jpg
    Le celebre Mig-21 a accompagné la déroute nord américaine au sud est asiatique, et a permis egalement aux pays arabes d’endiguer l’expansionisme sionniste au Moyen orient.
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/96/Mig21bisweb.jpg
    Le FC-31 contribuera à la déroute définitive de l’empire.

    • En combat aérien , pas nécessairement dogfight, le Mig 21 n’a fait le poids face au Mirage III C mais peut-être était-ce la différence de niveau des pilotes.

      • …. combat aérien , pas nécessairement dogfight, …
        Y a autres choses dans la vie que Razoux. En d’autres termes cultive toi!

        • Le Mig 21, dans sa version S n’avait pas de canon mais que des missiles. Et la fiabilité des missiles à la grande époque du Mig 21 n’était pas celle actuelle. J’ai lu q que les israéliens proposent une avionique moderne pour les Mig 21, ce qui l’amenerait au niveau des premieres versions du F16. Il est connu que les resultats obtenus avec le mig 21 dependaient beaucoup du pilote, le mig depourvu d’avionique performante etant un avion de pilote.

        • Bah Fox, autant tes commentaires sont un puit de savoir, autant parfois, t’es un peu pédant et elitiste dans tes commentaires et ça gache tout!
          Je dis ça gentiemment, je suis un lecteur assidu et silencieux (j’apprends sagement sur des sujets qui me passionnent)
          Continuez, Strategika et tous ces précieux commentateurs, ça fait du bien de pouvoir lire des nouvelles du monde sans qu’elle soient neuneutées, déformées, propagandisées
          Bisous

        • Et la fiabilité des missiles à la grande époque du Mig 21 n’était pas celle actuelle.
          J’ai jamais dit le contraire. J’ai meme ajouté que tous les missiles air-air de cette époque c’était de la Merde, avec un grand M, rien de plus, rien de moins, incliuant le Sidewinder, Sparrow, et autres Phoenix. La palme revaenant aux aa-x-2 atoll. C’était tellement catastrophique qu’en Egypte, comme au Vietnam ils ont été obligés de rajouter à la hate un cannon. Note qu’à la meme époque pour le F-4 Phantom II aussi. Et le F-105 a été ostensibleemnt “décomissioné”. Tant les résultats étaient désastreux. A la meme époque l’antique Mig-17 “sans avionque” et qu’avec des cannons se portait comme un charme.

          …le mig 21 dependaient beaucoup du pilote,….
          Heureux de t’enteendre le dire. Mais comme tous les avions mon cher cosworth57200. J’en ai lu des tonnes et des tonnes de revues, des livres sur le Mig-21, mais rien ne vaut le témoignage d’un pilote qui l’a utilisé. J’ai eu la chance d’avoir connu des pilotes de Mig-21, mais aussi des adversaires de Mig-21. Tous sont unanimes sur une chose, c’est un avion absolument exceptionnel. Recemment -relativement- lors des exercices Cope India 2004, des
          Mig-21 ont été aux prises avec les F-15 C -le fleuron de l’US Air Force-. Ce coups ci, y avait pas de medias, y avait pas de Razoux, Y avait pas de BHL, y avait que du 1 contre 1. Tu devineras qui l’a emporté….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.