Stats

  • 6 162 885 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
22/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Israël: la fin d’un corrompu? 

Les jours du très corrompu Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, connu pour son extrême cupidité et son penchant pour la tyrannie, sont peut être comptés. 

Après d’innombrables scandales, des centaines de pots-de-vin, de faux et d’ usage de faux, d’affaires de corruption sans fin et une vie de mensonges, Bibi est en passe de perdre ses très puissants soutiens au sein de la diaspora juive Ashkénaze, pas à cause de sa moralité plus que douteuse mais à cause de son incompétence stratégique ayant mené Israël droit au mur. 

Le puissant mouvement sioniste est d’habitude prompt à liquider les dirigeants gestionnaires qui ne répondent pas au cahier de charges de l’agenda sioniste dont la défense stratégique et la survie d’Israël sont au top des priorités. 

L’ex-Premier ministre israélien Ytzhak Rabin, un vrai soldat ayant une expérience militaire sur le terrain a été assassiné pour avoir voulu négocier une paix réelle avec les palestiniens. Un ex-President (titre honorifique en Israël comme dans tous les pays ayant subi un changement de régime planifié), s’est vu coller des accusations de viol (un modus operandi fort répandu) pour l’écarter en raison de son penchant pour un apaisement avec l’Iran, son pays de naissance. 

Netanyahu, qui n’a aucune expérience militaire ou autre (il fut un obscur avocat New Yorkais spécialisé dans les OPA douteuses) , avait d’ailleurs applaudi des deux mains et des pieds l’assassinat de Rabin. 

La démocratie israélienne (les deux termes sont antinomiques par essence) sert uniquement de façade et de faire-valoir face à l’océan de méchantes dictatures Arabes qui l’entourent depuis sa création (l’Arabie Saoudite n’est pas une autocratie selon cette vision)

Bref, il est vrai qu’il n’y a aucun chef chez les sionistes :  il s’agit de simples gestionnaires temporaires de Kibboutzim hyper-fortifiés (et dotés de la panoplie complète des armes de destruction massive)  rendant compte de leurs action uniquement devant un Conseil d’administration collégial peu regardant sur certains dérapages mais intraitable lorsqu’ il s’agit de la survie de l’édifice. 

Ce dernier probablement jugé qu’il est temps de mettre à la porte un Netanyahu qui s’est arrangé a mettre en péril la survie même d’Israël. 

 

   

%d blogueurs aiment cette page :