Analysis

External Interference in Iran’s Internal Affairs Unacceptable – Russian MFA

External Interference in Iran’s Internal Affairs Unacceptable – Russian MFA

https://sputniknews.com/world/201801011060462904-russia-iran-protests-reaction/

Publicités

Catégories :Analysis

6 réponses »

  1. C’est à peine si j’ose intervenir pour vous souhaiter à tous une… nouvelle année 2018 plus calme que la précédente, même si cela ressemble à une utopie. Le temps de cette courte lecture aura mis une virgule dans le chaos qui nous entoure.
    Bonne continuation à STRATEGIKA 51 et tous mes bons voeux en ce sens.
    A votre famille aussi.
    Dominique

  2. traduction :
    Interférence extérieure inacceptable dans les affaires intérieures de l’Iran – MAE de la Russie
    Monde
    17h33 01.01.2018 (mis à jour 18:16 01.01.2018)

    Le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé l’espoir que les protestations en Iran ne deviendront pas violentes, ne conduiront pas à un bain de sang.
    Commentant la situation actuelle à Téhéran, où les manifestations de masse sont entrées dans leur cinquième jour, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que l’ingérence de l’étranger dans la situation en Iran est inacceptable.

    « L’ingérence extérieure [dans les affaires intérieures de l’Iran] qui peut déstabiliser la situation est inacceptable », indique le communiqué.
    Plusieurs grandes villes en Iran, y compris Téhéran, Mashhad, Ispahan et Rasht, ont été engloutis par des manifestations depuis le 28 décembre 2017. Les gens sont descendus dans les rues pour protester contre le chômage, la pauvreté et la hausse du coût de la vie, ainsi que les politiques du président iranien Hassan Rouhani et du guide suprême Ali Khamenei. Selon les médias, le nombre de personnes tuées dans les manifestations dans le pays est passé à 12.

    Dimanche, les médias ont rapporté que Téhéran avait temporairement restreint l’accès aux applications de médias sociaux Instagram et Telegram, utilisées par les activistes pour échanger des messages sur les rassemblements.

    Lundi, le ministre iranien des technologies de l’information et de la communication, Mohammad-Javad Azari Jahromi, a déclaré que l’accès restreint aux réseaux sociaux iraniens dans le cadre des manifestations contre la politique économique et sociale du gouvernement est une mesure temporaire.

    DÉTAILS À SUIVRE

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.